Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809827965
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 532
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

L'escalier du diable

Sebastian Danchin (Traducteur)
Date de parution : 06/02/2020
La suite des aventures de Jane Hawk, mue par la même soif de justice et de vengeance, par Dean Koontz, l’un des auteurs américains de thrillers le plus lu au monde.
« Je pourrais être morte demain. Ou pire... »
 
Luttant contre l’étrange épidémie de suicides qui a emporté son mari, Jane Hawk est devenue la fugitive la plus recherchée des États-Unis. Tant par le gouvernement que par les responsables d’une confrérie secrète. À présent, elle tient une proie dans son viseur...
« Je pourrais être morte demain. Ou pire... »
 
Luttant contre l’étrange épidémie de suicides qui a emporté son mari, Jane Hawk est devenue la fugitive la plus recherchée des États-Unis. Tant par le gouvernement que par les responsables d’une confrérie secrète. À présent, elle tient une proie dans son viseur : un homme influent... disposant d’une armée de tueurs.
Mue par sa soif de vengeance, Jane rejoint les flancs enneigés du Lac Tahoe, en Californie. Ce qu’elle va y découvrir est terrifiant. D’autant qu’elle va devoir gravir l’escalier du diable !
Jane sait que le temps lui est compté. Que sa vie ne tient qu’à un fil. Mais, elle respire encore... Et une conspiration menace des millions d’êtres humains.
 
 « Jane Hawk est à n’en point douter le meilleur personnage jamais créé par Koontz. » Associated Press
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809827965
Façonnage normé : EPUB3
Nombre de pages : 532
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • brinvilliers Posté le 25 Octobre 2020
    Jane Hawck est de retour. Pour elle rien n'a changé car si elle veut sauver son fils elle doit à tout prix arrêter ceux qui ont tué son époux. Elle n'a que très peu de personne à qui elle peut faire confiance car le mouvement qu'elle cherche à détruire à tissé des ramifications dans tous les milieux. Les chapitres courts donnent une intensité dans la lecture et quelle frustration lorsque l'on lit la dernière ligne. Trop hâte de lire la suite. Un seul conseil : Foncez sur ce livre.
  • JessSwann Posté le 23 Août 2020
    Un nouvel opus qui corse un peu plus l’histoire et nous permet de nous plonger pleinement dans la hiérarchie des techno-acadiens. Nous retrouvons une Jane toujours éprise de vérité à la poursuite de deux demi-frères. L’histoire est toujours aussi dure et musclée et le complot plus diabolique que jamais. En parallèle, nous nous rendons compte que Travis, le fils de Jane, n’est plus autant en sécurité que nous le pensions et j’admets voir plus d’une fois trembler pour lui. J’ai également beaucoup aimé l’intrigue autour des jumeaux écrivains dont l’issue m’a chagrinée tout comme celle des amis de Jane. Ce que j’aime : Le suspens, la violence et les tortures Ce que j’aime moins : le sort des jumeaux, de Gavin et de Jessica, le cliffhanger final Pour résumer : Un nouveau tome réussi qui nous plonge un peu plus au cœur du complot et nous laisse sur un gros cliffhanger Ma note : 7,5/10
  • gloubik Posté le 4 Juillet 2020
    J’attendais depuis un an la sortie de ce troisième volet des aventures de Jane Hawk, l’héroïne de ce thriller en quatre parties. Acheté début mars, il était là, depuis bien en évidence que j’entreprenne sa lecture. Et voilà qui est chose faite. J’ai eu un peu de mal à atteindre la page 40. Le début est mou ; avec l’arrivée de deux protagonistes dont le lien avec la trame n’est pas clairement établi dès les premiers paragraphes. Et c’est là que Koontz se décide à nous faire le coup classique des séries TV : Précédemment dans... Résumé de l’épisode précédent... en deux pages, il nous rappelle pourquoi Jane est en cavale avec tous les flics et agents secrets des USA aux trousses ! Des infos déjà ressassées dans les deux premiers livres. Grrrr ! Et deux pages plus loin une monstruosité dues au traducteur, je présume : des kilomètres-heure en lieu et place de kilomètres/heure. Je ne l’aurais pas acheté neuf et ce ne serait pas le 3e volet d’une série que je souhaite lire jusqu’au bout... Après ça se calme. Deux boulettes : une erreur de temps avec un "avait dû" remplacé par un "aurait dû" et, plus loin, le... J’attendais depuis un an la sortie de ce troisième volet des aventures de Jane Hawk, l’héroïne de ce thriller en quatre parties. Acheté début mars, il était là, depuis bien en évidence que j’entreprenne sa lecture. Et voilà qui est chose faite. J’ai eu un peu de mal à atteindre la page 40. Le début est mou ; avec l’arrivée de deux protagonistes dont le lien avec la trame n’est pas clairement établi dès les premiers paragraphes. Et c’est là que Koontz se décide à nous faire le coup classique des séries TV : Précédemment dans... Résumé de l’épisode précédent... en deux pages, il nous rappelle pourquoi Jane est en cavale avec tous les flics et agents secrets des USA aux trousses ! Des infos déjà ressassées dans les deux premiers livres. Grrrr ! Et deux pages plus loin une monstruosité dues au traducteur, je présume : des kilomètres-heure en lieu et place de kilomètres/heure. Je ne l’aurais pas acheté neuf et ce ne serait pas le 3e volet d’une série que je souhaite lire jusqu’au bout... Après ça se calme. Deux boulettes : une erreur de temps avec un "avait dû" remplacé par un "aurait dû" et, plus loin, le verbe "proposer" qui se substitue à un simple "poser". Et quelques autres coquilles sans importance. Reprenons notre calme et continuons notre lecture. Ce n’est peut-être qu’un mauvais moment à passer. Bien sûr, il y a encore quelques coquilles. Par exemple, deux des protagonistes se retrouvent à utiliser un véhicule décrit comme un 6x6 et quelques pages plus loin il devient un 4x4. Étrange ! Bon. Après la disparition catastrophique des deux protagonistes du début dont l’histoire aurait fait une bonne nouvelle annexe à ce roman, le lecteur comprend vite que ces pages-là n’étaient présentes que pour introduire les deux méchants qui perdurer pendant tout le roman et que nous devrions retrouver dans le prochain tome. Je déteste ça. Beurk ! Après, ça va mieux, guidée par le grand méchant des deux premiers volets par à la recherche de l’escalier du diable. Et là, le roman devient intéressant et je commence à ne plus regretté mon achat. En bref : Si vous avez déjà lu les deux premiers volumes et que vous n’êtes pas, comme moi, gêné par les histoires secondaires pas franchement reliées à la trame principale devriez y trouver votre compte.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Pat0212 Posté le 23 Juin 2020
    Tout d’abord un grand merci à Mylène de l’Archipel pour l’envoi de ce livre que j’ai beaucoup apprécié. Il s’agit du troisième volet des aventures de Jane Hawk, dont le mari s’est suicidé quelques mois plus tôt. Ancien agent du FBI, elle a découvert un complot impliquant de hauts dirigeants. Leur but est de contrôler la population à l’aide d’un implant cérébral afin d’en faire des machines obéissantes à leur service ou de faire se suicider les personnes qu’un algorithme désigne comme subversives. Depuis sa découverte, Jane est recherchée par toutes les polices du pays et vit dans la clandestinité, essayant de remonter aux responsables de la machination. Elle demande l’aide de Sarah, une femme ruinée par son mari lors d’un divorce inattendu. Elle est tombée des nues, en particulier parce que son ex n’a pas hésité à la torturer pour obtenir plus des deux-tiers de sa fortune. Jane lui apprend qu’elle n’est que la quatrième victime de cet homme et qu’en plus il ne fait que répéter les agissements de sa propres mère. Jane est surtout intéressée par le frère de cet escroc qui joue un rôle important dans le complot, mais elle ne manquera pas de lui apprendre les... Tout d’abord un grand merci à Mylène de l’Archipel pour l’envoi de ce livre que j’ai beaucoup apprécié. Il s’agit du troisième volet des aventures de Jane Hawk, dont le mari s’est suicidé quelques mois plus tôt. Ancien agent du FBI, elle a découvert un complot impliquant de hauts dirigeants. Leur but est de contrôler la population à l’aide d’un implant cérébral afin d’en faire des machines obéissantes à leur service ou de faire se suicider les personnes qu’un algorithme désigne comme subversives. Depuis sa découverte, Jane est recherchée par toutes les polices du pays et vit dans la clandestinité, essayant de remonter aux responsables de la machination. Elle demande l’aide de Sarah, une femme ruinée par son mari lors d’un divorce inattendu. Elle est tombée des nues, en particulier parce que son ex n’a pas hésité à la torturer pour obtenir plus des deux-tiers de sa fortune. Jane lui apprend qu’elle n’est que la quatrième victime de cet homme et qu’en plus il ne fait que répéter les agissements de sa propres mère. Jane est surtout intéressée par le frère de cet escroc qui joue un rôle important dans le complot, mais elle ne manquera pas de lui apprendre les bonnes manières en chemin. Comme les deux autres volets, celui-ci est plein de rebondissements et on ne s’y ennuie pas une minute. L’histoire des jumeaux n’apporte rien au récit, d’habitude, Jane intervient lorsque des personnes modifiées agissent. Si j’ai de nouveau beaucoup aimé la lecture de ce roman, je suis plus mitigée quant à l’ensemble de l’histoire. La série était annoncée comme une trilogie et visiblement, ce tome 3 ne met pas un terme à l’histoire, sauf à ce que ça finisse en queue de poisson : Jane a réussit à aller plus loin dans l’analyse du complot, mais on ne sait toujours pas si elle va en triompher ou être tuée à son tour. Ce tome est aussi très violent, avec de nombreuses descriptions de tortures qui ne me paraissent pas indispensables. J’ai l’impression que l’auteur ne sait pas comment finir son histoire et que les épisodes de plus en plus violents s’enchaînent, on est dans l’action pour l’action en perdant la vue d’ensemble de cette histoire qui fait déjà près de mille cinq cent pages. J’y vois un gros bémol, mais pris pour lui-même, ce roman est bien écrit et palpitant, on espère juste que Jane trouvera le chemin de la sortie parmi tous les cadavres semés sur sa route, qu’il s’agisse de ses ennemis ou de ses rares amis. La thématique est très actuelle, même si elle est traitée à la manière d’une dystopie. Les nouvelles applications consacrées au traçage du Covid nous montre, si jamais on ne s’en était pas déjà aperçu, à quel point on est fliqué grâce ou à cause de nos téléphones, ordinateurs, paiements par carte etc. Le roman démontre le mauvais usage qui en fait, mais la récente pandémie nous a bien appris à quel point nos libertés et nos droits fondamentaux sont peu de chose face à un Etat tout puissant, même si dans nos démocraties, il a agi pour le bien des citoyens, mais ces méthodes sont très dangereuses entre de mauvaises mains.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MilleetunepagesLM Posté le 19 Juin 2020
    Le commentaire de Lynda : Je n'ai malheureusement pas lu les autres titres de cette série. Même si on nous indique que ce n'est pas vraiment nécessaire, je crois que c'est quand même préférable de le faire, du fait que l'on fait référence aux histoires précédentes, de toute façon, vous aurez envie de lire les 2 autres histoires impliquant Jane Hawk, c'est certain. Ce roman est de l'adrénaline à l'état pur. Depuis le suicide de son mari Jane Hawk est en fuite constante, mais complètement obnubilée par la vengeance, elle se lance à la poursuite du ou des responsables de la vague de suicides, où l'on pouvait compter son mari parmi les suicidés. Avec l'aide d'une certaine Sarah qui subit un divorce épouvantable, qui elle aussi a soif de vengeance pour ce que son ex lui a fait subir, elle avancera dans sa quête pour trouver qui est derrière tout ça. Elle nous entraîne dans une course pour que l'on pourrait qualifier horrifique, surtout avec le fameux escalier du diable, mais rien ne l'arrête, pour trouver le coupable et surtout pour sauver la vie de son fils de 5 ans. Des rebondissements en continu, un suspense parfois intenable, de la violence, l'adrénaline monte à... Le commentaire de Lynda : Je n'ai malheureusement pas lu les autres titres de cette série. Même si on nous indique que ce n'est pas vraiment nécessaire, je crois que c'est quand même préférable de le faire, du fait que l'on fait référence aux histoires précédentes, de toute façon, vous aurez envie de lire les 2 autres histoires impliquant Jane Hawk, c'est certain. Ce roman est de l'adrénaline à l'état pur. Depuis le suicide de son mari Jane Hawk est en fuite constante, mais complètement obnubilée par la vengeance, elle se lance à la poursuite du ou des responsables de la vague de suicides, où l'on pouvait compter son mari parmi les suicidés. Avec l'aide d'une certaine Sarah qui subit un divorce épouvantable, qui elle aussi a soif de vengeance pour ce que son ex lui a fait subir, elle avancera dans sa quête pour trouver qui est derrière tout ça. Elle nous entraîne dans une course pour que l'on pourrait qualifier horrifique, surtout avec le fameux escalier du diable, mais rien ne l'arrête, pour trouver le coupable et surtout pour sauver la vie de son fils de 5 ans. Des rebondissements en continu, un suspense parfois intenable, de la violence, l'adrénaline monte à son paroxysme à bien des occasions. Jane pourchasse, mais du coup elle est aussi pourchassée, c'est une femme que rien n'arrête, même si elle sait qu'elle est en sursis, que sa vie ne tient qu'à un fil, que la moindre erreur pourrait signifier le point final. Tant qu'elle n'aura pas atteint le but qu'elle vise, elle ne respirera plus. Courageuse, tenace, elle se fie beaucoup à son instinct, mais elle a aussi ce côté assez impulsif qui la met dans des situations loin d'être ordinaires et surtout qui la place au bord d'un précipice qui pourrait lui coûter la vie. Dean Koontz, m'a embarqué solidement dans cette histoire, il a un immense talent pour nous accrocher solidement et ne nous laisse respirer qu'à la toute fin de l'histoire. Il nous fait vivre les frissons d'anticipation, d'horreur, de peur. Il nous permet de respirer à l'occasion, mais c'est un véritable tourne-page, et de mon côté, je ne suis pas prête à oublier l'escalier du diable, je ne me risquerais pas, et vous?
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Il ne s'agit pas d'une newsletter classique. Il s'agit d'une promesse. La promesse de prendre, reprendre ou cultiver le goût de la lecture. La promesse de ne rien manquer de l'actualité de Lisez.