Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266291194
Code sériel : 17499
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Les Limbes

Date de parution : 11/04/2019
Et si quelqu'un contrôlait vos rêves ?

Viêtnam, 1970. Quand l’assaillant a tiré, James Hawkins a vu la mort en face.
Un mois de coma plus tard, c’est un vétéran qui redoute l’heure du sommeil. Car depuis sa blessure à la tête, toutes les nuits James visite, en songe, les rêves des...
Et si quelqu'un contrôlait vos rêves ?

Viêtnam, 1970. Quand l’assaillant a tiré, James Hawkins a vu la mort en face.
Un mois de coma plus tard, c’est un vétéran qui redoute l’heure du sommeil. Car depuis sa blessure à la tête, toutes les nuits James visite, en songe, les rêves des autres. Semble interagir avec eux. Les contrôler, peut-être… Une malédiction, pour lui. Du pain bénit pour la CIA, dont la base secrète, en Alaska, lui ouvre ses portes. Là, scientifiques et militaires se sont donnés pour mission d’explorer ce territoire inconnu, au cœur de l'esprit : les Limbes… Au risque d’en ramener d’abominables monstres…

« Un thriller fantastique rappelant Stephen King et Michael Crichton, porté par une écriture très cinématographique. » Voici

Cet ouvrage a reçu le Prix Méditerranée Polar du Premier roman et le Prix Découverte des Géants du polar
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266291194
Code sériel : 17499
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 432
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Un thriller fantastique rappelant Stephen King et Michael Crichton, porté par une écriture très cinématographique. » Voici

« Le roman d’Olivier Bal fait partie de ces textes qu’il est difficile de lâcher. On est pris dans l’action. Et dans ce cas particulier, on a qu’une envie : connaître la fin et surtout ne pas s’endormir dessus par crainte de rejoindre ces Limbes infernales. », Michel Litout, L'Indépendant

« Olivier Bal a le talent pour faire découvrir son univers. Il parvient, par son écriture, à décrire si parfaitement les lieux, qu'on a l'impression de voir à travers les yeux de son héros et parfois d'assister à des scènes de jeux vidéo, entre Resident Evil et Call of Duty. », Pierrick Fay, Les Échos
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ya2meufs_qui_lisentetvoyagent Posté le 19 Juin 2020
    😱😴FAUT PAS RÊVER !😴😱 Hello tout le monde, on espère que vous allez bien. Il était une fois un petit gars de l'Utah, James Hawkins, qui avait soif d'aventures et s'était enrôlé dans l'armée pour fuir une vie banale et trop bien réglé. Mais on est en 1969 et James découvre l'horreur absolue de la guerre au Vietnam... Fin du voyage quand, au détour d'une tranchée, il se prend une balle dans la tête. Après un long coma d'un mois, il rentre au pays avec un bout de métal dans le crâne et la capacité de pénétrer dans les rêves des autres.😴😴 C'est le point de départ de ce thriller fantastique, formidable page turner qui nous a scotchées, malmenées, horrifiées. Car cette aptitude à maîtriser les songes et à les manipuler peut devenir une malédiction cauchemardesque quand des scientifiques décident de se servir de James comme cobaye dans leur projet Limbes dirigé par la CIA. Dans une base secrète, au fin fond de l'Alaska, ils vont l'amener à ouvrir les portes d'un monde mystérieux et terriblement dangereux... L'écriture visuelle, très cinématographique d'Olivier Bal nous a donné la sensation d'être plongées dans un épisode de X-Files ou de la 4e dimension avec... 😱😴FAUT PAS RÊVER !😴😱 Hello tout le monde, on espère que vous allez bien. Il était une fois un petit gars de l'Utah, James Hawkins, qui avait soif d'aventures et s'était enrôlé dans l'armée pour fuir une vie banale et trop bien réglé. Mais on est en 1969 et James découvre l'horreur absolue de la guerre au Vietnam... Fin du voyage quand, au détour d'une tranchée, il se prend une balle dans la tête. Après un long coma d'un mois, il rentre au pays avec un bout de métal dans le crâne et la capacité de pénétrer dans les rêves des autres.😴😴 C'est le point de départ de ce thriller fantastique, formidable page turner qui nous a scotchées, malmenées, horrifiées. Car cette aptitude à maîtriser les songes et à les manipuler peut devenir une malédiction cauchemardesque quand des scientifiques décident de se servir de James comme cobaye dans leur projet Limbes dirigé par la CIA. Dans une base secrète, au fin fond de l'Alaska, ils vont l'amener à ouvrir les portes d'un monde mystérieux et terriblement dangereux... L'écriture visuelle, très cinématographique d'Olivier Bal nous a donné la sensation d'être plongées dans un épisode de X-Files ou de la 4e dimension avec irruption de zombies façon Walking Dead en prime😱🥶. Les 150 dernières pages nous ont carrément tenues en apnée, frissons et angoisses inclus et on a adoré le cliffhanger final qui nous promet une suite extraordinaire, Le Maître des Limbes. L'avez-vous lu ? Est-ce qu'il vous tente ? Belle semaine à tous ! Prenez soin de vous. Fran Flo
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lilou08 Posté le 15 Juin 2020
    J’ai découvert Olivier Bal il y a peu avec son dernier thriller « L’affaire Clara Miller » que j’ai beaucoup aimé. On m’a vivement conseillé de lire ses premiers romans assez différents car avec un soupçon certain vers le fantastique. Ce que j’ai fait dès que possible. Et me voilà partie dans le monde étrange des rêves, des limbes. L’histoire démarre en 1971 au Vietnam, en pleine guerre. James Hawkins, jeune recrue, reçoit une balle en pleine tête lors d’un assaut. Il pense mourir. Cependant, contre toute attente, après un mois de coma il se réveille dans un hôpital militaire. Il commence alors à faire des rêves très étranges où il se retrouve dans une grande grotte avec des lumières bleues et une stèle avec des inscriptions. Quand il touche cette stèle, il est aspiré dans des tunnels qui l’envoient dans les rêves de personnes qu’il ne connaît pas. Les premières fois, il se trouve dans les rêves de soldats qui se trouvent dans le même hôpital que lui et qui décèdent dans la nuit. Effrayé, James ne veut plus dormir car il ne veut plus vivre ces expériences traumatisantes. On lui prescrit de forts somnifères pour l’aider à dormir... J’ai découvert Olivier Bal il y a peu avec son dernier thriller « L’affaire Clara Miller » que j’ai beaucoup aimé. On m’a vivement conseillé de lire ses premiers romans assez différents car avec un soupçon certain vers le fantastique. Ce que j’ai fait dès que possible. Et me voilà partie dans le monde étrange des rêves, des limbes. L’histoire démarre en 1971 au Vietnam, en pleine guerre. James Hawkins, jeune recrue, reçoit une balle en pleine tête lors d’un assaut. Il pense mourir. Cependant, contre toute attente, après un mois de coma il se réveille dans un hôpital militaire. Il commence alors à faire des rêves très étranges où il se retrouve dans une grande grotte avec des lumières bleues et une stèle avec des inscriptions. Quand il touche cette stèle, il est aspiré dans des tunnels qui l’envoient dans les rêves de personnes qu’il ne connaît pas. Les premières fois, il se trouve dans les rêves de soldats qui se trouvent dans le même hôpital que lui et qui décèdent dans la nuit. Effrayé, James ne veut plus dormir car il ne veut plus vivre ces expériences traumatisantes. On lui prescrit de forts somnifères pour l’aider à dormir sans rêve. Il est