Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Les Nageurs de la nuit
Laurent Bury (traduit par)
Date de parution : 04/04/2024
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

Les Nageurs de la nuit

Laurent Bury (traduit par)
Date de parution : 04/04/2024
Une sublime et tragique histoire d'amour dans la Pologne communiste des années 1980.
Pologne, 1980. Ludwik et Janusz, étudiants, se rencontrent dans un camp d’été à la campagne et tombent amoureux autour d’un roman interdit de James Baldwin. Mais de retour à Varsovie,... Pologne, 1980. Ludwik et Janusz, étudiants, se rencontrent dans un camp d’été à la campagne et tombent amoureux autour d’un roman interdit de James Baldwin. Mais de retour à Varsovie, sous le joug d’un Parti soupçonneux, leur relation devient dangereuse. Alors que Janusz veut rentrer dans le rang du Parti,... Pologne, 1980. Ludwik et Janusz, étudiants, se rencontrent dans un camp d’été à la campagne et tombent amoureux autour d’un roman interdit de James Baldwin. Mais de retour à Varsovie, sous le joug d’un Parti soupçonneux, leur relation devient dangereuse. Alors que Janusz veut rentrer dans le rang du Parti, Ludwik s’insurge contre la politique injuste qui régit son pays. Chacun d’eux se trouve confronté au choix d’une vie : Faut-il trahir ou se trahir pour protéger ceux que l'on aime ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266339063
Code sériel : 19238
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266339063
Code sériel : 19238
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 256
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Le livre refermé, l’image des deux garçons nageant, en clandestins heureux, dans la nuit, nous hante longtemps. » 
LiRE Magazine

