Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266310475
Code sériel : 18008
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Le Roi fol

Date de parution : 04/02/2021
Au début de l’année 1392, tous les rêves sont permis à Charles VI. La reine Isabeau vient d’accoucher d’un fils, le pays retrouve la prospérité, la guerre avec l’Angleterre semble toucher à sa fin. Mais, en quelques mois, un scandale d’adultère, un attentat contre son connétable et une maladie inexplicable... Au début de l’année 1392, tous les rêves sont permis à Charles VI. La reine Isabeau vient d’accoucher d’un fils, le pays retrouve la prospérité, la guerre avec l’Angleterre semble toucher à sa fin. Mais, en quelques mois, un scandale d’adultère, un attentat contre son connétable et une maladie inexplicable s’abattent sur le jeune roi.
Charles diminué par ses crises de démence, les factieux s’agitent en coulisses. À la cour, le vice est l’affaire de tous et l’ambition n’est pas l’apanage des grands. Dans l’incroyable chaos qui s’ensuit, le spéculateur Nicolas Flamel, l’Italienne Valentine Visconti, le peintre Paul de Limbourg et le cuisinier Tallevent auront tous un rôle à jouer…
 
« On tourne les pages jusqu’au bout de la nuit. » François-Joseph Ambroselli – Le Figaro histoire
 

« Le roman historique grâce à Laurent Decaux retrouve ses lettres de noblesse. » Frédérique Le Teurnier – France Bleu
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266310475
Code sériel : 18008
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 352
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

Dans son deuxième roman, qui explore les coulisses du règne de Charles VI, le fils d’Alain Decaux se montre aussi érudit qu’imaginatif. Un roman choral qui regorge d’adultères et de trahisons, on pense immanquablement à la grande saga médiévale de Jules Michelet. On ne peut s’empêcher, non plus, d’y voir une filiation avec Les Rois maudits de Maurice Druon.
Baudouin Eschapasse / Lepoint.fr

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Doralex72 Posté le 6 Août 2021
    A sa montée sur le trône de France, Charles VI, tout jeune garçon de douze ans, avait hérité d’une situation plus que favorable et d’un royaume relativement apaisé. Dans un premier temps placé sous la régence ses oncles, notamment les ducs de Berry et de Bourgogne, il décide de s’émanciper en 1388, à 20 ans, et de gouverner par lui-même. Tout semble sourire au fringant monarque marié depuis trois ans à Isabeau de Bavière et père d’un premier héritier. L’histoire de ce Roi aurait pu être banale si ce dernier n’avait pas été frappé par des crises de démences. En 1392, en forêt du Mans, il attaque ses hommes. C’est le début d’une période sombre et beaucoup d’autres faits suivront et laisseront penser que Charles VI était fou. C’est ce premier épisode que nous comte ici Laurent Decaux en nous faisant pénétrer la Cour d’un Roi méconnu, surnommé « Le Bien Aimé » avant de devenir pour toujours « Le Fol ». Mais si le Roi Charles VI était fou, force est de constater que son entourage n’était pas pour l’apaiser. Les adultères de son épouse, les ambitions non dissimulées de son frère cadet, les intrigues de ses oncles :... A sa montée sur le trône de France, Charles VI, tout jeune garçon de douze ans, avait hérité d’une situation plus que favorable et d’un royaume relativement apaisé. Dans un premier temps placé sous la régence ses oncles, notamment les ducs de Berry et de Bourgogne, il décide de s’émanciper en 1388, à 20 ans, et de gouverner par lui-même. Tout semble sourire au fringant monarque marié depuis trois ans à Isabeau de Bavière et père d’un premier héritier. L’histoire de ce Roi aurait pu être banale si ce dernier n’avait pas été frappé par des crises de démences. En 1392, en forêt du Mans, il attaque ses hommes. C’est le début d’une période sombre et beaucoup d’autres faits suivront et laisseront penser que Charles VI était fou. C’est ce premier épisode que nous comte ici Laurent Decaux en nous faisant pénétrer la Cour d’un Roi méconnu, surnommé « Le Bien Aimé » avant de devenir pour toujours « Le Fol ». Mais si le Roi Charles VI était fou, force est de constater que son entourage n’était pas pour l’apaiser. Les adultères de son épouse, les ambitions non dissimulées de son frère cadet, les intrigues de ses oncles : tout n’est que complots et duperies autour de lui. Une ambiance pesante, étouffante et invivable où chacun avance ses pions selon ses propres intérêts, pour le meilleur et pour le pire. Laurent Decaux parvient, par une plume alerte, à nous emmener dans le tourbillon de cette fin de quatorzième siècle qui aura transformé profondément le destin de la France.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Bernie44 Posté le 7 Mai 2021
    Un roman historique qui se lit très facilement, et donne envie de se (re)plonger dans les livres d'histoire écrits par son papa, Alain Decaux. Je profiterai de l'été prochain pour lire "Le Seigneur de Charny", et attends impatiemment les prochains ouvrages !
  • Hussard1805 Posté le 18 Avril 2021
    Le Roi Fol ou l'histoire romancée des débuts de la folie de Charles VI par Laurent Decaux. Le récit peine à trouver son rythme et je dois avouer qu'après la découverte des premiers chapitres, l'ennui s'installe assez vite. Pourtant ça ne manque pas de personnages truculents à commencer par le Connétable Clisson mais l'auteur semble s'en tenir à quelques superficialités vite expédiées. Il faut attendre les derniers chapitres pour qu'enfin l'intrigue s'accélère un tant soit peu et que l'on tourne les pages avec une certaine gourmandise. Malheureusement le soufflet retombe trop vite et déjà l'histoire s'achève. Au final, un roman sans grande prétention et qui finira sous une pile dans l'oubli.
  • TheWind Posté le 18 Avril 2021
    De cette période historique, j'avais déjà lu la biographie très romancée d'Isabeau de Bavière intitulée La reine violée de Chantal Touzet qui m'en avait appris un peu plus sur les frasques réputées d'Isabeau et sur la folie de Charles VI. La période de la guerre de Cent ans est passionnante dans la mesure où chaque protagoniste cherche à tirer son épingle du jeu. Le jeu des trônes bien sûr qui en inspira plus d'un ! Laurent Decaux a choisi de raconter l'année 1392, année charnière dans le déroulement de la guerre de Cent ans, qui fut celle où le roi Charles VI le bien aimé devint Charles le Fol. C'est fort bien écrit, fort bien documenté également même si bien sûr la fiction prend souvent le pas sur les faits historiques. C'est d'ailleurs tout ce qui fait le charme du roman historique. ( Mais ça je le répète souvent dans mes critiques). Quoiqu'il en soit, qu'ils soient réels ou fictifs, les personnages peints par Laurent Decaux paraissent plus vrais que nature et sont tous très intéressants. On croise dans ce roman le tonitruant Olivier de Clisson, la dangereuse Valentine Visconti, le peintre Paul de Limbourg, auteur du fameux... De cette période historique, j'avais déjà lu la biographie très romancée d'Isabeau de Bavière intitulée La reine violée de Chantal Touzet qui m'en avait appris un peu plus sur les frasques réputées d'Isabeau et sur la folie de Charles VI. La période de la guerre de Cent ans est passionnante dans la mesure où chaque protagoniste cherche à tirer son épingle du jeu. Le jeu des trônes bien sûr qui en inspira plus d'un ! Laurent Decaux a choisi de raconter l'année 1392, année charnière dans le déroulement de la guerre de Cent ans, qui fut celle où le roi Charles VI le bien aimé devint Charles le Fol. C'est fort bien écrit, fort bien documenté également même si bien sûr la fiction prend souvent le pas sur les faits historiques. C'est d'ailleurs tout ce qui fait le charme du roman historique. ( Mais ça je le répète souvent dans mes critiques). Quoiqu'il en soit, qu'ils soient réels ou fictifs, les personnages peints par Laurent Decaux paraissent plus vrais que nature et sont tous très intéressants. On croise dans ce roman le tonitruant Olivier de Clisson, la dangereuse Valentine Visconti, le peintre Paul de Limbourg, auteur du fameux livre enluminé Les Très Riches Heures du duc de Berry, Taillevent le premier queux du roi, Pierre de Craon, les marmousets et bien sûr les intrigants oncles de Charles VI et son frère Louis d'Orléans. Tous jouent un rôle plus ou moins déterminant dans cette course au pouvoir et leur mise en scène est très vivante et cohérente. Ce roman est digne d'un des épisodes des Rois maudits : l'Histoire y est racontée avec entrain et brio. L'intrigue y est passionnante et les retournements de situation palpitants ! On ne s'ennuie jamais ! Peut-être y aura-t-il une suite ? Je l'espère !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Hermiande Posté le 14 Avril 2021
    1392. Charles VI règne sur la France. Il gouverne de façon novatrice avec des hommes qu'il a lui même choisis et que l'histoire nommera les Marmousets. Pour que son royaume se redresse, il sait qu'il doit tout faire pour écarter ses oncles du pouvoir. Malheureusement, l'ambition, la trahison et la folie vont briser ses rêves. Laurent Decaux nous entraîne avec brio dans cette période trouble de l'histoire de France. J'espère une suite !
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.