Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258192133
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 564
Format : 140 x 225 mm

L'Indomptée

Le roman de la papesse Jeanne

Hubert TÉZENAS (Traducteur)
Date de parution : 13/02/2020
Comment une femme est-elle devenue pape sans que personne soupçonne son véritable sexe ?
Née en France en 814, élevée sous la férule d’un père sévère et rigide, Jeanne se révolte très vite contre les préjugés et interdits qui pèsent sur la gent féminine. Elle apprend à lire et à écrire en cachette, et parvient à se faire admettre à l’école de la cathédrale... Née en France en 814, élevée sous la férule d’un père sévère et rigide, Jeanne se révolte très vite contre les préjugés et interdits qui pèsent sur la gent féminine. Elle apprend à lire et à écrire en cachette, et parvient à se faire admettre à l’école de la cathédrale de Dorstadt, en Basse-Saxe. Ne pouvant loger sur place avec les autres élèves masculins, la jeune fille habite chez son tuteur, Gerold, et son épouse, dame Richild. Mais Gerold et Jeanne finissent par tomber amoureux l’un de l’autre…
Ainsi commence l’étonnante histoire de celle qui parviendra à s’introduire au Vatican pour soigner le pape malade, et finira par se faire élire sur le trône de saint Pierre sans que personne la perce à jour. Jusqu’à ce qu’un évènement inattendu vienne tout bouleverser…

Après plus de quatre cents ans pendant lesquels on a nié son existence, la papesse Jeanne figure aujourd'hui dans les registres du Vatican. C’est le surprenant parcours, ponctué d’aventures, d’amours, d'intrigues et de rebondissements, de cette héroïne indépendante et résolument moderne  que retrace ce palpitant roman. Ou quand la réalité n’a rien à envier à la fiction !
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258192133
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 564
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Butterflies Posté le 29 Août 2021
    Ce roman parle d’une femme incroyable, un personnage légendaire et pourtant méconnu. Avant la lecture de ce livre, je l’ignorais totalement. Je pensais à une fiction inspirée de l’Histoire pour découvrir qu’il s’agit bien d’une femme, qui a existé et bravé sa condition féminine, limitée et sans horizon, pour s’élever jusqu’au statut – impensable pour une personne même de sa condition (origines modestes, étrangère à Rome, issue d’une union de sang mêlés)– de pape. Jeanne a accompli cet exploit. Devenir papesse. PHOTO PEINTURE PAPESSE cf. BLOG: https://wordpress.com/post/blogapostrophe.wordpress.com/4678 « Figée dans sa robe nuptiale, osant à peine marcher ou s’asseoir, Gisla n’était pas sans rappeler à Jeanne quelque oiseau exotique tué à la chasse, farci, troussé et prêt à subir la découpe. » P.179 « Elle ne saisissait pas pourquoi les jouvencelles de son âge étaient tellement avides de se marier, dans la mesure où ce sacrement condamnait toute femme à un état de servitude. » P.179-180 « L’indomptée » imagine la vie de cette femme exceptionnelle, qui a su faire sa place parmi les hommes en se faisant passer pour l’un d’eux courant le risque... Ce roman parle d’une femme incroyable, un personnage légendaire et pourtant méconnu. Avant la lecture de ce livre, je l’ignorais totalement. Je pensais à une fiction inspirée de l’Histoire pour découvrir qu’il s’agit bien d’une femme, qui a existé et bravé sa condition féminine, limitée et sans horizon, pour s’élever jusqu’au statut – impensable pour une personne même de sa condition (origines modestes, étrangère à Rome, issue d’une union de sang mêlés)– de pape. Jeanne a accompli cet exploit. Devenir papesse. PHOTO PEINTURE PAPESSE cf. BLOG: https://wordpress.com/post/blogapostrophe.wordpress.com/4678 « Figée dans sa robe nuptiale, osant à peine marcher ou s’asseoir, Gisla n’était pas sans rappeler à Jeanne quelque oiseau exotique tué à la chasse, farci, troussé et prêt à subir la découpe. » P.179 « Elle ne saisissait pas pourquoi les jouvencelles de son âge étaient tellement avides de se marier, dans la mesure où ce sacrement condamnait toute femme à un état de servitude. » P.179-180 « L’indomptée » imagine la vie de cette femme exceptionnelle, qui a su faire sa place parmi les hommes en se faisant passer pour l’un d’eux courant le risque d’y laisser sa vie. Jeanne naît à Dorstad en 814 d’un père d’origine saxonne peu enclin à la douceur dont elle connaîtra les foudres et la rigueur si souvent qu’elle aurait dû renoncer à ses rêves d’éducation et d’élévation réservés aux garçons. Sa mère est une païenne soumise à la terreur de cet homme violent, qui a aidé à décimer son peuple et l’a rapportée d’une de ses croisades religieuses. Prêtre, il faisait partie des missionnaires venu leur apporter la parole de Dieu. Elle n’a jamais oublié ses dieux mais les prie en secret. Matthieu, l’ainé, est voué à l’étude et Jeanne l’envie, apprend en secret l’alphabet, à écrire et à lire. Le second, Jean, ne s’intéresse guère à l’étude. Les préjugés et interdits qui pèsent sur les femmes sont légion et Jeanne a beau être très éveillée, tentant parfois de le démontrer à son père, elle n’y gagne que sa rage et des coups. Pourtant, elle ne renonce jamais. « L’homme était le maître absolu de son épouse, de ses biens, de ses enfants, de sa vie même. » P.180 [...] « On aurait dit […]que l’enveloppe charnelle de Serge abritait deux êtres distincts: l’un dissolu, vulgaire et veule, l’autre [...] Le commencement d’une aventure palpitante pour notre héroïne [...] CITATIONS , PHOTOS et critique COMPLÈTE sur mon BLOG
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leshayah Posté le 8 Juillet 2021
    Coup de coeur . « Combien d’autres ont fait le même choix? Se demanda-t-elle. […] Combien de femmes avaient osé franchir le pas, abandonnant leur identité féminine, renonçant à toute vie de famille à seule fin d’obtenir ce qui leur aurait autrement été interdit ? Qui pourrait le dire ? » . Ce roman se déroule au IXe siècle et raconte la vie de celle qui est devenue la seule papesse de l’histoire. De ce que j’ai lu, on ne sait toujours pas avec certitude s’il ne s’agit que d’un mythe ou bien si elle a réellement existé. Personnellement je suis convaincue qu’il y a une part de vérité, que des femmes, dès cette époque et y compris au sein de l’Eglise, se sont faites passer pour des hommes afin d’avoir une vie meilleure/à la hauteur de leurs ambitions. . En tout cas, vrai ou faux, j’ai dévoré ce roman. Il m’a tenue éveillée jusque tard car je ne pouvais pas le lâcher et j’y pensais tout le temps, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps. . Il est le fruit de 7 années de recherche et de travail. L’auteure a voulu être la plus fidèle possible à la réalité historique du IXe siècle. . Intrigues politico-religieuses, amour, apprentissage,... Coup de coeur . « Combien d’autres ont fait le même choix? Se demanda-t-elle. […] Combien de femmes avaient osé franchir le pas, abandonnant leur identité féminine, renonçant à toute vie de famille à seule fin d’obtenir ce qui leur aurait autrement été interdit ? Qui pourrait le dire ? » . Ce roman se déroule au IXe siècle et raconte la vie de celle qui est devenue la seule papesse de l’histoire. De ce que j’ai lu, on ne sait toujours pas avec certitude s’il ne s’agit que d’un mythe ou bien si elle a réellement existé. Personnellement je suis convaincue qu’il y a une part de vérité, que des femmes, dès cette époque et y compris au sein de l’Eglise, se sont faites passer pour des hommes afin d’avoir une vie meilleure/à la hauteur de leurs ambitions. . En tout cas, vrai ou faux, j’ai dévoré ce roman. Il m’a tenue éveillée jusque tard car je ne pouvais pas le lâcher et j’y pensais tout le temps, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps. . Il est le fruit de 7 années de recherche et de travail. L’auteure a voulu être la plus fidèle possible à la réalité historique du IXe siècle. . Intrigues politico-religieuses, amour, apprentissage, féminisme avant l’heure, action et rebondissements…je n’y ai pas trouvé de longueurs, mais l’ai trouvé très juste au contraire. J’ai aimé Jeanne de sa naissance à la toute fin du livre, sa modernité, son courage, sa détermination, son intelligence qui ose questionner la foi elle-même au sein des « hommes » d’Eglise. Et les derniers paragraphes, quel message d’espoir ! . « Et en matière de volonté la femme devrait être jugée supérieure à l’homme, car si Ève croqua la pomme par amour de la connaissance et du savoir, Adam l’imita uniquement parce qu’elle lui avait demandé de le faire. »
    Lire la suite
    En lire moins
  • leboncoinlecture Posté le 30 Mars 2021
    J'étais très curieuse d'apprendre, pour commencer, qu'une femme avait été pape, et j'avais hâte de découvrir quelle avait pu être son histoire. Après une recherche rapide sur Internet, pas moyen de démêler le vrai du faux, impossible de dire si cette papesse Jeanne a réellement existé, et j'ai plutôt trouvé des articles indiquant le contraire... mais la quatrième de couverture indique que son nom fait désormais partie des registres du Vatican, et l'autrice termine son roman sur une explication très plausible de l'effacement en même temps que de la survivance de cet épisode. Je reste donc dans le doute mais après un petit temps de déceptino, j'ai choisi de laisser cette question de côté et de me concentrer sur l'oeuvre. Au final, je trouve que cette oeuvre de Donna Cross est une très belle histoire de femme. Elle a imaginé quels auraient pu être les conditions de vie, les traits de caractère, les rencontres, les épreuves, les idées, de cette femme, pour qu'elle finisse par devenir pape - et ce depuis sa naissance, j'ai été un peu surprise au départ, je pensais que le roman se concentrerait sur le temps de son pontificat, qui finalement est réservé aux dernières... J'étais très curieuse d'apprendre, pour commencer, qu'une femme avait été pape, et j'avais hâte de découvrir quelle avait pu être son histoire. Après une recherche rapide sur Internet, pas moyen de démêler le vrai du faux, impossible de dire si cette papesse Jeanne a réellement existé, et j'ai plutôt trouvé des articles indiquant le contraire... mais la quatrième de couverture indique que son nom fait désormais partie des registres du Vatican, et l'autrice termine son roman sur une explication très plausible de l'effacement en même temps que de la survivance de cet épisode. Je reste donc dans le doute mais après un petit temps de déceptino, j'ai choisi de laisser cette question de côté et de me concentrer sur l'oeuvre. Au final, je trouve que cette oeuvre de Donna Cross est une très belle histoire de femme. Elle a imaginé quels auraient pu être les conditions de vie, les traits de caractère, les rencontres, les épreuves, les idées, de cette femme, pour qu'elle finisse par devenir pape - et ce depuis sa naissance, j'ai été un peu surprise au départ, je pensais que le roman se concentrerait sur le temps de son pontificat, qui finalement est réservé aux dernières dizaines de pages. Pour moi, le récit est très bien construit et file à toute allure malgré sa taille relativement conséquente. Le cadre historique est peint de manière habile, toujours pour servir l'intrigue. Le statut de la femme est bien entendu au centre de ce récit, et certains passages, certaines remarques, sont à se faire dresser les cheveux sur la tête et à hurler... Même chose pour la religion et le clergé, qui naviguent pour beaucoup entre ignorance, aveuglement, soif de pouvoir, avarice et corruption. Jeanne, elle, fait figure de progressiste et même de révolutionnaire, par son avidité de savoir, par son intelligence qu'elle sait mettre au profit de toutes les bonnes causes et face à tous les obstacles, par l'amour de son prochain et l'égalité fondamentale qu'elle voit entre les hommes. Personnage trop parfait sans doute, comme beaucoup de héros de roman. Elle est cependant en proie au doute très souvent et peut-être que ce point aurait pu être davantage creusé. Pour ma part, j'ai passé un moment très agréable de lecture, plongée dans l'atmosphère médiévale des cercles de savoir, de pouvoir, de religion, de médecine et dans les affres de la condition féminine.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Roggy Posté le 4 Décembre 2020
    Jeanne la papesse « transgenre » la plus badass de tous les temps !!! Elle était drôlement en avance pour quelqu’un qui est née en l’an 814 la petite Jeanne !!! Mulan à côté passe pour une amatrice ;) Plus sérieusement, d’une plume joliment maîtrisée, Donna Cross brosse le portrait d’une femme toujours debout, pure dans son désir inné de liberté, prête à tous les sacrifices pour n’appartenir à personne mais surtout pour prendre son droit de s’instruire et être l’égale des hommes ! Du répit ?? Que nenni ! Aucun, ni pour les personnages ni pour nous ! Donna Cross a cette habileté de marier les faits historiques et la fiction dans une romance aux faux airs de classicisme mais parfaitement bien construite, tissant la mélopée d’une fabuleuse émancipation féminine.
  • MAMIEJAUNE Posté le 6 Juillet 2020
    Mon avis Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Marie-Jeanne et Mona de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « L'Indomptée », roman de Donna CROSS et ainsi de découvrir la plume fluide et majestueuse de cette auteure. Donna CROSS nous emporte au IXème siècle et nous fait découvrir le destin de Jeanne, jeune fille qui est éprise de liberté et avide de savoir, apprenant ainsi à lire en cachette de sa famille, ce qui, à cette époque, n'était pas du goût des pères.... Nous suivons la vie passionnante et ô combien mouvementée de cette femme qui, en se faisant passer pour un homme, deviendra « La Papesse Jeanne », au sacrifice de sa vie amoureuse. Jeanne et son tuteur Gerold sont des personnages authentiques, volontaires et fort attachants. J'ai beaucoup aimé ce roman historique très émouvant, ponctué d'une touche romanesque que j'ai dévoré d'une traite tant j'avais hâte d'en connaître le dénouement et refermé à regret. Je lirai assurément d'autres ouvrages de cette auteure. Un très bon moment de lecture. Page FB :https://www.facebook.com/joellemarchal74/ Blog : leslecturesdecerise74.over-blog.com
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Presses de la Cité

    11 romans 100% Girl Power à découvrir absolument

    Dans cette sélection de romans, les femmes sont reines ! Il y a d'abord celles qui écrivent, qui nous invitent à plonger au coeur d'univers palpitants, intenses et réjouissants. Et puis les héroïnes, celles qui nous embarquent franchement, des femmes puissantes dont on pourrait suivre les aventures des heures durant... Focus sur 11 romans aussi différents que passionnants et 100% Girl Power !

    Lire l'article