Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782823845563
Code sériel : UGE
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

La fille au revolver

Élisabeth KERN (Traducteur)
Date de parution : 12/05/2016
Une nouvelle série inédite mettant en scène la toute première femme shérif des États-Unis !
Constance Kopp ne correspond à aucun moule. Elle surpasse en taille la plupart des hommes, ne trouve aucun intérêt dans le mariage ou les affaires domestiques, et a été isolée du monde depuis qu’un secret de famille l’a reléguée, elle et ses deux sœurs, dans la clandestinité. Un jour, le... Constance Kopp ne correspond à aucun moule. Elle surpasse en taille la plupart des hommes, ne trouve aucun intérêt dans le mariage ou les affaires domestiques, et a été isolée du monde depuis qu’un secret de famille l’a reléguée, elle et ses deux sœurs, dans la clandestinité. Un jour, le propriétaire d'une fabrique de soie, belliqueux et puissant, renverse leur carrosse au volant de son automobile… Et ce qui n’aurait dû être qu’un banal litige se transforme en une bataille rangée avec une bande de voyous habitués au chantage et à l’intimidation. Mais elle pourra compter sur l’aide d’un shérif progressiste qui, dans l’Amérique puritaine de ce début de siècle, n’hésitera pas à lui confier un revolver et une étoile.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782823845563
Code sériel : UGE
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Witchblade Posté le 15 Février 2020
    Challenge plumes féminines 2020 – item n°4 J’avais repéré ce roman sur Babelio depuis un moment, il a fallu que j’aille dans une librairie pour sauter le pas et le prendre. Grâce à la pioche de Janvier, j’ai pu le sortir de ma PAL. La couverture et le résumé sont très intrigants. La mise en place est assez longue mais étant le premier de la série, c’est un peu normal. J’ai appris l’information de la série qu’en lisant une critique, ce n’est marqué nulle part sinon. Le style de l’auteur est très agréable et les pages défilent malgré tout très vite. Peu de dialogues au début mais beaucoup de descriptions de faits passés pour mettre en place les sœurs Kopp et leur entourage. Il me semble avoir déjà lu ou entendu parler de Constance Kopp mais je ne sais plus où. Je commence à bien apprécier celle-ci. En lisant quelques critiques en diagonale, je sais à quoi m’en tenir avec Miss Kopp. Reste à savoir quel va être son parcours pour y parvenir !! Ma curiosité est d’autant plus attisée au vu du début. L’histoire se déroule en 1914 avec les mœurs de l’époque bien détaillées. Mlle Kopp vit avec ses deux... Challenge plumes féminines 2020 – item n°4 J’avais repéré ce roman sur Babelio depuis un moment, il a fallu que j’aille dans une librairie pour sauter le pas et le prendre. Grâce à la pioche de Janvier, j’ai pu le sortir de ma PAL. La couverture et le résumé sont très intrigants. La mise en place est assez longue mais étant le premier de la série, c’est un peu normal. J’ai appris l’information de la série qu’en lisant une critique, ce n’est marqué nulle part sinon. Le style de l’auteur est très agréable et les pages défilent malgré tout très vite. Peu de dialogues au début mais beaucoup de descriptions de faits passés pour mettre en place les sœurs Kopp et leur entourage. Il me semble avoir déjà lu ou entendu parler de Constance Kopp mais je ne sais plus où. Je commence à bien apprécier celle-ci. En lisant quelques critiques en diagonale, je sais à quoi m’en tenir avec Miss Kopp. Reste à savoir quel va être son parcours pour y parvenir !! Ma curiosité est d’autant plus attisée au vu du début. L’histoire se déroule en 1914 avec les mœurs de l’époque bien détaillées. Mlle Kopp vit avec ses deux sœurs dans une ferme à la campagne. Elles n’ont aucun homme pour veiller sur elles, ni mari ni père, leur mère étant décédée 1 an auparavant. De temps en temps, Constance fait des retours dans le passé pour nous éclairer sur certains éléments de celui-ci. Nous suivons donc les trois sœurs dans leur vie de tous les jours jusqu’à l’évènement qui donnera son titre à ce roman. Dans la même période, pour l’époque, Constance s’occupe de sujets qui ne la regardent pas et sans être chaperonnée par un homme. L’histoire est assez longue, mais en même temps, on n’a pas vraiment le temps de s’ennuyer en compagnie de Constance Kopp et de ses sœurs. La façon de raconter m’a fait penser à « Carnaval » de Ray Celestin, on avance tranquillement mais sûrement en direction de la vérité et de la prochaine carrière de Constance Kopp. On sait où on va mais c’est aussi tout le plaisir de cette histoire et de son dénouement. Comme vous l’aurez compris, c’est donc une excellente découverte pour ce premier tome et il me tarde d’en découvrir plus sur le parcours hors norme de Constance Kopp au début du 20ème siècle où une femme ne pouvait rien faire sans l’avis préalable d’un membre masculin de sa famille (père, frère ou mari). Pour les amateurs de romans policiers tirés de faits réels, je vous conseille très fortement de le découvrir, il semble que la série compte 4 tomes pour le moment. À la fin, l’auteure nous explique également d’où elle a tiré les nombreuses informations utilisées, dont les coupures de journaux. Je remercie bbpoussy pour me l’avoir pioché pour Janvier, je l’avais déjà présélectionné pour les plumes féminines mais elle m’a aidé à le lire plus vite. Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
    Lire la suite
    En lire moins
  • Metehera Posté le 25 Novembre 2019
    Avis mitigé. Ce n’est pas du tout ce à quoi je m’attendais à lire. J’étais partie sur l’idée de suivre une héroïne forte, de trouver des personnages charismatiques, de voyager au pays des cowboys, d’avoir des scènes drôles, peut-être même des secrets… et ce ne fut malheureusement pas le cas ! La plume de l’autrice/ traduction est bonne...
