Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266307536
Code sériel : 17875
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins

Vanessa Capieu (traduit par)
Date de parution : 07/01/2021
C'est l'histoire de Guille, un petit garçon débordant d'imagination qui voue un amour sans bornes à Mary Poppins. L'histoire d'un père un peu bougon, qui vit seul avec ce fils sensible et rêveur dont il a du mal à accepter le caractère. D'une institutrice qui s'inquiète pour l'un de ses... C'est l'histoire de Guille, un petit garçon débordant d'imagination qui voue un amour sans bornes à Mary Poppins. L'histoire d'un père un peu bougon, qui vit seul avec ce fils sensible et rêveur dont il a du mal à accepter le caractère. D'une institutrice qui s'inquiète pour l'un de ses élèves qui vit un peu trop dans ses rêves. D'une psychologue scolaire à qui on envoie un petit garçon qui a l'air d'aller beaucoup trop bien.
Quel mystère se cache derrière cette apparence si tranquille, et pourtant si fragile ? Quel chagrin secret croit-il pouvoir régler par ces tours de magie ? Sous les apparences, la vie de Guille est-elle vraiment « superfragilisticexpialidocious » ?

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266307536
Code sériel : 17875
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 224
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

Derrière cette joie se cache évidemment un secret. Et même si on le devine assez vite, on ne perd en rien le plaisir de dévorer ce roman si touchant. 
Nathalie Vallez / Les Echos judiciaires Girondins

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Tostaky61 Posté le 7 Janvier 2022
    Et vous, qu'est-ce que vous répondiez à cette question que l'on vous a, inévitablement, posée quand vous étiez enfant ? Tu veux faire quoi quand tu seras plus grand ? On ne compte pas les pompiers, footballeurs, ou autres infirmières ou vétérinaires, évidemment... Guillermo (Guille, pour ceux qui le côtoient) lui, il veut être... Mary Poppins. Eh oui ! Rien que ça. À l'école, ça interpelle. On le trouve bizarre. C'est pourquoi la maîtresse l'envoie chez la conseillère d'orientation, Maria. Ce n'est pas que cela réjouisse Manuel, le père du jeune garçon, mais après tout, si ça peut aider. Alejandro Palomas donne, tour à tour, la parole à chacun des protagonistes, amenant le lecteur à découvrir, en même temps que Maria, les secrets de Guille. Si le titre laisse supposer une certaine légèreté, ce roman original et son personnage principal, dont la lucidité interpelle, sauront émouvoir le lecteur. L'écrivain espagnol donne une note particulière à son récit en y incluant des dessins, par exemple et en laissant Guillermo s'exprimer avec ses mots à lui. C'est plein de tendresse et si, au fil des pages, on comprend où Palomas va nous amener, on ne reste pas insensible. Ah ! Et comme je suis gentil avec vous, pour les futurs lecteurs, entrainez-vous à dire... Et vous, qu'est-ce que vous répondiez à cette question que l'on vous a, inévitablement, posée quand vous étiez enfant ? Tu veux faire quoi quand tu seras plus grand ? On ne compte pas les pompiers, footballeurs, ou autres infirmières ou vétérinaires, évidemment... Guillermo (Guille, pour ceux qui le côtoient) lui, il veut être... Mary Poppins. Eh oui ! Rien que ça. À l'école, ça interpelle. On le trouve bizarre. C'est pourquoi la maîtresse l'envoie chez la conseillère d'orientation, Maria. Ce n'est pas que cela réjouisse Manuel, le père du jeune garçon, mais après tout, si ça peut aider. Alejandro Palomas donne, tour à tour, la parole à chacun des protagonistes, amenant le lecteur à découvrir, en même temps que Maria, les secrets de Guille. Si le titre laisse supposer une certaine légèreté, ce roman original et son personnage principal, dont la lucidité interpelle, sauront émouvoir le lecteur. L'écrivain espagnol donne une note particulière à son récit en y incluant des dessins, par exemple et en laissant Guillermo s'exprimer avec ses mots à lui. C'est plein de tendresse et si, au fil des pages, on comprend où Palomas va nous amener, on ne reste pas insensible. Ah ! Et comme je suis gentil avec vous, pour les futurs lecteurs, entrainez-vous à dire "Supercalifragisticexpialidocious", vous aurez à lire ce mot et il vaut mieux être prêt et puis il paraît qu'il est magique, alors pourquoi se priver de le répéter... Autre conseil, ne faites pas comme moi qui ai eu la stupide idée d'écouter la bande originale du film, cela fait deux jours que les chansons ne me quittent plus...  
    Lire la suite
    En lire moins
  • Sevlipp Posté le 17 Décembre 2021
    C'est l'histoire de Guille, 9 ans, et de son père qui a du mal à le comprendre. C'est un conte raconté à plusieurs voix avec une petite intrigue que nous devinons rapidement mais cela n'est pas le plus important. C'est très simple à lire mais nous sommes un peu ensorcelés par l'intimité et la tendresse qui se dégagent du récit. La scène de fin est formidable. On referme à regret ce petit bijou de délicatesse.
  • angelcalvin36 Posté le 13 Décembre 2021
    Un récit charmant et poignant. Une histoire à plusieurs voix qui narre la vie de Guille, petit garçon de 9 ans vivant seul avec son père depuis le départ de sa mère, aimée, aimante et adepte de Mary Poppins. Se mêlent ici les voix de l'enfant, de son père, de la maîtresse et de la psychologue scolaire. Chacun fait de son mieux dans un monde qui semble étouffer l'enfant. A la lecture de son histoire on a envie de crier : que chacun mène la vie qu'il veut, vous êtes libres de choisir votre chemin mais en prenant soin de ceux qui vous entourent en écoutant leurs peines. Guille se bat pour son père, pour son amie, maltraitée par sa famille, pour ses idéaux de liberté avec l'innocence de l'enfance. Un récit aux sujets graves mais écrit avec légèreté et fantaisie. Un coup de coeur. Une histoire parfaite pour la catégorie "Pôle Sud" du menu Marcher dans la neige du Cold Winter Challenge 2021
  • clolivie Posté le 7 Décembre 2021
    Tout au long du livre, tout comme Maria, j’ai essayé de découvrir le mystère qui se cache derrière le comportement du petit Guille. Un petit garçon bien trop mature, joyeux et différent pour son âge. J’ai élaboré des scénarios qui m’ont tous fait réfléchir sur ce qu’un enfant est capable d’encaisser et les stratagèmes qu’il est capable de développer pour ne pas montrer sa souffrance aux adultes, en particulier à ceux qu’il aime. J’ai fini ma lecture plus admirative que jamais face à ce petit garçon, si émouvant, fragile, intelligent et si fort et courageux à la fois. Ce livra m’a profondément touché et a remué quelque chose au plus profond de moi, par tous les points abordés dans ces quelques pages : la différence, le deuil, les conditions de vie dans certains pays, le rejet à l’école, le poids des non-dits, l’importance des maîtresses dont le travail n’est pas seulement l’éducation intellectuelle mais l’éducation sur tous les points, comme une prolongation des parents et surtout l’écoute des enfants qui ont parfois plus de facilité à se confier à une personne extérieure au cercle familial. Et surtout n’oublions pas, l’importance de l’imaginaire ! Une fenêtre ouverte dans un monde exceptionnel où... Tout au long du livre, tout comme Maria, j’ai essayé de découvrir le mystère qui se cache derrière le comportement du petit Guille. Un petit garçon bien trop mature, joyeux et différent pour son âge. J’ai élaboré des scénarios qui m’ont tous fait réfléchir sur ce qu’un enfant est capable d’encaisser et les stratagèmes qu’il est capable de développer pour ne pas montrer sa souffrance aux adultes, en particulier à ceux qu’il aime. J’ai fini ma lecture plus admirative que jamais face à ce petit garçon, si émouvant, fragile, intelligent et si fort et courageux à la fois. Ce livra m’a profondément touché et a remué quelque chose au plus profond de moi, par tous les points abordés dans ces quelques pages : la différence, le deuil, les conditions de vie dans certains pays, le rejet à l’école, le poids des non-dits, l’importance des maîtresses dont le travail n’est pas seulement l’éducation intellectuelle mais l’éducation sur tous les points, comme une prolongation des parents et surtout l’écoute des enfants qui ont parfois plus de facilité à se confier à une personne extérieure au cercle familial. Et surtout n’oublions pas, l’importance de l’imaginaire ! Une fenêtre ouverte dans un monde exceptionnel où l’on peut se réfugier dans les moments de joie comme de peine. Si l’on ne devait retenir qu’un mot de ce roman : Supercalifragilisticexpialidocious !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Butterflies Posté le 2 Décembre 2021
    J’achève à l’instant ce roman hors-normes, original et terriblement touchant. Les larmes coulent encore sur mes joues. Émouvant. Une belle histoire racontée avec poésie, sensibilité et humanité. Parue en novembre 2019 aux Éditions Cherche Midi. « Su-per-ca-li-fra-gi-lis-tic-ex-pia-li-do-cious » P.221 Connaissez-vous Mary Poppins? Car Alexandro Paloma nous conte l’histoire unique et bouleversante d’un petit garçon de neuf ans prénommé Guille, qui ne rêve pas de devenir footballeur comme beaucoup de ses camarades espagnols, ni vétérinaire ou célèbre, non il rêve de devenir Mary Poppins. Un garçon différent de ses camarades à tel point que son institutrice s’interroge. Guille vit un peu trop dans un monde imaginaire et passe beaucoup trop de temps à lire. Il ne se mélange guère aux autres enfants à l’exception de Nazia, une pakistanaise. Et pourtant, il semble aller très bien. Peut-être même trop. Sonia s’inquiète pour son élève, elle pense que quelque chose se cache sous son apparence heureuse et tranquille. « Je n’avais jamais pris l’avion et comme maman est hôtesse de l’air, elle connaît plein de gens et j’ai eu le droit de m’asseoir avec le pilote, qui avait une moustache rouge et riait avec un... J’achève à l’instant ce roman hors-normes, original et terriblement touchant. Les larmes coulent encore sur mes joues. Émouvant. Une belle histoire racontée avec poésie, sensibilité et humanité. Parue en novembre 2019 aux Éditions Cherche Midi. « Su-per-ca-li-fra-gi-lis-tic-ex-pia-li-do-cious » P.221 Connaissez-vous Mary Poppins? Car Alexandro Paloma nous conte l’histoire unique et bouleversante d’un petit garçon de neuf ans prénommé Guille, qui ne rêve pas de devenir footballeur comme beaucoup de ses camarades espagnols, ni vétérinaire ou célèbre, non il rêve de devenir Mary Poppins. Un garçon différent de ses camarades à tel point que son institutrice s’interroge. Guille vit un peu trop dans un monde imaginaire et passe beaucoup trop de temps à lire. Il ne se mélange guère aux autres enfants à l’exception de Nazia, une pakistanaise. Et pourtant, il semble aller très bien. Peut-être même trop. Sonia s’inquiète pour son élève, elle pense que quelque chose se cache sous son apparence heureuse et tranquille. « Je n’avais jamais pris l’avion et comme maman est hôtesse de l’air, elle connaît plein de gens et j’ai eu le droit de m’asseoir avec le pilote, qui avait une moustache rouge et riait avec un gros rire comme un pirate vu qu’il est australien, c’est-à-dire pareil qu’anglais mais en plus loin.« P.141 P.141 Le roman nous emporte. Difficile de s’arrêter en route… J’ai dû faire une pause à 2 heures pour aller dormir mais je l’ai repris dès le réveil! Il s’agit d’un roman choral donc la voix de l’enfant alterne avec celle des adultes, qui l’entourent nous offrant différents points de vue. De rares dessins d’enfants viennent égayer et illustrer au mieux le récit ainsi que des mots écrits de la main de Guille rendant le récit d’autant plus vivant aux yeux du lecteur. « Alors je l’ai vue. La partie cachée de l’Iceberg. Elle était là. Aussi forte que la lumière d’un phare. » P.196 Je vous conseille à 200% ce roman sans prétention, écrit avec simplicité mais plein de charme qui parle d’incompréhension, de différence mais aussi d’amour, d’amitié, de force et d’intelligence. Une histoire sensible et belle. « Guille tirait son père. Mais pas comme le fait un enfant qui devance l’adulte parce qu’il est impatient, ou excité, ou parce qu’il est pressé de rentrer chez lui. Non, Guille tirait son père comme un petit remorqueur tracte un navire épuisé et à la dérive pour le ramener au port. » P.73 Un mystère à percer derrière une apparence tranquille. Le lecteur est conquis, inquiet, transis, offusqué, remonté, ému, charmé, triste, furieux, touché, remué, intrigué, étonné, angoissé, surpris, soulagé, heureux… Vous allez ressentir toute une palette d’émotions aux côtés de ce petit homme sensible et tendre à la sincérité désarmante. CRITIQUE complétée d'images sur mon blog et en couleur. N'hésitez pas à cliquer, ça ne mord pas! : )
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.