Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258193109
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Au soleil redouté

Date de parution : 06/02/2020
Le nouveau roman de Michel Bussi : un huis clos à ciel ouvert, orchestré de main de maître. 
Au cœur des Marquises, l’archipel le plus isolé du monde, où planent les âmes de Brel et de Gauguin, cinq lectrices participent à un atelier d’écriture animé par un célèbre auteur de best-sellers.
Le rêve de leur vie serait-il, pour chacune d’elles, à portée de main ?
Au plus profond de la...
Au cœur des Marquises, l’archipel le plus isolé du monde, où planent les âmes de Brel et de Gauguin, cinq lectrices participent à un atelier d’écriture animé par un célèbre auteur de best-sellers.
Le rêve de leur vie serait-il, pour chacune d’elles, à portée de main ?
Au plus profond de la forêt tropicale,
d’étranges statues veillent, l’ombre d’un tatoueur rôde.
Et plein soleil  dans les eaux bleues du Pacifique,
une disparition transforme le séjour en jeu... meurtrier ?
Enfer ou paradis ? Hiva Oa devient le théâtre de tous les soupçons, de toutes les manipulations, où chacun peut mentir... et mourir.
Yann, flic déboussolé, et Maïma, ado futée, trouveront-ils lequel des hôtes de la pension Au soleil redouté... est venu pour tuer ?


 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258193109
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

"Le roi du twist met la barre très haut."
Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JeanMi78 Posté le 15 Juillet 2020
    La lecture de « Au soleil redouté » m'a véritablement enchanté. Je dois cependant avouer que je suis un grand fan des ouvrages de Michel Bussi, et que j'ai lu son dernier opus en vacances sur une île. Les conditions parfaites pour dévorer ce roman ! L'histoire est somme toute très simple et très classique : un huis clos, une disparition suivie d'un meurtre, une liste limitée de suspects,etc. Bref, l'auteur nous livre un hommage assumé aux « Dix petits nègres » d'Agatha Christie. Mais toute ressemblance s'arrête là ! J'ai tout d'abord apprécié le style du récit, dynamique et sans temps morts. L'histoire est racontée à la première personne par différents intervenants. Cela nous permet d'avoir plusieurs points de vue et manières de s'exprimer (mention spéciale pour les quelques interventions de Servane Astine, l'éditrice. Très caricaturale, mais à la gouaille imparable, j'ai beaucoup ri!) La description des Marquises est très visuelle, comme souvent avec Michel Bussi qui parvient à retranscrire des paysages et ambiances avec son talent de géographe. J'ai apprecié que les différents sujets soient évoqués sans être trop développés (Brel, Gauguin, Mururoa, la colonisation, etc.) Le rythme du récit ne retombe jamais, je n'ai ressenti aucune longueur et j'ai fini le roman avec le sentiment qu'il... La lecture de « Au soleil redouté » m'a véritablement enchanté. Je dois cependant avouer que je suis un grand fan des ouvrages de Michel Bussi, et que j'ai lu son dernier opus en vacances sur une île. Les conditions parfaites pour dévorer ce roman ! L'histoire est somme toute très simple et très classique : un huis clos, une disparition suivie d'un meurtre, une liste limitée de suspects,etc. Bref, l'auteur nous livre un hommage assumé aux « Dix petits nègres » d'Agatha Christie. Mais toute ressemblance s'arrête là ! J'ai tout d'abord apprécié le style du récit, dynamique et sans temps morts. L'histoire est racontée à la première personne par différents intervenants. Cela nous permet d'avoir plusieurs points de vue et manières de s'exprimer (mention spéciale pour les quelques interventions de Servane Astine, l'éditrice. Très caricaturale, mais à la gouaille imparable, j'ai beaucoup ri!) La description des Marquises est très visuelle, comme souvent avec Michel Bussi qui parvient à retranscrire des paysages et ambiances avec son talent de géographe. J'ai apprecié que les différents sujets soient évoqués sans être trop développés (Brel, Gauguin, Mururoa, la colonisation, etc.) Le rythme du récit ne retombe jamais, je n'ai ressenti aucune longueur et j'ai fini le roman avec le sentiment qu'il n'était ni trop long, ni trop court. On se prend au jeu, on cherche le coupable, on change d'avis souvent. Mais quand on connaît l'auteur, on sait qu'une révélation finale va venir tout remettre en question. Et pour le coup, le contrat est parfaitement rempli, j'ai été bluffé ! Aucune triche dans cette manipulation, tous les indices sont donnés au lecteur, mais une fois de plus, je suis tombé dans son stratagème avec délectation.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nelson43 Posté le 13 Juillet 2020
    Un thriller à la façon Agatha Christie dans " 10 petits nègres " : PYF , auteur à succès lance un concours pour sélectionner 5 apprenties auteures qui iront aux Marquises participer à un atelier d'écriture . Celle qui écrira le meilleur texte sera publiée . 5 filles se retrouvent donc à la pension " au soleil redouté " .L 'une est accompagnée de son mari , une autre de sa fille et les 3 autres sont seules . Chaque jour , elles doivent noter tous les faits et gestes de la communauté . Un jour , leur mentor PYF disparait mais elles pensent que cela fait partie du scénario et donc n'ont aucun souci majeur jusqu'à ce que ce merveilleux séjour se transforme en cauchemar .
  • ManouB Posté le 13 Juillet 2020
    Au cœur des îles Marquises, dans cet archipel isolé du reste du monde, elles sont cinq femmes à avoir été sélectionnées pour un atelier d'écriture particulier, animé par le célèbre auteur de best-sellers, Pierre-Yves François, PYF pour les intimes. Elles ont toutes été choisies pour une raison bien connue de la seule organisatrice qui elle, est restée en Europe et les appelle tous les jours à heure fixe. Ces écrivaines en herbe sont hébergées dans la pension de Tanaé, qui vit là, sur l'île de Hiva Oa, l'île aux tikis, avec ses deux filles, Poe et Moana, et fait tout son possible pour rendre le séjour de ses hôtes agréable. Martine est une star sur son blog et sur Instagram mais elle se dévoue surtout à ses dix chats; Éloïse est la douceur incarnée et elle sait particulièrement bien charmer son monde, mais cache un lourd secret ; Marie-Ambre est riche et le montre à tous, elle est venue accompagnée de Maïma qui connaît déjà les lieux ; Clémence est curieuse de tout et toujours en tenue de sport, c'est l'aventurière du groupe ; et enfin Farèyne est capitaine de police. Elle est venue avec Yann,... Au cœur des îles Marquises, dans cet archipel isolé du reste du monde, elles sont cinq femmes à avoir été sélectionnées pour un atelier d'écriture particulier, animé par le célèbre auteur de best-sellers, Pierre-Yves François, PYF pour les intimes. Elles ont toutes été choisies pour une raison bien connue de la seule organisatrice qui elle, est restée en Europe et les appelle tous les jours à heure fixe. Ces écrivaines en herbe sont hébergées dans la pension de Tanaé, qui vit là, sur l'île de Hiva Oa, l'île aux tikis, avec ses deux filles, Poe et Moana, et fait tout son possible pour rendre le séjour de ses hôtes agréable. Martine est une star sur son blog et sur Instagram mais elle se dévoue surtout à ses dix chats; Éloïse est la douceur incarnée et elle sait particulièrement bien charmer son monde, mais cache un lourd secret ; Marie-Ambre est riche et le montre à tous, elle est venue accompagnée de Maïma qui connaît déjà les lieux ; Clémence est curieuse de tout et toujours en tenue de sport, c'est l'aventurière du groupe ; et enfin Farèyne est capitaine de police. Elle est venue avec Yann, son mari qui est gendarme... Les débuts sont prometteurs, elles aiment toutes écrire et se régalent avec PYF qui ne les déçoit pas. Mais dès le second jour, alors qu'elles sont toutes invitées à écrire leurs observations et leur ressenti durant leur séjour, et que les premiers exercices pratiques "Avant de mourir je voudrais..." ont déjà été ramassés par l'écrivain, celui-ci disparaît mystérieusement... Véritable disparition ou simple jeu pour stimuler leur imagination ? Et si chacune d'elles avait des raisons bien à elles de se retrouver-là pour se séjour particulier sur cette île de rêve ? Êtes-vous bien certains qu'elles soient arrivées-là par hasard ? Comment se fait-il que les cinq tikis installés sur l'île récemment par un mystérieux artiste local, ressemble comme par hasard aux cinq femmes que personne ne connaissaient auparavant ? Evidemment je ne vais pas vous en dire plus, juste qu'une d'entre-elles va être assassinée... Qui sera la prochaine ? Comme j'apprécie beaucoup l'auteur, qui sait si bien nous surprendre dans chacun de ses romans, j'ai passé un bon moment de lecture, dépaysant, dans un lieu paradisiaque. Mais je note tout de même que ce roman-ci n'est pas son meilleur et que j'avais sans doute mis la barre trop haut, ce qui explique mon léger sentiment de déception. Les personnages m'ont paru un peu trop