Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264076878
Code sériel : 5706
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 624
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté

Un long silence

Fabrice POINTEAU (Traducteur)
Date de parution : 21/10/2021
Un livre culte, élu meilleur document de l’année par le New York Times

« La saga hallucinante d'une famille et d'un pays rongés par la dèche et la violence. » Télérama
Gary Gilmore est l’un des condamnés à mort les plus célèbres des États-Unis. Après avoir passé une partie de sa courte existence derrière les barreaux pour des vols à main armée, le pire finit par advenir : en juillet 1976, il est accusé de meurtre, au moment même où la... Gary Gilmore est l’un des condamnés à mort les plus célèbres des États-Unis. Après avoir passé une partie de sa courte existence derrière les barreaux pour des vols à main armée, le pire finit par advenir : en juillet 1976, il est accusé de meurtre, au moment même où la Cour Suprême vient de réautoriséer la peine capitale - dix ans après la dernière exécution.
En réclamant lui-même sa mise à mort, plutôt qu’une peine à perpétuité, la personnalité complexe de Gilmore enflamme le pays. Il sera finalement exécuté le 17 janvier 1977 au matin. Quelques années plus tard, Norman Mailer lui consacrera un de ses chefs d’oeuvre, Le Chant du bourreau.
Le frère cadet de Gary, Mikal Gilmore, rédacteur en chef à Rolling Stones, aura tenté pendant des années de mettre cette histoire tragique de côté. En vain.
Avant qu’elle ne dévaste complètement son existence, comme elle a dévasté les siens, il se décide à la mettre par écrit, pour essayer de mieux comprendre son héritage, dénouer les liens du sang et échapper à la malédiction familiale. Poussé par l’urgence et un instinct de survie impérieux, il se ainsi lance dans une véritable enquête, à la fois affective, douloureuse, sans concessions, sur sa propre famille, sur son enfance, sur ses origines. Au terme de ce sombre voyage, il découvrira un terrible secret.
Avec une force d’émotion rare, il nous donne un document passionnant, à la fois cru, intime et puissant, sur les traumatismes et la résilience, qui n’est pas sans évoquer De sang-froid de Truman Capote dans sa description de l’Enfer Américain.

PRESSE : 
«  [Un long silence], publié aux Etats-Unis en 1994, n'a ni la distance littéraire ni la sobriété stylistique de celui de Mailer. Mais la fascination qu'il exerce vient justement de là, du regard unique qu'il offre sur ce que cherchaient à percevoir ses prédécesseurs et qu'il a, lui, vécu de l'intérieur : le coeur sauvage du gothique américain, un monde où chacun est marqué par un sort imprécis mais fatal. » Le Monde

« L’histoire inoubliable de Gary Gilmore, le condamné à mort le plus célèbre des Etats-Unis, qui avait fait couler le sang et beaucoup d’encre. » marie claire

« Figure de tueur légendaire, Gary Gilmore est ressuscité le temps d'un livre extrême par son frère Mikal, journaliste à Rolling Stones... Pour garder la tête hors du bain de larmes, l'amoureux des livres qu'est Mikal se raccroche à l'écriture, ce qui lui permettra en 1994 de léguer à la littérature de son pays le poignant portrait d'une Amérique maudite dès le berceau. » Les Inrockuptibles

« Remarquable, stupéfiant. » The New York Times


« Une furieuse aventure littéraire »
« Un hallucinant portrait »
Télérama
 
« Un chef d’œuvre de la non-fiction »
« Des personnes et des passages stupéfiants »
Le JDD
 
 

« Ce livre vous accompagnera très longtemps. »
Tim Willocks
 

« Un livre dévastateur effrayant, bouleversant, poignant... magnifique ! »
The New York Times
 

