Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266322942
Code sériel : 18540
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
Nouveauté
La Forêt des disparus
Date de parution : 28/04/2022
Éditeurs :
Pocket
Nouveauté

La Forêt des disparus

Date de parution : 28/04/2022
Des murs d’arbres géants, séquoias millénaires qui se referment comme un piège. Des randonneurs qui disparaissent sans laisser de traces… Il ne fait pas bon traîner dans les bois de... Des murs d’arbres géants, séquoias millénaires qui se referment comme un piège. Des randonneurs qui disparaissent sans laisser de traces… Il ne fait pas bon traîner dans les bois de Redwoods. Au cœur de cette forêt maudite, un homme vit isolé de tous. Ici, on l’appelle l’Étranger. De son vrai... Des murs d’arbres géants, séquoias millénaires qui se referment comme un piège. Des randonneurs qui disparaissent sans laisser de traces… Il ne fait pas bon traîner dans les bois de Redwoods. Au cœur de cette forêt maudite, un homme vit isolé de tous. Ici, on l’appelle l’Étranger. De son vrai nom Paul Green, cet ancien journaliste a connu son heure de gloire avec l’affaire Clara Miller. Un soir, Charlie, une jeune adolescente, vient frapper à sa porte. Elle est blessée, paniquée. Car, là-bas, au milieu des arbres, Charlie a connu l’horreur…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266322942
Code sériel : 18540
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Avec ce nouveau roman choral, Olivier Bal confirme qu’il est rentré dans la cour des grands. (…) Il nous offre un thriller addictif aussi génial que glaçant sur fond de traques humaines et de secrets de famille. »
Sandrine Bajos, Le Parisien Dimanche

« Olivier Bal confirme son talent diabolique dans ce quatrième roman peu banal. […] une atmosphère aussi terrifiante que fascinante, servie par une écriture vive et des dialogues sans chichis. Comme un thriller en CinémaScope. »
Delphine Peras, L’Express

« Page après page, l’auteur de 42 ans prend un malin plaisir à jouer avec nos nerfs de lecteur impatient. (…) Empruntant aux maîtres du genre tels Jean-Christophe Grangé, pour l’ambiance, ou James Lee Burke, pour le portrait de l’Amérique profonde, Olivier Bal dose savamment les ingrédients, tout en semant sa petite graine. »
Thomas Liard, CNews

« Frissons garantis »
Jean Christian Hay, Gala

« Suspense garanti dans ce thriller addictif »
Christophe Mangelle, Alexandre Latreuille – La Fringale Culturelle

« Avec ce huis clos ouvert, Olivier Bal livre un roman choral aussi sombre, oppressant et tendu qu’une traque en forêt, laquelle tient un rôle à part entière, resserrant de page en page son emprise sur les personnages. »
La Voix du Nord

« Une certaine maestria pour installer son lecteur dans un malaise aussi prégnant que captivant. […] Olivier Bal s’y prend à merveille pour nous embarquer dans un suspens de plus en plus troublant, violent et, indéniablement, haletant. »
Stéphane Bugat, Le Télégramme de Brest

« Avec un art consommé du suspense, il distille lentement une angoisse sourde, qui commence à couler dans vos veines comme du plomb… […] Attention, addiction totale ! »
La Dépêche du Midi

« Aucun temps mort dans ce nouveau thriller d’Olivier Bal. (…) Une belle réussite de l’auteur qui explore des thèmes sociétaux essentiels. Voilà qui donne envie de se plonger dans sa bibliographie pour découvrir d’autres perles du genre. »
Magali Mustioli Hercé, Courrier Picard

« Olivier Bal n’a pas son pareil pour évoquer la complexité de ses personnages et en retranscrire la noirceur. Rien n’est manichéen, tout est subtile. […] De toute évidence inspiré du meilleur de la littérature américaine, Olivier Bal nous régale tout en subtilité, comme à son habitude »
Lounes Barquate, Entrevue

« Haletant et réussi. »
Stéphanie Lohr, Ici Paris

« Un thriller diabolique et haletant. »
La Gazette du Centre Morbihan

« Avec ce livre, Olivier Bal crée un climat unique et frissonnant. Son style talentueux confirme sa personnalité, déjà révélée par ses précédents ouvrages. »
Pauline Kerren, Journal de France

« Olivier Bal s’est imposé comme un nouveau grand maître du polar tricolore. (…) Glaçant ! »
Nous Deux

« Encore une fois, Olivier Bal frappe très fort avec un thriller diabolique impossible à lâcher. Sueurs froides garanties ! »
France Dimanche

« Un thriller qui vous fera prendre un grand bol d’air frais. Méfiance cependant, car dans les bois sans fin, personne ne vous entendra crier d’effroi. Un page turner dépaysant et brillamment mené jusqu’au dénouement final. »
L’Indépendant

« Un thriller haletant et captivant que vous allez adorer. L’histoire, les personnages ainsi que les lieux, tout est parfaitement imbriqué. Coup de cœur assuré si vous êtes adepte du genre. »
Le 7

« Un polar brutal, subtil et violent qui se dévore d’une traite. Un roman digne des meilleurs Stephen King, Lindwood Barclay et autre Harlan Coben, James Ellroy ou Jonathan Kellerman. C’est dire le niveau auquel se situe La forêt des disparus, par lequel son auteur s’impose comme un des maîtres du thriller. »
Jean-Rémi Barland, Destimed

« Après L’Affaire Clara Miller, Olivier Bal remet le couvert avec ce roman à vous faire frissonner. »
Dominique Jeay, La Montagne Noire