  • AnneNY Posté le 11 Octobre 2019
    Une écriture bien rythmée, des chapitres courts qui donnent envie de les enchainer les uns après les autres. Cependant j'ai été un peu déçue par le manque d'action, car à part recevoir des lettres de menace ça ne bouge pas beaucoup et l'enquête policière est un peu faible. La partie concernant la recherche de l'enfant est réglée dans les 100 dernières pages c'est un peu dommage. Toutefois avec ce 1er volume Amy Stewart installe son univers et ces personnages. Malgré ces petits défauts j'ai aimé suivre les aventures de Constance Kopp. J'ai hâte de la voir prendre plus de liberté, plus d'initiative, et de voir comment les histoires vont abordées le contexte historique .... Une série divertissante, plutôt prometteuse. Affaire à suivre …..
  • Nine54 Posté le 1 Juin 2019
    On embarque de suite dans les aventures des sœurs Kopp, des femmes de caractère, j'ai hâte de lire le suivant !
  • licorne85 Posté le 12 Avril 2019
    Lors de mon dernier assaut dans le “Gibert jeune” de St Michel à Paris, j’ai été attiré tout de suite par cette couverture, un pitch idéal en 4e de couverture, un résumé prometteur, il n’en fallait pas moins pour commencer à remplir mon panier, des femmes qui prennent leur destin en mains dans une Amérique puritaine d’avant guerre ! Ah oui ! C’est avant tout l’histoire d’une famille qui peu à peu va prendre des allures de policier, la famille de Constance Kopp, jeune femme de 35 ans, se réduit pour l’essentiel à ses deux soeurs, Norma et Fleurette, elles résident dans une ferme isolée près de la ville de Paterson dans le New Jersey, une grande ville réputée pour ces entreprises de teintureries. Un grand frère veillent sur elle de loin … Tout va démarrer à partir d’un incident, plutôt un accident “de carriole” avec Henry Kaufman, un patron à la réputation salace, le caïd du coin… De là, les péripéties vont s’enchaîner pour les 3 soeurs, et en faisant sortir cet ignoble individu de sa zone de confort, elles vont découvrir un véritable trafic … Mais je n’en dis pas plus … Epaulées par un shérif compatissant et ouvert d’esprit,... Lors de mon dernier assaut dans le “Gibert jeune” de St Michel à Paris, j’ai été attiré tout de suite par cette couverture, un pitch idéal en 4e de couverture, un résumé prometteur, il n’en fallait pas moins pour commencer à remplir mon panier, des femmes qui prennent leur destin en mains dans une Amérique puritaine d’avant guerre ! Ah oui ! C’est avant tout l’histoire d’une famille qui peu à peu va prendre des allures de policier, la famille de Constance Kopp, jeune femme de 35 ans, se réduit pour l’essentiel à ses deux soeurs, Norma et Fleurette, elles résident dans une ferme isolée près de la ville de Paterson dans le New Jersey, une grande ville réputée pour ces entreprises de teintureries. Un grand frère veillent sur elle de loin … Tout va démarrer à partir d’un incident, plutôt un accident “de carriole” avec Henry Kaufman, un patron à la réputation salace, le caïd du coin… De là, les péripéties vont s’enchaîner pour les 3 soeurs, et en faisant sortir cet ignoble individu de sa zone de confort, elles vont découvrir un véritable trafic … Mais je n’en dis pas plus … Epaulées par un shérif compatissant et ouvert d’esprit, les soeurs ne renonceront pas et mèneront jusqu’au bout une enquête intéressante. Un roman policier de ce type privilégie la vie et l’humanité des personnages, il ne faudra donc pas s’attendre à un récit au suspens redoutable, c’est mené avec légèreté et les dialogues entre les soeurs, très différentes, apportent la fraicheur et la naïveté de leur âge. Le style est plaisant, mais je reconnais que le démarrage est assez lent, il y a une redondances de faits qui paralysent un peu l’avancée de la véritable intrigue, notamment la gueguerre avec les gros bras de Kaufman, il faudra attendre une bonne moitié du récit pour rentrer un peu plus dans l’action. Constance se démarque par son esprit de persuasion et de détermination, n’oublions pas que ce personnage a réellement existé et l’auteur qui s’est basée sur des articles et des faits divers de l’époque donne du poids à ce personnage, doux par certains côtés et pugnace par d’autres. Sa taille exceptionnelle en fait un atout et sa stature en impose, elle est un beau portrait de femme qui se veut indépendante, parfaitement secondées par ses deux soeurs, charmantes et courageuses. L’utilisation des flash-back sur leur passé nous apportent beaucoup d’éléments pour connaitre leur passé, et sans doute nous ouvrir des portes pour les futurs romans de la série. il y en a 3 à ce jour. Un bon roman et surtout un tome d’introduction où l’intrigue est de second ordre. L’auteur nous plonge dans un contexte historique particulier, très bien décrit. On y découvre un univers machiste dans la vie quotidienne et dans le travail ; on est en pleine époque de l’industrialisation et on évolue vers un monde de plus en plus moderne. Ce sera un plaisir de lire la suite.
    Lire la suite
    En lire moins
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !