Lisez! icon: Search engine
Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire
Caroline Berg (traduit par)
Date de parution : 01/03/2012
Éditeurs :
Pocket

Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Caroline Berg (traduit par)
Date de parution : 01/03/2012

Franchement, qui a envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l’adjoint au maire et de la presse locale ?
Allan Karlsson,...

Franchement, qui a envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l’adjoint au maire et de la presse locale ?
Allan Karlsson, chaussé de ses plus belles charentaises, a donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entraînant une autre,...

Franchement, qui a envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l’adjoint au maire et de la presse locale ?
Allan Karlsson, chaussé de ses plus belles charentaises, a donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entraînant une autre, notre fringant centenaire se retrouve à trimballer une valise contenant 50 millions de couronnes dérobée – presque par inadvertance – à un membre de gang. S’engage une cavale arthritique qui le conduira à un vieux kleptomane, un vendeur de saucisses surdiplômé et une éléphante prénommée Sonja…

« Un festival d'inventions. Un vrai feu d'artifice. » Libération

« Polar, road movie, mais surtout un chef-d'œuvre d'humour noir, plus décalé et déjanté que tout ce qu'on a lu avant. On ne le lâche pas une fois ouvert. » Fluide glacial

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266218528
Code sériel : 14857
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782266218528
Code sériel : 14857
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 512
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Cette vieille canaille d’Allan Karlsson est un des plus jolis héros que l’on ait rencontrés depuis longtemps. » Livres Hebdo

« Jonas Jonasson, jusqu'à présent inconnu au bataillon des romanciers suédois, fait son apparition avec un festival d'inventions. Un vrai feu d'artifices. » Libération

« On pense à Arto Paasilinna pour le vent de folie nordique qui souffle ici et on savoure l’inventivité de Jonas Jonasson. » ELLE

« Ce premier livre d’un journaliste suédois est rempli d’humour et ancré dans un univers déjanté ! » Lire

« Polar, road movie, mais surtout un chef-d’œuvre d’humour noir, plus décalé et déjanté que tout ce qu’on a lu avant, (…). On ne [le] lâche pas une fois ouvert. » Fluide glacial

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • KeyLargo 13/05/2024
    Un régal d’humour caustique et d’un flegme très british. L’individu qui s’intéresse le moins au monde à la politique, ce vieux bonhomme d’Allan, trouve moyen à la fois de se mettre – et ceux qui l’entourent avec – dans les situations les plus compliquées tout en retraçant l’histoire d’un siècle. Sur un coup de tête, Allan s’échappe de sa maison de retraite contraignante pour partir au hasard, selon ce que son maigre porte-monnaie lui permet. Il prend donc un bus au pif, ainsi que la valise pleine de couronnes suédoises par millions, subtilisée sur une autre inspiration à un gangster de passage. Il a donc aux trousses ceux qui recherchent un vieux qu’ils croient perdu ou enlevé, et un gang de malfrats qui ne brillent pas par leurs lumières, désireux de retrouver leur magot. Au hasard de cette sorte de road-movie, Allan se constitue une petite équipe d’amis hétéroclites qui vont se mettre dans le rouge en se débarrassant de leurs dangereux poursuivants de façon étonnante. Cette folle échappée est entrecoupée de flash-back où l’on se rend compte qu’Allan a lourdement pesé sur le cours du XXe siècle, déjeunant avec Truman, Mao ou encore Staline et réussissant à se sortir de situations rocambolesques de façon tout à fait placide. Bref, ce sont près de 450 pages de gros délire et pourtant décapantes, qui vont démythifier les grands de ce monde ou les ridiculiser, tordant le nez à bien des histoires officielles et réduisant des épopées à de modestes péripéties. Tout cela écrit dans un style élégant, très sobre, qui convient tout à fait à ce personnage d’Allan.Un régal d’humour caustique et d’un flegme très british. L’individu qui s’intéresse le moins au monde à la politique, ce vieux bonhomme d’Allan, trouve moyen à la fois de se mettre – et ceux qui l’entourent avec – dans les situations les plus compliquées tout en retraçant l’histoire d’un siècle. Sur un coup de tête, Allan s’échappe de sa maison de retraite contraignante pour partir au hasard, selon ce que son maigre porte-monnaie lui permet. Il prend donc un bus au pif, ainsi que la valise pleine de couronnes suédoises par millions, subtilisée sur une autre inspiration à un gangster de passage. Il a donc aux trousses ceux qui recherchent un vieux qu’ils croient perdu ou enlevé, et un gang de malfrats qui ne brillent pas par leurs lumières, désireux de retrouver leur magot. Au hasard de cette sorte de road-movie, Allan se constitue une petite équipe d’amis hétéroclites qui vont se mettre dans le rouge en se débarrassant de leurs dangereux poursuivants de façon étonnante. Cette folle échappée est entrecoupée de flash-back où l’on se rend compte qu’Allan a lourdement pesé sur le cours du XXe siècle, déjeunant avec Truman, Mao ou encore Staline et réussissant à se sortir de situations...
    Lire la suite
    En lire moins
  • chapoirier 01/05/2024
    Exceptionnel. Le titre est déjà une invitation à lire : intriguant et décalé. Pourquoi il n'en a pas écrit d'autres cet auteur? Humour noir, histoires multiples, péripéties, détours historiques. Déjanté de délectable. "Ceux qui ne savent raconter que la vérité ne méritent pas qu'on les écoute"
  • Savon 24/04/2024
    J'avais beaucoup entendu parlé de ce roman et je titre me plaisait bien. Je m'attendais à quelque choses de déjanté et drôle. Alors, oui, c'est amusant, un peu fou... mais j'ai regretté certaines longueurs. Les flash-back sont vraiment nombreux et trop longs à mon goût. Ceci dit, j'ai quand même passé un bon moment en compagnie d'Allan et sa petite bande.
  • Grapinette 15/04/2024
    Allan, quasi centenaire, fugue de la maison de retraite où il coule des jours (trop) paisibles. Sa fête d'anniversaire se fera sans lui, il préfère partir à la découverte du monde. Rebondissements, quiproquos et opportunités l'emmène sur les routes de Suède avec des compagnons de fortune, et nous découvrons avec plaisir la vie savoureuse et truculente de ce monsieur. J'ai beaucoup ri, versé quelques larmes, mais je n'ai pas lâché ce livre tellement l'histoire est fluide, Historique et parcourue d'une forme de fil rouge. Hasard est peut-être le mot qui s'appliquerait le mieux aux rencontres et tribulations de cette longue vie
  • Brice_B 04/03/2024
    Critique publiée sur Senscritique (2012) Voilà fort longtemps que je n'avais pas autant ri en lisant un roman. Histoire trépidante aux rebondissements incessants, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire nous entraîne sur les pas d'Allan Karlsson, qui fugue de la maison de retraite le jour de ses cent ans. Mêlant une fugue épique semée d'embuches les plus rocambolesques et le récit d'une vie déjà pleine de rebondissements et d'histoires improbables, Jonas Jonasson a su nous offrir un roman totalement délirant, à la limite du fantasque, dont l'extravagance vous poussera à la terminer au plus vite, un immense sourire vous accompagnant du début jusqu'à la fin. A lire, vite !
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.