Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221240861
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 122 x 182 mm

Dieu, le temps, les hommes et les anges - Prix Nobel de littérature

Christophe GLOGOWSKI (Traducteur)
Collection : Pavillons Poche
Date de parution : 21/03/2019

Antan a tout l’air de n’être qu’un paisible village polonais. L’existence y est ponctuée par le temps : le temps d’aimer, de souffrir puis de mourir. Antan est situé au centre de l’univers – coeur du monde, coeur des hommes, coeur de l’histoire. Mais qui préside à son destin ?...

Antan a tout l’air de n’être qu’un paisible village polonais. L’existence y est ponctuée par le temps : le temps d’aimer, de souffrir puis de mourir. Antan est situé au centre de l’univers – coeur du monde, coeur des hommes, coeur de l’histoire. Mais qui préside à son destin ? Dieu, qui du haut des cieux lui envoie les maux et les bonheurs dévolus aux humains, ou le châtelain Popielski, envoûté par le Jeu du labyrinthe que lui a offert le rabbin et qui, d’un coup de dés, renverse peut-être l’ordre des choses ? Un homme se transforme en bête, les âmes des morts errent dans le bourg jusqu’à se croire vivantes, des animaux parlent à une vieille folle… Au cours ordinaire de la vie se substitue brutalement la guerre avec son cortège d’événements diaboliques.
Un conte ponctué de purs moments d’émotion, de fragiles instants de vérité saisis au vol par une plume d’une fraîcheur et d’une originalité peu communes, celle d’Olga Tokarczuk, la romancière polonaise contemporaine la plus traduite dans le monde, récompensée du prix international Man Booker 2018.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221240861
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 416
Format : 122 x 182 mm