« Hypnotisant… captivant et profondément émouvant »
The New Yorker
 

« Impossible à lâcher »
Los Angeles Times
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264076878
Code sériel : 5706
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 624
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Little_stranger Posté le 17 Janvier 2021
    Ce livre n'est pas une nouveauté. Je suis tombée dessus un peu par hasard, mais c'est un "drôle" de bouquin. "Drôle" parce qu'il raconte la longue histoire de violence familiale qui amena 3 enfants sur 4 de la famille GILMORE à vivre sur le fil du rasoir et celui qui fut l'assassin Gary GILMORE a demandé à être exécuté pour mettre fin à sa souffrance dans un état américain qui ne le pratiquait plus. C'est le plus jeune frère, Mikal qui raconte sa famille, ses frères, les liens, les destructions, la souffrance. Bien sûr, comme toujours, on parle plus du tueur, que des victimes : est-ce humain, logique, normal ? Ce qu'on voit, c'est une zone de ravages autour d'une famille, comme une épidémie qui se répand, une maladie héréditaire fatale de violence ...
  • SabrinaTrublet Posté le 22 Novembre 2020
    Un long silence Mikal GILMORE Vous vous souvenez de Gary Gilmore ? Ce détenu américain condamné à mort pour un double meurtre en 1976 en Utah qui a milité pour sa propre exécution. Prenant de court les associations chrétiennes, mormones et les avocats commis d’office qui ont déposés plusieurs appels et recours. Dans ce roman, écrit par Mikal le plus jeune de Gary, l’auteur tente de comprendre ce qui a pu (mal) se passer dans sa famille pour que l’un d’eux devienne ce meurtrier de sang froid. Une enquête sur cette famille haineuse. La mère croit aux fantômes, aux valeurs mormones et ne défend que mollement ses enfants face à leur bourreau de père avec lequel elle reste malgré la violence dont elle est aussi victime. Le père qui violente ses 4 fils pour un retard de 5 min ou des brins d’herbes mal coupés. Qui boit, qui arnaque et fuit encore et toujours. Des filiations mal définies, des secrets tus, une fratrie abîmée, une famille perdue... Autant d’éléments rassemblés par Mikal (avec l’aide inestimable de son grand frère Franck jr) pour comprendre pourquoi Gary et Gaylen ont si mal tourné alors que Franck jr et lui-même s’en sont (presque) bien sortis. Un très bon livre bien analysé et construit... Un long silence Mikal GILMORE Vous vous souvenez de Gary Gilmore ? Ce détenu américain condamné à mort pour un double meurtre en 1976 en Utah qui a milité pour sa propre exécution. Prenant de court les associations chrétiennes, mormones et les avocats commis d’office qui ont déposés plusieurs appels et recours. Dans ce roman, écrit par Mikal le plus jeune de Gary, l’auteur tente de comprendre ce qui a pu (mal) se passer dans sa famille pour que l’un d’eux devienne ce meurtrier de sang froid. Une enquête sur cette famille haineuse. La mère croit aux fantômes, aux valeurs mormones et ne défend que mollement ses enfants face à leur bourreau de père avec lequel elle reste malgré la violence dont elle est aussi victime. Le père qui violente ses 4 fils pour un retard de 5 min ou des brins d’herbes mal coupés. Qui boit, qui arnaque et fuit encore et toujours. Des filiations mal définies, des secrets tus, une fratrie abîmée, une famille perdue... Autant d’éléments rassemblés par Mikal (avec l’aide inestimable de son grand frère Franck jr) pour comprendre pourquoi Gary et Gaylen ont si mal tourné alors que Franck jr et lui-même s’en sont (presque) bien sortis. Un très bon livre bien analysé et construit sur la genèse de la famille Gilmore. Un livre redoutable sur la maltraitance physique et psychologique, sur l’emprise morale aussi. Un roman dur, sensible, triste et révoltant. J’ai eu autant de compassion et d’envie de protection pour ces 4 garçons que j’ai eu de révolte et d’envie de massacre pour ce père. Un très bon complément à la lecture du « chant du bourreau » de Norman MAILER. Des romans qui marquent ! Assurément...
    Lire la suite
    En lire moins
  • cvd64 Posté le 23 Août 2019
    Dans la même veine que de sang froid , ici l'histoire fut écrite par le frère du condamné qui mêle le récit familial, l'histoire personnelle et les faits qui ont aboutis à la sentence et l'exécution d'un homme que le passé a rattrapé et même dépassé. L'hérédité, l'héritage familial, culturel sont au cœur de cette tragédie.
  • Isid0re Posté le 7 Avril 2019
    L’histoire d’une longue descente en enfer. L’histoire d’une longue vie en enfer marquée par la violence familiale, les secrets de famille qui se dévoilent au fil de l’eau. Une famille marquée au fer rouge de la violence. Plutôt un témoignage qu’un roman. Un temoignage lourd, d’une atmosphère pesante mais qui retrace la vie d’un des frères de Gary Gilmore. Comment s’en sortir lorsque que l’on grandit au sein d’une telle famille, Comment vivre avec la culpabilité, les remords, les souvenirs.... Une lecture impressionnante mais passionnante même si par moment elle n’évite pas certaines longueurs.
  • Zephyrine Posté le 20 Avril 2018
    Sacré coup de poing que ce livre...Si on cherche un livre autobiographique où la résilience est le maître mot, ce livre est celui qu'il faut.... Enfance chaotique, avec un père escroc, violent, une mère mormone et amère, trois frères qui sont tout sauf des anges, un finira d'ailleurs exécuté....
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…