Lisez! icon: Search engine
Nouveauté
Les Effacées - Un thriller événement. La nouvelle enquête de Lucia Guerrero.
Date de parution : 04/04/2024
Éditeurs :
XO
Nouveauté

Les Effacées - Un thriller événement. La nouvelle enquête de Lucia Guerrero.

Date de parution : 04/04/2024
DEUX TUEURS. DEUX MONDES
UNE DOUBLE MENACE
En Galice, un tueur kidnappe des femmes qui se lèvent tôt pour aller travailler. Des invisibles. Des effacées. 
 
À Madrid, un autre assassin s’en prend à des milliardaires et laisse sur...
En Galice, un tueur kidnappe des femmes qui se lèvent tôt pour aller travailler. Des invisibles. Des effacées. 
 
À Madrid, un autre assassin s’en prend à des milliardaires et laisse sur les murs de leurs résidences ce message : « TUONS LES RICHES ». 
              
Deux tueurs....
En Galice, un tueur kidnappe des femmes qui se lèvent tôt pour aller travailler. Des invisibles. Des effacées. 
 
À Madrid, un autre assassin s’en prend à des milliardaires et laisse sur les murs de leurs résidences ce message : « TUONS LES RICHES ». 
              
Deux tueurs. Deux mondes. Et le spectre d’un embrasement général, d’une confrontation de classes inédite et explosive.
 
Les enjeux, qui se dévoilent peu à peu à Lucia Guerrero, enquêtrice de la Guardia civil, sont vertigineux.
 
Quand, à son tour, elle reçoit les messages d’un expéditeur anonyme, la question se pose : serait-elle devenue un simple jouet entre les mains des deux tueurs ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782374485454
Façonnage normé : BROCHE
EAN : 9782374485454
Façonnage normé : BROCHE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Brust 08/05/2024
    En Galice, des jeunes femmes de l’ombre, des femmes banales, ces effacées sont kinappées, séquestrées puis assassinées par un tueur en série À Madrid, des meurtres de milliardaires d’une extrême violence, avec un message sans équivoque : « Tuons les riches ». Les politiques ont peur pour leur vie, la panique gagne On retrouve Lucia Guerrero, flic de la Guardia Civil qui se voit retirée de l’affaire des femmes tuées sur la route de leur travail pour pouvoir enquêter sur ces assassinats d’hommes ultra-riches Le privilège du portefeuille L’entrée en matière montre le clivage de notre société Évidemment on attend le lien entre ces 2 histoires… On en apprend un peu plus de la vie de Lucia, son petit frère Rafaël, son fils de 11 ans ainsi que de sa mère… je ne dévoilerais rien de plus sur sa vie personnelle Ce 2ème livre avec cette enquêtrice, m’a plus embarqué que le 1er J’ai apprécié qu’il fasse référence au climat social malsain Lucia, cette guerrière montre un peu plus son côté humain en dévoilant sa vie personnelle L’auteur met de l’épaisseur à ce personnage, qu’on l’apprécie ou pas, (moi je l’adore), que ses collègues, l’aiment ou pas ; elle est le point phare de ce roman, la clé qui ouvre les portes d’un polar bien mené Il y’a les mots de l’auteur et les images qui nous percutent Cette écriture toujours aussi visuelle et cinématographique est son indiscutable point fort, sa signature… Et en audio, la voix de la lectrice, Alice Taurand, m’a complètement embarquée. Elle est tout ce que j’apprécie dans son timbre de voix et dans son jeu de lectrice Je ne suis pas sûre que j’aurais autant aimé en version papier… Bernard Minier signe donc un 2eme roman avec cette enquêtrice, Lucia, plus rythmé que d’ordinaire dans les confins de la région Ibérique espagnole Mon petit bémol concernant cette lecture qui reste un polar/thriller malgré tout assez classique et surtout j’y ai trouvé quelques longueurs… pour mon plus grand désespoir (il n’en tient qu’à moi bien évidemment) Mais je suis fan, ici, de cette flic et de cette lectrice… ce qui a sauvé ma lectureEn Galice, des jeunes femmes de l’ombre, des femmes banales, ces effacées sont kinappées, séquestrées puis assassinées par un tueur en série À Madrid, des meurtres de milliardaires d’une extrême violence, avec un message sans équivoque : « Tuons les riches ». Les politiques ont peur pour leur vie, la panique gagne On retrouve Lucia Guerrero, flic de la Guardia Civil qui se voit retirée de l’affaire des femmes tuées sur la route de leur travail pour pouvoir enquêter sur ces assassinats d’hommes ultra-riches Le privilège du portefeuille L’entrée en matière montre le clivage de notre société Évidemment on attend le lien entre ces 2 histoires… On en apprend un peu plus de la vie de Lucia, son petit frère Rafaël, son fils de 11 ans ainsi que de sa mère… je ne dévoilerais rien de plus sur sa vie personnelle Ce 2ème livre avec cette enquêtrice, m’a plus embarqué que le 1er J’ai apprécié qu’il fasse référence au climat social malsain Lucia, cette guerrière montre un peu plus son côté humain en dévoilant sa vie personnelle L’auteur met de l’épaisseur à ce personnage, qu’on l’apprécie ou pas, (moi je l’adore), que ses collègues, l’aiment ou pas ; elle est le point phare de ce roman, la clé qui...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Armony22 08/05/2024
    Lucia doit mener deux enquêtes de front. En Galice, des femmes partant travailler tôt le matin sont kidnappées et assassinées. À Madrid, un tueur s’en prend aux gens fortunés avec un slogan « Tuons les riches ». Deux enquêtes diamétralement opposées, dont l’une passe un peu à la trappe. L’importance est donnée aux riches, ces pauvres femmes, les effacées, peuvent attendre. L’auteur nous livre un thriller sociétal avec des sujets actuels, importants et inquiétants pour la plupart. En vrac : l’art contemporain, le cyberharcèlement, les inégalités sociales, les incels, la crise économique et j’en passe. Des thématiques intéressantes, mais qui manquent de profondeur. Il ne s’y attarde pas assez, se contentant parfois de juste de survoler. Il se disperse et ce roman est finalement bien plus thriller que sociétal. Et en ce qui me concerne, comme je n’ai pas de points de comparaison possibles, c’est un bon thriller. Il y a de l’action, du rythme, de la tension, une belle écriture très cinématographique, ça se lit comme un page turner. Côté personnages, Lucia Guerrero porte bien son patronyme. Guerrière, rebelle, fonceuse, pas vraiment sympathique, mais humaine, avec une vie personnelle tourmentée, elle est l’archétype de la flic badass. Un brin cliché, le genre de personnage vu et revu dont je commence à me lasser. Côté ambiance, j’ai aimé retrouver ces terres du nord que j’adore. La brume, la pluie, le froid qui vous glace les os. Les ombres se fondant dans l’obscurité ; entre légende et réalité, la Galice est bien rendue. La narratrice fait un beau travail d’interprétation. Dommage qu’elle écorche tous les noms espagnols. Et en anglais ce n’est pas mieux. À part les points évoqués, je n’ai pas grand-chose à reprocher à ce livre. Ça n’a pas été une mauvaise lecture, loin de là, mais au vu de mes attentes, ça n’a pas été non plus celle que j’espérais. Je suis heureuse d’avoir enfin découvert cet auteur, grand nom dans le paysage du thriller français. Je tenterai la série Servaz à l’occasion. Une belle découverte, un bon thriller qui ne révolutionne pas le genre, mais qui est efficace et maîtrisé. Ce fut malgré tout une agréable lecture. Lucia doit mener deux enquêtes de front. En Galice, des femmes partant travailler tôt le matin sont kidnappées et assassinées. À Madrid, un tueur s’en prend aux gens fortunés avec un slogan « Tuons les riches ». Deux enquêtes diamétralement opposées, dont l’une passe un peu à la trappe. L’importance est donnée aux riches, ces pauvres femmes, les effacées, peuvent attendre. L’auteur nous livre un thriller sociétal avec des sujets actuels, importants et inquiétants pour la plupart. En vrac : l’art contemporain, le cyberharcèlement, les inégalités sociales, les incels, la crise économique et j’en passe. Des thématiques intéressantes, mais qui manquent de profondeur. Il ne s’y attarde pas assez, se contentant parfois de juste de survoler. Il se disperse et ce roman est finalement bien plus thriller que sociétal. Et en ce qui me concerne, comme je n’ai pas de points de comparaison possibles, c’est un bon thriller. Il y a de l’action, du rythme, de la tension, une belle écriture très cinématographique, ça se lit comme un page turner. Côté personnages, Lucia Guerrero porte bien son patronyme. Guerrière, rebelle, fonceuse, pas vraiment sympathique, mais humaine, avec une vie personnelle tourmentée, elle est l’archétype de la flic badass. Un brin cliché, le...
    Lire la suite
    En lire moins
  • marggaux 08/05/2024
    On retrouve l’enquêtrice Lucia de l’UCO qui va être confrontée à deux tueurs : en Galice, des femmes, des anonymes, disparaissent. À Madrid, un autre prédateur s’en prend à des femmes fortunées en laissant sur le mur ce message : " TUONS LES RICHES ". Deux tueurs… deux classes sociales… deux intrigues. Lucia va devoir enquêter dans une atmosphère angoissante sur deux séries d’affaires d’une violence inouïe. J’ai beaucoup aimé ce second tome des aventures de Lucia. Une atmosphère pesante, des crimes odieux et sadiques. Je me suis enrichie de informations environnementales et sociétaires. Je me suis laissée guider par le suspens et le climat angoissant pour découvrir les nouvelles aventures de la policière. J’ai passé un moment de lecture intense. Un grand merci à @audible @lizzie et @netgalleyfrance pour cette découverte. J’ai beaucoup aimé ce livre audio ainsi que la voix de la lectrice, Alice Taurand. Sa diction et sa prosodie sont cohérentes avec le personnage.
  • camille_bouquine_ 07/05/2024
    Une sortie que j'attendais tellement ! 🤩 J'ai sauté sur l'occasion avec @netgalleyfrance , pour le découvrir en lecture Audio! Un thriller un peu spécial, car on suit 2 enquêtes en parallèle. Lucia guerrero, notre lieutenante de la Guardia civil, enquête en Galice sur des meurtres de femmes...des femmes qui se lèvent tôt pour aller travailler... Quand elle est rappelé tout à coup sur Madrid, sur une nouvelle enquête, un tueur qui s'en prend aux très riches, et qui signent ces meurtres avec "Tuons les riches"! Injustice, stratégie? Lucia ne veut pas abandonner ces femmes..et pourtant.. Deux enquêtes rythmées, des rebondissements, une différence de classes entre les plus démunis et les plus riches. Un plongeon dans l'Espagne qui m'a beaucoup plu et le côté artistique dans l'une des enquêtes m'a ravi! Une enquêtrice attachante, très professionnelle, on commence à découvrir un peu de sa vie personnelle, mais j'en veux plus bien sûr !
  • Fredomous 07/05/2024
    Deux enquêtes en une seule ! Y-a-t-il un rapport entre elle ? Vous le découvrirez en lisant le dernier Bernard Minier, « Les Effacées ». Elles sont bien écrites, suivant un rythme soutenu, sans temps morts. Des acteurs indépendants pour chacune d’entre elles mais ayant un point commun, Lucia. Pas de fioriture, c’est un bon polar mais sans plus. Le risque étant qu’en racontant deux histoires, on n’approfondisse pas l’une ou qu’on survole les deux. Ce n’est pas de la déception mais j’en attends toujours plus des auteurs que je suis. Je dirai donc que c’est un livre de transition (une des deux histoires demande une suite), de très bonne facture mais je reste un peu sur ma faim. Merci pour ces nombreuses heures de lectures et à très bientôt.
Inscrivez-vous à la newsletter XO !