Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264072740
Code sériel : 5500
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm

Maharajah

Karine LALECHÈRE (Traducteur)
Collection : Grands Détectives
Date de parution : 20/06/2019
La disparition d'un écrivain à Calcutta au XIXe siècle marque le début d’une passionnante aventure au pays des temples et des maharajahs
Calcutta, 1837. Le pays est sous la régence de la Compagnie britannique des Indes orientales. Figure haute en couleur chez les expatriés anglais, l'écrivain Xavier Mountstuart vient de disparaitre dans les profondeurs de la jungle.

L'armée de la Compagnie envoie à sa recherche Jeremiah Blake, un agent spécial, grand spécialiste des...
Calcutta, 1837. Le pays est sous la régence de la Compagnie britannique des Indes orientales. Figure haute en couleur chez les expatriés anglais, l'écrivain Xavier Mountstuart vient de disparaitre dans les profondeurs de la jungle.

L'armée de la Compagnie envoie à sa recherche Jeremiah Blake, un agent spécial, grand spécialiste des mœurs du pays, accompagné d'un jeune officier, William Avery. C'est le début d'une aventure passionnante au pays des temples et des maharajahs. En approchant de la région où Mountstuart a disparu, celle des thugs, adorateurs de Kali, déesse de la mort et de la destruction, Blake et Avery vont découvrir une incroyable conspiration.

Un vrai roman d'aventures à suspense, qui tient à la fois du thriller historique et du voyage initiatique, un duo de personnages inoubliables : vous ne lâcherez pas Maharajah.

Traduit de l'anglais par
Karine Lalechère.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264072740
Code sériel : 5500
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 480
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Laurimsoixante Posté le 25 Avril 2020
    Formidable... Exotique, captivant, un héros à la Lawrence d Arabie, instructif.
  • Mangeur_de_livre Posté le 29 Février 2020
    Je vous présente aujourd’hui un livre acheté un peu par hasard et qui m’a donné du fil à retordre. Je crois bien avoir passé plus d’un mois dessus. Et pourtant il ne « pèse » qu’un peu moins de 500 pages environ. Une véritable arlésienne, qui m’aura fait lire plusieurs livres en parallèle. Et pourtant je n’ai jamais lâché celui-là. « Maharajah » nous fait plonger dans l’Inde du milieu de 19ème siècle. alors contrôlée par la Compagnie britannique des Indes orientales. Le célèbre écrivain Xavier Mountstuart a disparu lors d’une expédition dans le nord du pays sur les traces des Thugs, une confrérie de brigands et d’assassins. C’est le jeune officier William Avery, tout juste arrivé en Inde, qui est chargé d’accompagner l’enquêteur spécial de la Compagnie des Indes, Jeremiah Blake, pour tenter de retrouver la trace de l’écrivain. C’est le début d’un long voyage dans les profondeurs de la jungle. En général, quand je peine sur un livre arrive le moment où je finis par lâcher l’affaire. Pourtant, avec celui-là, j’ai lutté, quelque chose m’ayant poussé à ne pas renoncer en chemin. Et avec le recul, je ne le regrette pas. Vous l’aurez donc compris, le début est très... Je vous présente aujourd’hui un livre acheté un peu par hasard et qui m’a donné du fil à retordre. Je crois bien avoir passé plus d’un mois dessus. Et pourtant il ne « pèse » qu’un peu moins de 500 pages environ. Une véritable arlésienne, qui m’aura fait lire plusieurs livres en parallèle. Et pourtant je n’ai jamais lâché celui-là. « Maharajah » nous fait plonger dans l’Inde du milieu de 19ème siècle. alors contrôlée par la Compagnie britannique des Indes orientales. Le célèbre écrivain Xavier Mountstuart a disparu lors d’une expédition dans le nord du pays sur les traces des Thugs, une confrérie de brigands et d’assassins. C’est le jeune officier William Avery, tout juste arrivé en Inde, qui est chargé d’accompagner l’enquêteur spécial de la Compagnie des Indes, Jeremiah Blake, pour tenter de retrouver la trace de l’écrivain. C’est le début d’un long voyage dans les profondeurs de la jungle. En général, quand je peine sur un livre arrive le moment où je finis par lâcher l’affaire. Pourtant, avec celui-là, j’ai lutté, quelque chose m’ayant poussé à ne pas renoncer en chemin. Et avec le recul, je ne le regrette pas. Vous l’aurez donc compris, le début est très lent, très très lent, le temps de mettre en place à la fois l’intrigue et les personnages. Ceux-ci justement apparaissent caricaturaux. Mention spéciale à Avery pour son rôle de benêt du village tête à claque. Mais petit à petit la sauce prend, au fur et à mesure que l’expédition s’enfonce plus profondément dans le nord de l’Inde. Il prend d’ailleurs la forme d’un voyage initiatique pour Avery qui va prendre conscience petit à petit de ses préjugés et de la réalité de la colonisation de l’Inde. Le livre trouve alors son rythme de croisière, oscillant entre intrigue policière, récit de voyage et étude ethnologique et sociologique des sociétés qui coexistent dans le pays. En bref, un roman plein de profondeur, tout à fait dépaysant et instructif. Laissez-lui sa chance !
    Lire la suite
    En lire moins
  • simonjean Posté le 24 Juillet 2019
    En lisant la 4e de couverture de ce roman édité dans la catégorie « Grands détectives » , je m 'attendais à une enquête beaucoup plus fouillée et plus captivante . Il s'agit plutôt d'un roman d'aventures bien que les péripéties ne soient pas très nombreuses . Le héros et son compagnon de voyage doivent retrouver un célèbre écrivain disparu . Au cours de cette recherche , ils découvrent une machination politique qui permet à la Compagnie des Indes d'asseoir et conforter son autorité . Ambiance exotique : jungle , embuscades , bandits de grand chemin , temples , palais de Maharajah , chasse aux tigres , complot et trahison ... Style très agréable , écriture fluide mais avec beaucoup de clichés et quelques longueurs au milieu de l'histoire . Dans le genre « exotique indien », je n'ai pas trouvé dans ce roman autant de souffle que «Pavillons lointains» de Mary Margaret Kaye . Je n'ai donc pas été aussi captivé que je l'espérais .
  • ceciloule Posté le 10 Janvier 2019
    Un grand roman d'aventure au pays des maharajahs : on est transporté, les personnages nous emportent dans le tourbillon de leur vie et on en apprend beaucoup sans que ce soit trop. Alors juste merci ! (pour en savoir plus : https://pamolico.wordpress.com/2019/01/10/aventures-au-pays-des-maharajas-maharaja-m-j-carter/)
  • Guillaume72 Posté le 9 Juin 2018
    J. M Carter nous offre un récit romancé après avoir écrit deux ouvrages à dimension plus historique. L'auteure ne délaisse cependant pas totalement cette dimension puisqu'elle documente son roman au travers de notices biographiques en fin d'ouvrage et dresse une trame de fond pour son récit basé sur la présence anglaise en Inde au XIXème siècle. Elle dresse un tableau saisissant de la politique de la compagnie à l'égard des royaumes indépendants, avant que cette dernière ne soit supplantée par la Couronne. On voit le intrigues politiques dans le seul but de prendre pied dans ces royaumes. