En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le grand voyage

        Presses de la cité
        EAN : 9782258059467
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 672
        Format : 155 x 240 mm
        Le grand voyage

        Alexis CHAMPON (Traducteur)
        Date de parution : 25/04/2002

        « Une saga foisonnante, traversée du souffle épique, quoique parfois glacé, de la préhistoire. » Libération

        Dans le quatrième volet de la saga « Les Enfants de la Terre », Ayla et son compagnon Jondalar laissent derrière eux la chaleureuse tribu des chasseurs de mammouths pour continuer leur traversée des steppes immenses du continent européen. Le couple ne manque pas de susciter l'étonnement sur son passage....

        Dans le quatrième volet de la saga « Les Enfants de la Terre », Ayla et son compagnon Jondalar laissent derrière eux la chaleureuse tribu des chasseurs de mammouths pour continuer leur traversée des steppes immenses du continent européen. Le couple ne manque pas de susciter l'étonnement sur son passage. En effet, Ayla et Jondalar se déplacent à cheval, en compagnie d'un loup apprivoisé. Or, les peuples qu'ils rencontrent vivent de chasse et de cueillette, et n'ont jamais vu d'animaux domestiques. D'où ce couple étrange tient-il donc ses pouvoirs ?
        En quête d'un lieu qui deviendrait le foyer de leur amour, Ayla et Jondalar feront maintes découvertes au cours de ce voyage initiatique à travers un monde inconnu, dangereux et grandiose.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258059467
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 672
        Format : 155 x 240 mm
        Presses de la cité
        22.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • etohyuta Posté le 6 Mai 2017
          Allait et joldalar entament le chemin qui les mènera dans le pays zelandonii. Ce chemin ne se fera pas sans encombre ni rencontres. J'ai clairement moins apprécié ce tome que les précédents. Le chemin est parfois monotone.algres les rencontres qui se font toutefois toujours sur le même modèle aussi. Mais la route est longue l'objectif final donne ce petit suspens qui nous fait continuer notre lecture.
        • Tiesque Posté le 8 Janvier 2017
          J'ai beaucoup aimé ce livre, de même que tous les autres romans de cette série. Dès les premières pages, on se sent happé par l'histoire, et on ne peut pas s'en détacher tant qu'on ne l'a pas terminée !
        • ertiammot Posté le 27 Août 2016
          Le tome le moins plaisant de la saga... De longues descriptions, des retours interminables, la liaison Ayla Jondalar toujours aussi fleur bleue... Un passage obligé pour poursuivre la saga, mais le passage qui m'a le moins plu. Malgré tout ce n'est pas déplaisant à lire, et on découvre quand même avec plaisir les péripéties de nos deux héros.
        • MarieKey Posté le 31 Mai 2016
          Le monde préhistorique vue à travers les yeux d'Ayla et raconté par Jean M. Auel continue à me fasciner, cependant, ce tome m'a semblé beaucoup plus répétitif et moins entraînant. On y retrouve beaucoup de descriptions de paysages, d'animaux et autres, mais très peu de nouveautés. Heureusement que le couple finit par retrouver les Sharamudoï vers la fin, ça donne un coup de fouet à l'histoire. En tous cas, j'ai hâte de lire la seconde partie de ce quatrième tome et de voir jusqu'où ce Grand Voyage va mener nos protagonistes.
        • CineKino Posté le 22 Juillet 2015
          (Chronique commune à l'ensemble de la série Les enfants de la Terre) Avec la lecture du tome 6 j'achève enfin une saga dont j'avais découvert le premier tome il y a une vingtaine d'années (autant dire un autre millénaire…). J'avais alors enchaîné la lecture des quatre premiers livres, puis les avais plusieurs fois relus tant j'avais eu de plaisir à suivre les aventures de Ayla et de ses amis préhistoriques. Et quelles aventures ! Recueillie par des Néandertaliens, la jeune Sapiens apprendra à chasser, à soigner, et plus généralement à survivre ; exclue de son clan, elle rencontrera alors ses semblables, et les étonnera souvent au cours de ses voyages et rencontres par son intelligence et ses initiatives. Tout cela est souvent aussi passionnant qu'un roman d'aventures plus contemporaines, mais avec en plus de nombreuses informations sur ces peuples et leur mode de vie. Bien documentée (pour le dernier tome l'auteure américaine a par exemple visité de nombreuses grottes en France), Jean Auel nous décrit avec force détails les plantes utilisées comme médecine, les rites sacrés, la façon de tailler les silex ou encore des scènes de chasse. Ca peut parfois être un peu long ou répétitif, mais c'est au final... (Chronique commune à l'ensemble de la série Les enfants de la Terre) Avec la lecture du tome 6 j'achève enfin une saga dont j'avais découvert le premier tome il y a une vingtaine d'années (autant dire un autre millénaire…). J'avais alors enchaîné la lecture des quatre premiers livres, puis les avais plusieurs fois relus tant j'avais eu de plaisir à suivre les aventures de Ayla et de ses amis préhistoriques. Et quelles aventures ! Recueillie par des Néandertaliens, la jeune Sapiens apprendra à chasser, à soigner, et plus généralement à survivre ; exclue de son clan, elle rencontrera alors ses semblables, et les étonnera souvent au cours de ses voyages et rencontres par son intelligence et ses initiatives. Tout cela est souvent aussi passionnant qu'un roman d'aventures plus contemporaines, mais avec en plus de nombreuses informations sur ces peuples et leur mode de vie. Bien documentée (pour le dernier tome l'auteure américaine a par exemple visité de nombreuses grottes en France), Jean Auel nous décrit avec force détails les plantes utilisées comme médecine, les rites sacrés, la façon de tailler les silex ou encore des scènes de chasse. Ca peut parfois être un peu long ou répétitif, mais c'est au final très enrichissant et permet de réellement nous plonger au cœur de cette période. Les esprits rigoureux pourront cependant objecter, avec raison, que l'auteure a tendance à concentrer sur quelques années des inventions et découvertes (dressage des chevaux, allumage du feu par silex, navigation, lunettes de soleil…) qui se sont étalées sur des millénaires ! Mais on peut facilement accepter ces dérapages pour le bien de l'aventure. Après ces quatre romans, de plus en plus palpitants (et épais, au point de scinder le dernier en deux volumes), j'avais eu l'agréable surprise de découvrir un nouveau tome paru en 2002… mais qui m'avait nettement moins enthousiasmé : après leur long voyage, les héros vont s'installer dans le centre de ce qui deviendra la France… et un peu tourner en rond, comme le livre, d'autant plus que l'auteure, sans doute avec la louable intention d'éviter à ses lecteurs d'être perdus, rappelle dans chaque volume le passé de l'héroïne que l'on a suivi dans les premiers tomes. Cela explique que je ne me sois pas précipité sur un ultime (c'est en tout cas ce qui est annoncé) volume sorti en 2012. Pourtant, je l'ai trouvé finalement plus intéressant. Même si on a de nouveau droit à la reprise de nombre des aventures passées de Ayla (plusieurs dizaines de pages réparties tout au long du livre), cette histoire axée sur sa formation de Zelandoni (une sorte de médecin-professeur-sorcier) est en effet intéressante à suivre, avec des visites de grottes assez remarquables par les descriptions des peintures rupestres et quelques aventures toujours mouvementées (quoique pas toujours originales : la séquence de jalousie est la même, y compris dans son dénouement, que dans le troisième tome !). Au final, je ne suis pas certain que cette saga avait vraiment besoin de ces épisodes 5 et 6, mais l'ensemble forme vraiment un récit aussi original que passionnant, dont je ne peux que recommander la lecture au plus grand nombre, des lecteurs occasionnels aux gros lecteurs et aux amateurs d'aventures comme aux érudits intéressés par la préhistoire.
          Lire la suite
          En lire moins
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.