Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258193109
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm

Au soleil redouté

Date de parution : 06/02/2020
Un huis clos à ciel ouvert, orchestré de main de maître. 
Au cœur des Marquises, l’archipel le plus isolé du monde, où planent les âmes de Brel et de Gauguin, cinq lectrices participent à un atelier d’écriture animé par un célèbre auteur de best-sellers.
Le rêve de leur vie serait-il, pour chacune d’elles, à portée de main ?
Au plus profond de la...
Au cœur des Marquises, l’archipel le plus isolé du monde, où planent les âmes de Brel et de Gauguin, cinq lectrices participent à un atelier d’écriture animé par un célèbre auteur de best-sellers.
Le rêve de leur vie serait-il, pour chacune d’elles, à portée de main ?
Au plus profond de la forêt tropicale,
d’étranges statues veillent, l’ombre d’un tatoueur rôde.
Et plein soleil  dans les eaux bleues du Pacifique,
une disparition transforme le séjour en jeu... meurtrier ?
Enfer ou paradis ? Hiva Oa devient le théâtre de tous les soupçons, de toutes les manipulations, où chacun peut mentir... et mourir.
Yann, flic déboussolé, et Maïma, ado futée, trouveront-ils lequel des hôtes de la pension Au soleil redouté... est venu pour tuer ?


 
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258193109
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 432
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

"Le roi du twist met la barre très haut."
Le Parisien

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • indigote Posté le 4 Novembre 2020
    Ce ne sera pas mon livre préféré de Michel Bussi... Je trouve la lecture compliquée... Les narrateurs pas toujours identifiés pour maintenir le suspens.... Par contre, l'ambiance locale est très bien dépeint.. On se retrouve aux Marquises sans billet d'avion....
  • Lhuitre Posté le 3 Novembre 2020
    "Au Soleil Redouté", la référence à la chanson de Brel est explicite, une des ses plus belles, "Les Marquises". Ces îles perdues du bout du monde dont il était tombé amoureux. Bussi nous y transporte dans un nouveau polar exotique et déroutant, qui s'approche de l'exercice de style. Beaucoup y ont trouvé des références à Agatha Christie et ses "10 petits nègres". Certes, mais je trouve plus pertinent le rapprochement avec "le crime de l'Orient Express" : une même unité de lieu; un confinement géographique; des personnages pris dans la nasse, sans échappatoire; des ramifications souterraines entre les protagonistes; un inspecteur parmi les voyageurs qui enquête... Déroutant aussi le parti pris d'intégrer le récit dans un jeu d'atelier d'écriture. Cela saucissonne l'intrigue et donne au livre un mouvement permanent. Sans vraie digression littéraire sur la beauté d'une île envoûtante. C'est mon principal reproche à ce livre, le manque de qualité littéraire de l'écriture. Mais je reconnais quand même que Bussi a su capter l'essence des Marquises. Une terre plus austère que paradisiaque, avec une population indolente, foncièrement attachée à ses racines et à son style de vie. Une terre colonisée qui est restée pacifique face à ses colons français, même si la... "Au Soleil Redouté", la référence à la chanson de Brel est explicite, une des ses plus belles, "Les Marquises". Ces îles perdues du bout du monde dont il était tombé amoureux. Bussi nous y transporte dans un nouveau polar exotique et déroutant, qui s'approche de l'exercice de style. Beaucoup y ont trouvé des références à Agatha Christie et ses "10 petits nègres". Certes, mais je trouve plus pertinent le rapprochement avec "le crime de l'Orient Express" : une même unité de lieu; un confinement géographique; des personnages pris dans la nasse, sans échappatoire; des ramifications souterraines entre les protagonistes; un inspecteur parmi les voyageurs qui enquête... Déroutant aussi le parti pris d'intégrer le récit dans un jeu d'atelier d'écriture. Cela saucissonne l'intrigue et donne au livre un mouvement permanent. Sans vraie digression littéraire sur la beauté d'une île envoûtante. C'est mon principal reproche à ce livre, le manque de qualité littéraire de l'écriture. Mais je reconnais quand même que Bussi a su capter l'essence des Marquises. Une terre plus austère que paradisiaque, avec une population indolente, foncièrement attachée à ses racines et à son style de vie. Une terre colonisée qui est restée pacifique face à ses colons français, même si la souffrance a été bien réelle. Exercice de style, disais-je, car le scénario est très alambiqué. Les personnages s'entre-choquent avec un passé qui se dévoile par bribes. Les réactions passives des uns et des autres à une pression croissante suscitent l'étonnement. Troublant certes, mais comment fuir une île coupée du monde, sans police, où l'avion est le seul échappatoire, où les moyens de communication sont réduits ? Où même la télévision n'a été introduite qu'en 1988... On le voit, les Marquises sont un lieu propice au polar angoissant, si un tueur s'avise d'y casser quelques pipes, comme au champ de foire. Là où Bussi met un point d'orgue à son exercice de style, c'est quand il entreprend en douceur de confondre ses lecteurs qui lisent trop vite, s'accrochent à des détails vestimentaires pour poser leurs repères et finissent par se perdre dans des compréhensions trop rapides. Ces lecteurs se font rouler dans la farine dans un final astucieux. "Au soleil redouté" est un livre qui cherche à vous égarer, vous voilà prévenus.... Au final, un joli livre qui se hisse parmi les meilleurs polars, à la hauteur de ses grands ainés agatha christiens. Mais le livre manque d'homogénéité et de fluidité pour en faire un vrai chef d'oeuvre. C'est passé bien près, quand même...
    Lire la suite
    En lire moins
  • martinem Posté le 31 Octobre 2020
    Je viens de finir ce polar et je me suis régalée ! Une écriture agréable, une intrigue de premier ordre, un décor paradisiaque, des personnages haut en couleur et Jacques Brel et Gaughin en témoins du passé, voilà quelques uns des ingrédients du roman de Michel Bussi ! Plantons le décor ! Les îles Marquises accueillent un romancier et 5 fans de celui-ci mais aussi aspirantes écrivaines chargées d'écrire un roman à 10 mains ! Deux d'entre elles sont venues accompagnées : l'une de son mari, l'autre de sa belle-fille de 16 ans. Et commence alors la murder party! Si vous connaissez Agatha Christie et son roman "Le meurtre de Roger Ackryod", vous y verrez une similitude dans la narration ! Mais là s'arrête la comparaison ! Ensuite... Et bien c'est à vous de le découvrir !!
  • Schoste65 Posté le 24 Octobre 2020
    Une histoire bien pensée empreinte d'un parfum d'exotisme avec des relents aux goûts machiavéliques par moment. Comme toujours svec Bussi, bien écrit et passionnant.
  • elodi09 Posté le 17 Octobre 2020
    Après un début un petit peu long à se mettre en route, j'ai ensuite eu beaucoup de mal à lâcher ce roman. Une intrigue très bien menée, qui m'a fait froncer les sourcils de nombreuses fois et m'a retourné le cerveau tout autant. Je suis arrivé à la fin du livre en ayant très envie de le relire à nouveau pour pouvoir repérer tout ce que je n'ai pas su voir à la 1ère lecture. Comme toujours, Michel Bussi nous fait voyager autant par les paysages qu'il nous décrit, que par l'originalité de son roman.
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !