Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291552
Code sériel : 17427
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

Si on dansait

Rémi BONNARD (Traducteur)
Date de parution : 02/05/2019
À Londres, au bout d’une impasse délabrée, Frank n’est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie.
Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d’un regard pour savoir quelle musique...
À Londres, au bout d’une impasse délabrée, Frank n’est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie.
Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d’un regard pour savoir quelle musique apaisera les tourments de son client. C’est ainsi qu’il fait la rencontre de Lisa, une mystérieuse femme au manteau vert. Lui qui ne croit plus en l’amour sent son coeur vibrer à nouveau. Jusqu’au jour où il découvre le secret de Lisa…

« Un roman tendre, sensible et plein de vitamines. » Version Femina
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291552
Code sériel : 17427
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 400
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un roman tendre, sensible et plein de vitamines. » Version Femina
« Un plaidoyer pour le vivre ensemble, malgré les galères et les coups du sort. » Cosmopolitan
« Avec une sensibilité magnifique, Rachel Joyce célèbre le courage de gens ordinaires, la force de l'amour, mais aussi la puissance de la musique qui, parfois, peut sauver des vies. » La Presse de la Manche Dimanche
« Un joli roman célébrant le courage, l'amour et la puissance de la musique. » Le Progrès
« Voilà un livre feel good qui ne pourra que vous faire du bien. Pourquoi s’en priver ? » Nice Matin Week-end
« Une incroyable capacité à saisir l’espoir. » The Observer
« Une écriture réconfortante, drôle et délicate. » Daily Telegraph
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • leslecturesdetiph Posté le 6 Novembre 2019
    Envie de musique, de passion, de douceur ? Ce roman est fait pour vous. Voici ma dernière lecture. Un roman tout en douceur où l'on suit Frank, un disquaire à la fin des années 80. Passionné de vinyles, il se fait la promesse de ne jamais renoncer à en vendre. Il n'a pas voulu des cassettes alors il ne veut encore moins des CD. Sa vie, ce sont les vinyles. Le seul moyen de ressentir la musique, comme sa mère Peg l'a initié. Il fait parti d'une communauté, celle de Unity Street. Tout le monde se connait. Les voisins, les commerçants, une seconde famille. Frank a la réputation de soigner les maux, il vous écoute et son diagnostic musical sera à coup sûr le bon ! Il est touchant, attachant, le coeur sur la main ! Je pense aussi à son assistant très maladroit, Kit, qui vous fera sourire sans peine. Et puis un jour, une femme s'évanouit devant sa boutique. Lisa Brauchmann. Mystérieuse, un passé qu'elle ne dévoile pas, son manteau vert toujours sur le dos accompagné de ses gants. Lisa est imprévisible, on ne sait jamais quand elle va apparaître, cela la rend à mon avis un peu agaçante. Mais Frank ne serait... Envie de musique, de passion, de douceur ? Ce roman est fait pour vous. Voici ma dernière lecture. Un roman tout en douceur où l'on suit Frank, un disquaire à la fin des années 80. Passionné de vinyles, il se fait la promesse de ne jamais renoncer à en vendre. Il n'a pas voulu des cassettes alors il ne veut encore moins des CD. Sa vie, ce sont les vinyles. Le seul moyen de ressentir la musique, comme sa mère Peg l'a initié. Il fait parti d'une communauté, celle de Unity Street. Tout le monde se connait. Les voisins, les commerçants, une seconde famille. Frank a la réputation de soigner les maux, il vous écoute et son diagnostic musical sera à coup sûr le bon ! Il est touchant, attachant, le coeur sur la main ! Je pense aussi à son assistant très maladroit, Kit, qui vous fera sourire sans peine. Et puis un jour, une femme s'évanouit devant sa boutique. Lisa Brauchmann. Mystérieuse, un passé qu'elle ne dévoile pas, son manteau vert toujours sur le dos accompagné de ses gants. Lisa est imprévisible, on ne sait jamais quand elle va apparaître, cela la rend à mon avis un peu agaçante. Mais Frank ne serait pas d'accord avec moi, son âme a été emportée par les yeux couleur vinyle de la belle. Le livre est divisé en 4 faces, toutes très fluides, je n'ai pas senti de longueurs et j'ai particulièrement apprécié la face finale !
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.