rapatrié chez lui. La guerre c’est fini pour lui, pense-t-il. Mais un an plus tard, il est embarqué dans une drôle d’aventure au cœur de l’Alaska dans une station scientifique secrète. Il découvre qu’il n’est pas seul à avoir ce « pouvoir » et un grand professeur va peut-être pouvoir l’aider. Mais à quel prix ! Il deviendra une sorte de cobaye que les scientifiques enverront découvrir le monde des rêves, les limbes, un monde étrange également connu par d’autres civilisations. James se sent peu à peu devenir un explorateur et s’enivre de ses nouveaux pouvoirs qu’il apprend à maîtriser. Mais il n’est pas toujours bon de réveiller des mondes inconnus, dangereux comme la terre des morts. Cette histoire est étrange, terrifiante et franchement assez originale. J’avoue que je ne savais pas à quoi m’attendre mais cela m’a surprise. Et j’aime ça ! Bon il faut le dire aussi, l’atmosphère est lourde, pesante et assez violente. Le monde des rêves n’est pas le monde des bisounours. Et jouer avec le rêve des gens peut vite devenir dangereux et à double tranchant. Et les répercussions de la soif de découverte et de pouvoir sont terribles. J’ai été happée par cette histoire et je n’ai pas pu m’empêcher de démarrer aussi vite terminée ma lecture, la suite « Le maître des limbes ». Je vous souhaite de faire le voyage dans les limbes avec Olivier Bal.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lolapop93 Posté le 10 Mai 2020
    = Un thriller fantastique qui hantera vos rêves.= ‘‘14 mai 1970. Sud-ouest du Vietnam. Je n’arriverai plus jamais à dormir. Cela fait quatre jours maintenant. Quatre jours que nous sommes là. Dans la boue et la peur. Mon unité, la 6éme d’artillerie, a été envoyée à la frontière cambodgienne pour rejoindre Suay Rieng. Des troupes Viêt Congs seraient cachées dans le secteur, tolérées par le gouvernement cambodgien. La zone serait également un sanctuaire dans lequel les Vîets auraient caché des réserves de munitions.’’ James Hawkins, après toutes les horreurs vécues au Vietnam va être blessé au combat. Il va rester un mois dans le coma. A son réveil, il va découvrir qu’il a le pouvoir de visiter le rêve des autres lorsqu’il dort. Pour lui, c’est un véritable cauchemar. Mais il est très loin d’imaginer que ses cauchemars ne sont rien à côté de ce qui l’attend lorsque son ancien compagnon d’armes Nate Irving vient le chercher chez lui quelques années plus tard pour participer au projet : les limbes crée par la CIA dans une base au fin fond de l’Alaska. Quel est le réel but de... = Un thriller fantastique qui hantera vos rêves.= ‘‘14 mai 1970. Sud-ouest du Vietnam. Je n’arriverai plus jamais à dormir. Cela fait quatre jours maintenant. Quatre jours que nous sommes là. Dans la boue et la peur. Mon unité, la 6éme d’artillerie, a été envoyée à la frontière cambodgienne pour rejoindre Suay Rieng. Des troupes Viêt Congs seraient cachées dans le secteur, tolérées par le gouvernement cambodgien. La zone serait également un sanctuaire dans lequel les Vîets auraient caché des réserves de munitions.’’ James Hawkins, après toutes les horreurs vécues au Vietnam va être blessé au combat. Il va rester un mois dans le coma. A son réveil, il va découvrir qu’il a le pouvoir de visiter le rêve des autres lorsqu’il dort. Pour lui, c’est un véritable cauchemar. Mais il est très loin d’imaginer que ses cauchemars ne sont rien à côté de ce qui l’attend lorsque son ancien compagnon d’armes Nate Irving vient le chercher chez lui quelques années plus tard pour participer au projet : les limbes crée par la CIA dans une base au fin fond de l’Alaska. Quel est le réel but de ces expériences, de ce projet ? Une intrigue prenante écrit d’une écriture fluide mêlant le réel et le fantastique. Des personnages montrant à la fois toute la bonté, mais aussi toute la cruauté de l’être humain. Jusqu’où irait l’homme pour atteindre un objectif ? Cruels, horribles, angoissants, mais aussi parfois attendrissants, voilà les mots qui définissent pour moi ce roman. Un premier tom que j’ai adoré. Un thriller fantastique écrit d’une main de maître et qui a frôlé mon coup de cœur !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lecturesdudimanche Posté le 7 Avril 2020
    Certains hommes aiment à jouer à l’apprenti-sorcier. Au nom de la science, de la liberté, du pouvoir, peu importe les motivations, ces hommes-là tentent de repousser toujours plus loin les limites du possible. Au fin fond d’une base secrète en Alaska, James Hawkins va en faire les frais. Après avoir été blessé au Vietnam, sa vie devient un enfer car ses rêves sont peuplés de scènes horribles et il s’y passe même des choses étranges. Lorsqu’il rejoint le projet « Limbes », dirigé par la CIA, son enfer se transforme en don. Accompagnés de trois autres « cobayes » disposant des mêmes capacités, James explore les limites du monde des rêves et ses aptitudes ouvrent grand le champ des possibles. Mais peut-on évoluer en toute impunité dans cet univers inexploré ? J’ai particulièrement aimé ce roman dans lequel on explore l’univers des rêves. S’y balader peut se révéler aussi merveilleux que destructeur, et Olivier Bal nous offre les deux facettes dans un récit addictif dans lequel il place habilement des balises crédibles. Forcément, on se rend compte que James n’est qu’un jouet pour la CIA, mais on ignore les véritables enjeux du projet, et quand tout se met à partir de travers, on se... Certains hommes aiment à jouer à l’apprenti-sorcier. Au nom de la science, de la liberté, du pouvoir, peu importe les motivations, ces hommes-là tentent de repousser toujours plus loin les limites du possible. Au fin fond d’une base secrète en Alaska, James Hawkins va en faire les frais. Après avoir été blessé au Vietnam, sa vie devient un enfer car ses rêves sont peuplés de scènes horribles et il s’y passe même des choses étranges. Lorsqu’il rejoint le projet « Limbes », dirigé par la CIA, son enfer se transforme en don. Accompagnés de trois autres « cobayes » disposant des mêmes capacités, James explore les limites du monde des rêves et ses aptitudes ouvrent grand le champ des possibles. Mais peut-on évoluer en toute impunité dans cet univers inexploré ? J’ai particulièrement aimé ce roman dans lequel on explore l’univers des rêves. S’y balader peut se révéler aussi merveilleux que destructeur, et Olivier Bal nous offre les deux facettes dans un récit addictif dans lequel il place habilement des balises crédibles. Forcément, on se rend compte que James n’est qu’un jouet pour la CIA, mais on ignore les véritables enjeux du projet, et quand tout se met à partir de travers, on se demande quelle monstruosité a été réveillée par les expérimentations de ces explorateurs d’un nouveau genre. Le cerveau humain reste un territoire dont nombre de recoins restent encore inexplorés, et la direction qu’à prise Olivier Bal mêle habilement science, psychisme, légendes, religions, complots… L’action qui se déroule dans cette base secrète donne au récit une étouffante ambiance de huit-clos qui se prête parfaitement au final glaçant qui n’a d’autre objectif que de nous donner envie de plonger dans « Le Maître des Limbes », sa suite qui, je l’espère, sera à la hauteur de ce volume que j’ai dévoré.
    Lire la suite
    En lire moins
  • YvonS Posté le 30 Mars 2020
    Amis du thriller fantastique, pépite ! Je ne suis pas (a priori) très client de ce genre particulier. Mais là, c'est très très bien fichu. Olivier Bal a des références littéraires et cinématographiques, un vrai talent pour s'en servir et enrichir son récit sans alourdir le texte ni assommer le lecteur. On se laisse embarquer et comme la fin est haletante au possible, on n'a qu'une envie : enchaîner sur le 2e et dernier tome (Le maître des Limbes, déjà sorti). Ça commence comme un récit de guerre au Vietnam en 1970. On est avec James Hawkins (on est dans sa tête également...  😉) un jeune GI juste avant l'assaut sur une tranchée ennemie. James se prend une balle dans la tête et survit. Mais changé. Il peut dorénavant entrer dans les rêves de ses frères d'armes, ses voisins, ses amis ou de parfaits inconnus. Il angoisse, il ne veut pas de ce pouvoir, ça le mine. Alors, de retour à la vie civile, il s'abrutit de travail pour ne pas penser. Il a tort, ça ne marche pas, ça ne sert à rien. Et bientôt la CIA va venir le chercher,  de manière très pressante pour un projet très secret : Les Limbes. Rétif... Amis du thriller fantastique, pépite ! Je ne suis pas (a priori) très client de ce genre particulier. Mais là, c'est très très bien fichu. Olivier Bal a des références littéraires et cinématographiques, un vrai talent pour s'en servir et enrichir son récit sans alourdir le texte ni assommer le lecteur. On se laisse embarquer et comme la fin est haletante au possible, on n'a qu'une envie : enchaîner sur le 2e et dernier tome (Le maître des Limbes, déjà sorti). Ça commence comme un récit de guerre au Vietnam en 1970. On est avec James Hawkins (on est dans sa tête également...  😉) un jeune GI juste avant l'assaut sur une tranchée ennemie. James se prend une balle dans la tête et survit. Mais changé. Il peut dorénavant entrer dans les rêves de ses frères d'armes, ses voisins, ses amis ou de parfaits inconnus. Il angoisse, il ne veut pas de ce pouvoir, ça le mine. Alors, de retour à la vie civile, il s'abrutit de travail pour ne pas penser. Il a tort, ça ne marche pas, ça ne sert à rien. Et bientôt la CIA va venir le chercher,  de manière très pressante pour un projet très secret : Les Limbes. Rétif puis curieux, il se laisse entraîner. Il ne sait pas où il met les pieds ni que cela va aller beaucoup beaucoup plus loin qu'il ne peut l'imaginer. Le monde des rêves  peut devenir très très dangereux et pourrait mettre en danger l'existence même de l'Humanité toute entière.  Ça démarre plutôt lentement, on est dans une sorte de roman d'aventure initiatique assez classique... On pense au Cri de Nicolas Beuglet ou au film Inception, et puis ça va très vite virer au cauchemar façon Stephen King ouHP Lovecraft avec le mythe de Cthulhu... On pense aussi à Minority Report, à Total Recall, à Edgar Poe, Philip K Dick mais aussi aux dessins fascinants d'Escher avec une pointe de Jérôme Bosch et bien sûr vous ne pourrez pas ne pas penser à George Romero ... Vous voyez le background est riche ! Cela crée tout un monde et ça vous entraîne dans une aventure angoissante dont on se doute bien que ça va mal finir... Je suis loin de vous avoir tout dit et vous n'êtes pas près d'oublier la Forêt des Âmes et les Terres Mortes... et quand la dernière réplique tombe (surtout ne regardez pas cette dernière page, vous casseriez tout !), on se dit : ah, c'est pas sympa de faire ça (mais c'est très malin 😊)... Évidemment, il faut enchaîner sur le tome 2. C'est obligé. Et même si c'est pas ma came, comme on dit, je vais le lire. Parce que Olivier Bal m'a piégé !  Bravo .... 😉
    Lire la suite
    En lire moins
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.