Ils en parlent

« Magnifiquement inspirée, Tokarczuk déroule un conte empli de gestes du quotidien, de bouts de vie, d'émotions, de fraîcheur et d'originalité. »
Serge Bressan / Le Quotidien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nicolas290 Posté le 14 Février 2020
    J'ai découvert Olga avec "sur les ossements des morts" et j'ai trouvé ce livre suffisamment bon pour poursuivre avec celui considéré comme son meilleur roman. On retrouve cette écriture innimitable, d'une originalité rare. Je pense ne jamais avoir lu quelquechose d'approchant en tout cas. L'écriture a donc une véritble identité. De la personnalité même. Olga doit être un sacré personnage en vrai ! J'ai trouvé le livre brillant dans les 200 premières pages, puis beaucoup moins enchantant ensuite. Trop de personnages à mon gôut aussi, ce qui affaiblit considérablement le récit. Reste un univers vraiment à part et de belles réflexions philosophiques.
  • ledevorateur Posté le 7 Février 2020
    Olga Tokarczuk, prix Nobel de littérature 2018, met en scène dans Dieu, le temps, les hommes et les anges une multitude de personnages vivant dans le village fictif d'Antan, en Pologne, aux prises avec les forces du destin. L'autrice polonaise a écrit un très beau roman, aux frontières du conte et de la fable, pour mieux raconter l'histoire polonaise du XXe siècle et son impact sur les corps et les esprits des Polonais et des Polonaises. Il est difficile de résumer le livre tant l’histoire est riche et multiple. Au début du livre, la Première guerre mondiale éclate, des hommes meurent, des enfants naissent. Et puis le monde continue de tourner, d’autres guerres éclatent, d’autres hommes meurent et d’autres enfants naissent. Par petites touches, Olga Tokarczuk raconte ce que Dieu et le temps font aux hommes et aux femmes d’Antan. J’ai adoré cette lecture ! J’ai retrouvé le monde étrange d’Olga Tokarczuk que j’avais découvert dans Les enfants verts, bien ancré dans le réel, mais pour autant emprunt de magie et de mystères. J’ai retrouvé la plume magnifique de l’autrice, qui nous fait rêver et réfléchir à chaque ligne. J’ai aimé les réflexions morales, esthétiques, politiques, religieuses, métaphysiques, magiques. J’ai aimé plus... Olga Tokarczuk, prix Nobel de littérature 2018, met en scène dans Dieu, le temps, les hommes et les anges une multitude de personnages vivant dans le village fictif d'Antan, en Pologne, aux prises avec les forces du destin. L'autrice polonaise a écrit un très beau roman, aux frontières du conte et de la fable, pour mieux raconter l'histoire polonaise du XXe siècle et son impact sur les corps et les esprits des Polonais et des Polonaises. Il est difficile de résumer le livre tant l’histoire est riche et multiple. Au début du livre, la Première guerre mondiale éclate, des hommes meurent, des enfants naissent. Et puis le monde continue de tourner, d’autres guerres éclatent, d’autres hommes meurent et d’autres enfants naissent. Par petites touches, Olga Tokarczuk raconte ce que Dieu et le temps font aux hommes et aux femmes d’Antan. J’ai adoré cette lecture ! J’ai retrouvé le monde étrange d’Olga Tokarczuk que j’avais découvert dans Les enfants verts, bien ancré dans le réel, mais pour autant emprunt de magie et de mystères. J’ai retrouvé la plume magnifique de l’autrice, qui nous fait rêver et réfléchir à chaque ligne. J’ai aimé les réflexions morales, esthétiques, politiques, religieuses, métaphysiques, magiques. J’ai aimé plus que tout la construction du roman, avec ses très nombreux petits chapitres qui nous font reconstituer cette histoire petit à petit. Bref, je le recommande !
    Lire la suite
    En lire moins
  • fbrenier Posté le 3 Février 2020
    Ce livre ne ressemble à aucun autre. Il a une singularité et une profondeur qui transforment sa lecture en performance. C'est une sorte de puzzle dont les pièces ne s'emboîtent pas facilement mais qui à la fin dévoilent un paysage de vérité. Je conseille de le lire par étape, sans se presser, pour se laisser imprégner par la voix d'Olga Tokarczuk qui est simple et directe mais aussi poétique et envoûtante. Les trajets entremêlés de toutes les femmes du livre tiraillent le lecteur en le laissant au milieu de la rivière...
  • clodermer Posté le 20 Janvier 2020
    Ce livre d'Olga Tokarczuk nous raconte la vie de quelques familles du village d'Antan - en Pologne actuelle - durant deux générations. Bien particulier ce village d'Antan, comme en dehors du monde ou dans un autre monde. Car l'autrice nous emmène parfois dans des mondes quasi-parallèles ou à la frontière du réel. Et cela fait partie du charme incroyable de ce livre. Il y a une histoire bien réelle, située dans le temps et dans l'espace, mais il y a aussi, à côté, autre chose, proche du fantastique, de l'irréel. Le livre est divisé en petits chapitres, chacun racontant principalement l'histoire d'un des personnages. Cela rend la lecture très fluide avec chaque fois comme un petite scène qui nous fait avancer dans l'histoire avec le temps qui s'écoule inexorablement. C'est très bien écrit. À dévorer.
  • corally4 Posté le 8 Janvier 2020
    Je n'avais jamais entendu parler d’Olga Tokarczuk jusqu'à l'obtention de son récent prix Nobel. Et connaissance la Pologne, je me suis sentie attiré par ce livre… Antan, ce village polonais imaginé à travers de nombreux villages durant les deux dernières grandes guerres ; il y a quatre frontières gardées par des Archanges : Raphael, Gabriel, Miche et Uriel : deux rivières la Blanche et la Noire qui ne font plus qu’une pour faire tourner le Moulin. Ainsi le décor est planté…Nous lecteurs nous allons parcourir ce conte, car c’est un conte où il faut pénétrer doucement, lentement pour se confondre avec les personnages rencontrés ; pas toujours évident … Nous commencerons à la première guerre où Misia nait au Moulin pendant que son père est à la guerre, et Geneviève la mère, la meunière, se posera bien des questions sur son éventuel retour ; elle s’octroiera quelque liberté…. La Glaneuse très libre qui aura un garçon mort-né ; Mauvais Bougre , dénommé ainsi car il est un peu l’innocent du village, mais étrange humain bestial, et La Perroquette, la Florentine, et le Châtelain Popielski, étrange personnage, qui par un jeu, se retrouve plongé dans un autre monde. Et tous ces personnages,... Je n'avais jamais entendu parler d’Olga Tokarczuk jusqu'à l'obtention de son récent prix Nobel. Et connaissance la Pologne, je me suis sentie attiré par ce livre… Antan, ce village polonais imaginé à travers de nombreux villages durant les deux dernières grandes guerres ; il y a quatre frontières gardées par des Archanges : Raphael, Gabriel, Miche et Uriel : deux rivières la Blanche et la Noire qui ne font plus qu’une pour faire tourner le Moulin. Ainsi le décor est planté…Nous lecteurs nous allons parcourir ce conte, car c’est un conte où il faut pénétrer doucement, lentement pour se confondre avec les personnages rencontrés ; pas toujours évident … Nous commencerons à la première guerre où Misia nait au Moulin pendant que son père est à la guerre, et Geneviève la mère, la meunière, se posera bien des questions sur son éventuel retour ; elle s’octroiera quelque liberté…. La Glaneuse très libre qui aura un garçon mort-né ; Mauvais Bougre , dénommé ainsi car il est un peu l’innocent du village, mais étrange humain bestial, et La Perroquette, la Florentine, et le Châtelain Popielski, étrange personnage, qui par un jeu, se retrouve plongé dans un autre monde. Et tous ces personnages, nous allons les suivre dans leur vie, les naissances, leur mort à travers chaque nouvelle : « le temps d’Antan, ou le temps de Geneviève…où les descriptions sont tellement réelles que j’ai eu l’impression tout au cours de l’ouvrage de connaitre ce village, et peut être même ses habitants Le style simple, l’écriture très descriptive m’ont entrainé dans ce conte, ces nouvelles étranges avec un grand plaisir. J’aime les livres qui me font voyagé quelque soit le sens…. Qui me déconnecte… et je tenterai d’autres livres d’Olga Tokarczuk Si vous aussi, je vous recommande ce livre !!!! .
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.