« Intrigue implacable, scénario terrifiant et décors grandioses, son ton cinématographique fait le reste pour vous tenir en haleine. Tout en posant quelques questions de fond sur la violence, la solidarité ou l’absence de solidarité. Attention, vous ne vous promènerez peut-être plus aussi sereinement en forêt une fois le livre refermé ! »
Sébastien Dubos, Midi ce dimanche

« Un formidable roman choral »
Robert Pénavayre, Classic Toulouse

« C’est palpitant ! »
Claudine Bugat – Des livres et nous, C2L

« Haletant et efficace »
Pleine Vie

« Frissons garantis de la première à la dernière page. »
Roland Françoise, Radio Massabielle

« L’histoire des pionniers de l’Oregon, et une machination glaçante, vous font monter en pression page après page. »
Journal de la région de Cossonay
-
« Un auteur français à suivre. (…) C’est très bien écrit. Olivier Bal n’en est pas à son premier roman. Il propose de bons thrillers. »
Franck Thilliez

« Dans ce roman, la forêt devient l’extension de la terreur et de la traque à la vie à la mort. (…) L’auteur soigne la mise en place avec un prologue efficace, une mise en ambiance singulière d’un trait de plume maîtrisé.  Ce roman se démarque par son arène, un décor que l’auteur a documenté et qui restitue avec réalisme l’isolement et le côté primitif de cet endroit du monde. C’est aussi l’occasion de découvrir l’histoire authentique et abrupte des pionniers de l’Oregon. »
Samuel Delage
-
« Si vous cherchez un thriller à l’ambiance oppressante, bien mené par un auteur qui maîtrise son sujet, vous frappez à la bonne porte. Olivier Bal sait y faire dans le genre, même avec un sujet si souvent développé, et La Forêt des disparus se révèle un roman immersif. »
Yvan, du blog Émotions

« Tout s’imbrique à la perfection, tout s’enchaîne à la perfection : l’histoire, les rebondissements, le passé, le présent, l’enquête…pas de temps morts. Chaque partie concerne un personnage, elle est écrite à la première personne ce qui rend l’immersion du lecteur totale. Le ressenti des émotions, de la peur, de la douleur est encore plus fort, plus prenant. »
Pascaline, du blog Lire et courir

« La Forêt des disparus est un gros coup de cœur. Une histoire captivante, une ambiance des plus oppressantes, un roman immersif, il a tout pour plaire ! »
@desplumesetdeslivres (Instagram)

« C’est un thriller qu’on ne lâche plus une fois commencé. On a dévoré ces pages tant on voulait connaître la fin. Et quelle fin ! J’ai adoré ! »
@mybookimique (Instagram)

« Il m’a été impossible de lâcher ce livre. La traque finale est grandiose, elle vous happe ! J’espère grandement retrouver Paul Green dans un futur thriller ! »
@labibliothequedereb (Instagram)

« L’ambiance, l’atmosphère et la forêt sont des personnages à part entière. C’est, je pense, ce qui fait la force de ce roman. On est sous tension quasi en permanence, oppressé, dans l’attente d’avoir nos réponses. On tente de deviner, on y arrive, un peu, pour finalement se rendre compte qu’on a fait fausse route. On s’égare pour finir par se laisser guider par un fil conducteur addictif et prenant. »
Le blog Black Books

« Le style de l’auteur est toujours aussi efficace, et le rythme, lui, totalement addictif. Certaines scènes vous donneront sûrement la chair de poule, et ça tombe puisque c’est le but recherché ! Si l’énigme a toute sa place, c’est surtout l’atmosphère qui m’a le plus marquée. »
@annesophiebooks (Instagram)

« Encore une fois Olivier Bal nous a pondu une pépite incroyablement bien construite. Une narration via différents points de vue qui fait mouche, distillant des détails aux détours des pages et qui te choppe sans jamais te lâcher. L’histoire est obsédante. Les secrets dégoulinent d’une noirceur aussi sombre que le pétrole et te font naviguer à travers une intrigue très bien ficelée. On a du suspens, des émotions fortes, des personnages complexes. Bref, ça marche ! »
@sparkyjordy (Instagram)

« L’auteur m’a bluffée , l’intrigue originale est stupéfiante. Une ambiance oppressante accentuée par la forêt qui entoure, vit, étouffe. Le rythme s’accélère au fil des pages, on est dans l’urgence. Un roman choral où chacun vit les événements, on se sent angoissé, le suspense devient inquiétant, suffocant. »
@vuottomarie (Instagram)

« Alerte au coup de cœur ! À lire de toute urgence ! »
@labibliodeclo (Instagram)

« J’ai beaucoup aimé La Forêt des disparus. Tout d’abord, l’ambiance est un peu angoissante. On est dans un village près d’une forêt. Cette forêt “avale” certains touristes sans jamais les rendre… Cette forêt intrigue et inquiète ! (…) Le fait d’alterner entre les personnages (assez attachants pour certains !) et parfois entre les périodes, rythme beaucoup la lecture. Et le dénouement est top ! Un thriller que je vous conseille de lire. »
@triple_l_de_mag (Instagram)
-
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Pocket

    11 livres à offrir pour la fête des Pères !

    Une paire de chaussettes, un rasoir, des verres à whisky… Vous avez épuisé toutes vos idées de cadeaux pour la fête des Pères ! Ouf, les Éditions Pocket vous soufflent 11 titres de livres à offrir à votre papa. Polar, thriller, guide de développement personnel, roman d’aventure, historique ou fantastique… c’est parti. 

    Lire l'article