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MarieClaire_Wilhelm 24/03/2024
    J'ai lu ce roman très rapidement car l'on plonge littéralement dans la vie de ce jeune homme polonais qui tente de trouver sa voix vers le bonheur. Pourtant tout est complexe dans ce pays socialiste où il est honteux d'être homosexuel et où les privilèges ne sont accordés que si l'on s'entoure des bonnes personnes...Quel choix aurions-nous fait? Un beau livre.
  • missmolko1 19/03/2024
    Les nageurs de la nuit est un récit touchant et mélancolique, raconté à la deuxième personne, dans lequel deux garçons (Ludwik et Janusz) se rencontrent et vivent une histoire d’amour, le temps d’un été au bord des lacs. Mais une fois rentrée en ville, l’atmosphères sombres de la Pologne communiste des années 1980 refait surface et nos deux héros n’ont pas les mêmes envies et désirs pour leur futur. Il faut qu’ils fassent des choix difficiles et être prudent. J’ai beaucoup aimé ce roman, qui est magnifiquement écrit mais j’ai eu plus de mal avec la temporalité. Les passages entre présent et passé ne sont pas toujours bien séparé et plusieurs fois je me suis perdue dans la narration.
  • plumkreole973 08/02/2024
    Avec une plume d’une grande véracité, magnifique et mélancolique, l’auteur a réussi à me captiver dès les premiers mots. Une fois le prologue lu, je savais qu’il me serait impossible de lâcher ce roman avant le point final. L’auteur avec ce premier roman, nous offre un récit très intimiste, qui esquisse avec authenticité des sentiments délicats. “Les nageurs de la nuit”, c’est une rétrospective très intime, servie avec une intimité accentuée par l’utilisation de ce pronom “TOI”. Ce “toi” à qui l’auteur s’adresse, ce “toi” qui représente cet être tant aimé de qui s’est éloigné le personnage principal suite à des faits marquants, des situations risquées, des décisions pas facile à prendre … L’histoire semble si simple et si complexe à la fois… Avec une grande justesse, ce roman aborde des sujets comme l’amour, l’amitié, la politique et une société d’après guerre (Pologne communiste) ou l’homosexualité n’a pas sa place. C’est touchant, déchirant, percutant et tragique, mais tellement beau malgré tout. Vous l’aurez compris, ce récit n’a pas d’happy end, mais ce dernier est tellement sublime et bien construit que cette fin est juste logique et parfaite. Voici donc un livre à côté duquel il ne faut pas passer. Si vous ne l’avez pas encore lu, n’hésitez pas à tenter l’aventure et à rejoindre ces nageurs de la nuit … (un petit plus vraiment important : la traduction est parfaite (pas d'erreur de syntaxe, pas de coquilles ou de fautes d'orthographes ... C'est tellement appréciable)) Avec une plume d’une grande véracité, magnifique et mélancolique, l’auteur a réussi à me captiver dès les premiers mots. Une fois le prologue lu, je savais qu’il me serait impossible de lâcher ce roman avant le point final. L’auteur avec ce premier roman, nous offre un récit très intimiste, qui esquisse avec authenticité des sentiments délicats. “Les nageurs de la nuit”, c’est une rétrospective très intime, servie avec une intimité accentuée par l’utilisation de ce pronom “TOI”. Ce “toi” à qui l’auteur s’adresse, ce “toi” qui représente cet être tant aimé de qui s’est éloigné le personnage principal suite à des faits marquants, des situations risquées, des décisions pas facile à prendre … L’histoire semble si simple et si complexe à la fois… Avec une grande justesse, ce roman aborde des sujets comme l’amour, l’amitié, la politique et une société d’après guerre (Pologne communiste) ou l’homosexualité n’a pas sa place. C’est touchant, déchirant, percutant et tragique, mais tellement beau malgré tout. Vous l’aurez compris, ce récit n’a pas d’happy end, mais ce dernier est tellement sublime et bien construit que cette fin est juste logique et parfaite. Voici donc un livre à côté duquel il ne faut pas passer. Si vous...
    Lire la suite
    En lire moins
  • enzoreads 15/01/2024
    Wow... just wow. What a beautifully written emotional adventure. It was perfect from start to finish.Historical queer romance like I've never read before. And it's a debut novel ! I can't wait to read more from the author.
  • HomoLibris 18/11/2023
    Résumé. New York, 1981. Ludwick, jeune Polonais récemment émigré, écrit une longue lettre à Janusz, son amant resté en Pologne alors que la répression communiste contre les élans syndicaux atteint un paroxysme. Ludwick narre sa jeunesse, sa famille, la vie difficile en Pologne sous le joug soviétique, la répression, la récession, le népotisme et les passe-droits, mais aussi ses premiers émois, ses années d'études en littérature, puis leur magnifique rencontre, l'amour profond, avec son cortège de honte, de danger, de secret, la clandestinité, puis l'heure des choix. L'espoir. Mon avis. Paradoxalement, alors que ce roman avait tout pour me plaire, je n'ai pas été vraiment subjugué. J'en suis d'autant plus désolé que j'appréhende mal la raison de cette hésitation car le livre a de nombreuses qualités. Premier roman d'un jeune auteur… Polonais, né en Allemagne après l'époque de son récit, Tomasz Jedrowski n'a pas connu l'Europe du Pacte de Varsovie, mais les traces en sont encore suffisamment fraiches pour qu'il ait eu des témoignages solides de la part de proches, contemporains de l'époque. D'ailleurs, l'environnement social décrit dans "Les nageurs de la nuit" corrobore les arguments de deux récents films polonais, magnifiques, sur la même période : "Opération Hyacinthe" et "Varsovie 83". Sur ce plan, le roman est plutôt bien positionné. Dans ce contexte difficile, l'histoire est belle et émouvante, narrée avec beaucoup de tendresse et de pudeur. L'auteur distille habillement la nostalgie et la perte d'innocence du narrateur. Ecrit en Anglais, le roman est bien traduit (ce qui est assez rare de l'Anglais au Français pour être souligné*). le style est fluide et calme, souvent poétique, pas toujours direct (quelques non-dits, notamment à propos du poids du secret à l'époque soviétique des pays de l'Est). La construction est linéaire. L'auteur se perd parfois dans des descriptions aussi minutieuses qu'inutiles et ennuyeuses, ce qui nuit incontestablement à la force du roman. Est-ce cela qui m'a gêné ? Peut-être aurait-il fallu aussi que le lecteur ne connaisse pas d'entrée de lecture la fuite du narrateur à New York pour garder un certain mystère … * On pourra cependant reprocher au traducteur l'emploi récidiviste et malencontreux de l'horrible "comme quoi", excusable dans un dialogue de concierges, mais inacceptable sous la plume d'un étudiant en littérature.Résumé. New York, 1981. Ludwick, jeune Polonais récemment émigré, écrit une longue lettre à Janusz, son amant resté en Pologne alors que la répression communiste contre les élans syndicaux atteint un paroxysme. Ludwick narre sa jeunesse, sa famille, la vie difficile en Pologne sous le joug soviétique, la répression, la récession, le népotisme et les passe-droits, mais aussi ses premiers émois, ses années d'études en littérature, puis leur magnifique rencontre, l'amour profond, avec son cortège de honte, de danger, de secret, la clandestinité, puis l'heure des choix. L'espoir. Mon avis. Paradoxalement, alors que ce roman avait tout pour me plaire, je n'ai pas été vraiment subjugué. J'en suis d'autant plus désolé que j'appréhende mal la raison de cette hésitation car le livre a de nombreuses qualités. Premier roman d'un jeune auteur… Polonais, né en Allemagne après l'époque de son récit, Tomasz Jedrowski n'a pas connu l'Europe du Pacte de Varsovie, mais les traces en sont encore suffisamment fraiches pour qu'il ait eu des témoignages solides de la part de proches, contemporains de l'époque. D'ailleurs, l'environnement social décrit dans "Les nageurs de la nuit" corrobore les arguments de deux récents films polonais, magnifiques, sur la même période : "Opération Hyacinthe" et "Varsovie 83". Sur ce...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    L'amour en livres pour la St-Valentin

    Le mois de février s'illumine d'amour ! Plongez dans nos romances, de douces idylles adolescentes aux histoires passionnées qui vous arracheront des larmes. Avec 36 livres soigneusement sélectionnés, explorez des univers captivants prêts à faire vibrer votre cœur pour la Saint-Valentin.

    Lire l'article