Lisez! icon: Search engine
La Prisonnière du temps
Anne-Sylvie Homassel (traduit par)
Date de parution : 04/06/2020
Éditeurs :
Pocket

La Prisonnière du temps

Anne-Sylvie Homassel (traduit par)
Date de parution : 04/06/2020
EAN : 9782266306881
Code sériel : 17822
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 720
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266306881
Code sériel : 17822
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 720
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lanawyn 18/04/2024
    Ce roman, que j’avais choisi avec grand soin pour mes vacances était tout à fait à la hauteur de mon attente, et complètement adapté aux circonstances (des vacances au printemps). J’ai peut-être mis plusieurs chapitres à être vraiment immergée, mais une fois l’intrigue mise en place, c’est prenant. L’ambiance est poétique, lumineuse et pleines de couleurs. Il y a peut-être un effet « patchwork », surtout dans la deuxième partie, avec des personnages qui viennent mettre leur petite pierre à l’édifice. Partie qui fut un peu longue pour moi car on avance moins dans l’intrigue principale. Néanmoins, le dénouement est à la hauteur (même si pour les grands amateurs de suspense, ce n’est pas non plus le retournement de situation le plus inattendu). Bref, je recommande en lecture des beaux jours aux amateurs de manoirs « vivants », d’histoires de famille, d’héritage et d’artistes. :)
  • bernadettecf 23/02/2024
    Si vous pensiez lire un roman de science-fiction ou fantastique, vous serez déçus. Il s’agit plutôt de la très jolie histoire du manoir de Birchwood en Angleterre et de ses différents occupants, tant attachés à cette maison qu’ils ressentent au plus profond d’eux mêmes. Les tranches de vie s’y succèdent et s’y entremêlent du milieu du 19eme siècle à 2017. Les fils des histoires des personnages se tissent tout au long des pages et s’assemblent joliment à la fin. Beaucoup d’amour, de tendresse, de romantisme et de secrets imprègnent ses murs. Malgré quelques longueurs, j’ai trouvé les personnages de ce roman très attachants et le roman de 700 pages tout de même (version poche) facile et rapide à lire.
  • Evysev 24/06/2023
    Une lecture agréable, un mystère et de nombreux personnages dans l'Angleterre victorienne et actuelle. Un peu inégal cependant. Selon moi, le personnage d'Élodie et de sa mère la violoniste n'apportent pas grand chose à l'histoire. Quant au fiancé et au mariage, on se demande pourquoi avoir rajouté cette histoire, cela gâche un peu le texte... Dommage
  • annec44 23/05/2023
    C’est avec un plaisir non feint que j’ai découvert la plume de cette autrice grâce à ce roman qui m’a fait passer un excellent moment. Kate Morton nous fait voyager dans une multi-temporalité allant du XIXe siècle aux années 2010 en passant par la Seconde Guerre Mondiale, le tout sans jamais perdre de vue l’intrigue de son roman. Les différents chapitres, relativement courts, passent d’une époque à une autre, d’un lieu à un autre en semant petit à petit les graines qui vont aboutir à tisser un magnifique patchwork historique, romanesque. L’autrice semble avoir distillé de façon très habile les codes du polar dans un roman de littérature blanche, ce qui fait que, au-delà de nous livrer une histoire déjà très belle par ailleurs, elle tient son lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. Kate Morton maîtrise d’ailleurs assez bien la diversité des genres car le volet légèrement fantastique de son roman s’inscrit parfaitement dans la trame globale. Malgré ses plus de 700 pages en version poche, ce livre est un vrai bonbon. J’avoue avoir assez peu de reproches à lui faire si ce n’est peut-être quelques légères longueurs à certains moments. La page couverture est également splendide, et en total accord avec le contenu du livre. J’ai bien hâte de continuer à découvrir l’oeuvre de Kate Morton ! C’est avec un plaisir non feint que j’ai découvert la plume de cette autrice grâce à ce roman qui m’a fait passer un excellent moment. Kate Morton nous fait voyager dans une multi-temporalité allant du XIXe siècle aux années 2010 en passant par la Seconde Guerre Mondiale, le tout sans jamais perdre de vue l’intrigue de son roman. Les différents chapitres, relativement courts, passent d’une époque à une autre, d’un lieu à un autre en semant petit à petit les graines qui vont aboutir à tisser un magnifique patchwork historique, romanesque. L’autrice semble avoir distillé de façon très habile les codes du polar dans un roman de littérature blanche, ce qui fait que, au-delà de nous livrer une histoire déjà très belle par ailleurs, elle tient son lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. Kate Morton maîtrise d’ailleurs assez bien la diversité des genres car le volet légèrement fantastique de son roman s’inscrit parfaitement dans la trame globale. Malgré ses plus de 700 pages en version poche, ce livre est un vrai bonbon. J’avoue avoir assez peu de reproches à lui faire si ce n’est peut-être quelques légères longueurs à certains moments. La page couverture est également splendide, et en...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Quand_la_mouette_bouquine 05/05/2023
    Dans les années 2000, Élodie, une jeune archiviste découvre une sacoche avec deux objets sans aucun rapport, une vieille photo d'une jeune fille et un cahier de croquis représentant un vieux manoir. Cette sacoche l'intrigue fortement car elle a l'impression de connaître cette maison. Ses recherches vont nous amener au fil des siècles, de 1887 jusqu'aux années 1970. Ça fait un moment que je ne vois que des bons avis sur cette auteure et que c'est la reine des secrets familiaux. J'avais donc très envie de la découvrir. Je n'ai pas été déçue! Malgré quelques longueurs j'ai été embarquée du début à la fin. On virevolte de siècle en siècle selon le déroulé de l'histoire. Plusieurs pièces de puzzle qui s'emboîtent parfaitement à la fin. Je me suis vite attachée aux personnages, j'ai été émue, indignée, amusée... Plusieurs secrets sont à découvrir, certains plus faciles que d'autres. J'avais deviné qui était la voix off mais pas le pourquoi du comment 🤭. Via cette histoire, l'auteure aborde de nombreux sujets, l'abandon, le deuil, la misère et la pauvreté mais aussi l'amour, la solidarité, l'amitié et les liens fraternels. Si tu aimes les manoirs, la campagne anglaise et les secrets de famille ce livre est pour toi! Quel est ton préféré de cette auteure? J'en ai déjà repéré quelques uns 😍. Dans les années 2000, Élodie, une jeune archiviste découvre une sacoche avec deux objets sans aucun rapport, une vieille photo d'une jeune fille et un cahier de croquis représentant un vieux manoir. Cette sacoche l'intrigue fortement car elle a l'impression de connaître cette maison. Ses recherches vont nous amener au fil des siècles, de 1887 jusqu'aux années 1970. Ça fait un moment que je ne vois que des bons avis sur cette auteure et que c'est la reine des secrets familiaux. J'avais donc très envie de la découvrir. Je n'ai pas été déçue! Malgré quelques longueurs j'ai été embarquée du début à la fin. On virevolte de siècle en siècle selon le déroulé de l'histoire. Plusieurs pièces de puzzle qui s'emboîtent parfaitement à la fin. Je me suis vite attachée aux personnages, j'ai été émue, indignée, amusée... Plusieurs secrets sont à découvrir, certains plus faciles que d'autres. J'avais deviné qui était la voix off mais pas le pourquoi du comment 🤭. Via cette histoire, l'auteure aborde de nombreux sujets, l'abandon, le deuil, la misère et la pauvreté mais aussi l'amour, la solidarité, l'amitié et les liens fraternels. Si tu aimes les manoirs, la campagne anglaise et les secrets de famille ce livre est pour...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    L'heure du thé : notre sélection de livres pour les fans de "Downton Abbey"

    Les Crawley et leurs domestiques ont déserté le petit écran depuis 2015 mais pour les inconditionnels, rien depuis n'a réussi à venir combler le manque. On vous emmène en balade littéraire - et gourmande - sur les traces de "Downton Abbey". Au programme : des grandes sagas familiales, une aristocratie parfois dépassée, et partout, l'Angleterre et des litres de thé. 

    Lire l'article