caricaturaux au départ, mais c'est nécessaire pour la suite et de toute façon, il ne faut jamais se fier aux apparences avec Bussi, vous le savez bien ! Comme d'habitude, il distille le doute avec juste ce qu'il faut pour que nous ne sachions plus qui est qui. Très vite, on comprend les motivations de certains personnages et on sait que les dés sont truqués, mais on ne sait pas tout ce qu'il faudrait savoir, et cela aiguise forcément notre curiosité et nous donne envie de poursuivre notre lecture. J'ai aimé me retrouver immergée dans ce paradis aux multiples mystères, une terre qui a inspiré Gauguin et Brel dont l'auteur nous parle tout au long du livre. Il nous parle aussi beaucoup de "Dix petits nègres" auquel il fait souvent référence (et nous-aussi du coup !). Le lecteur fait connaissance avec les coutumes de l'île, les symboles, la vie des autochtones, l'importance du tatouage et sa signification. Le roman alterne essentiellement les voix de Maïma qui écrit le déroulé de l'enquête, celles de Clémence et parfois de Yann. Mais au milieu, se glisse judicieusement les écrits des apprentis-écrivaines. Le rythme est soutenu même si l'action met du temps à se mettre en place mais on profite tous du soleil et de la plage n'est-ce pas ? C'est aussi le but du voyage ! J'ai eu du plaisir à cette lecture simple et facile, mais prenante et parfaite pour les vacances et j'ai passé un bon moment au milieu de la forêt tropicale à tenter de résoudre l'énigme.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Carmendb Posté le 8 Juillet 2020
    Un atelier d'écriture aux Marquises, animé par un écrivain célèbre, sans avoir à débourser un centime, c'est le rêve absolu pour toute celles qui remplissent chaque jour des pages et des pages en espérant un jour figurer en bonne place sur les gondoles des libraires... Les cinq candidates sélectionnées se retrouvent dans ce petit hôtel "Au soleil redouté", un petit coin de Paradis où planent les âmes de Brel et de Gauguin. Pourtant les chemins luxuriants qu'elles empruntent pourraient les conduire en Enfer. Et Yann, le jeune gendarme venu là juste pour accompagner sa femme, écrivain en herbe, a fort à faire quand les cadavres viennent perturber la sérénité des lieux. Depuis "Nymphéas noirs", chaque fois que j'ouvre un roman de Michel Bussi, je me pose la même question ; vais-je encore me faire arnaquer ? Et je m'attache à lire chaque chapitre avec une attention soutenue, guettant l'indice particulier qui aurait un sens caché... Cette fois encore, je croyais avoir fait preuve de clairvoyance et de concentration! Et pourtant, il m'a eue !!! Il n'empêche, j'ai aimé... Merci Monsieur Bussi ! Je ferai (peut-être) mieux la prochaine fois!
  • bagus35 Posté le 4 Juillet 2020
    Merci à Lecteurs.com et aux éditions Presses de la Cité de m'avoir permis la lecture de ce bon polar dans le cadre des Explorateurs du Polar. Michel Bussi a choisi de nous amener aux Marquises, l'archipel cher à Gauguin et Brel pour nous livrer un polar haletant. Un écrivain à succès a décidé d'organiser un atelier de lecture avec la bénédiction de son éditrice et cinq lectrices ont été retenues pour y participer. Cinq femmes différentes qui ne sont peut-être pas là par hasard. Une lecture agréable d'autant que l'auteur arrive à nous faire voyager ,on pourrait même s'attabler à l'auberge du « Soleil redouté » à Hiva Oa pour boire du vin d'ananas et manger un tartare de thon rouge au milieu des senteurs de santal, de frangipanier et d'hibiscus.A consommer sans modération dans cette période trouble.
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !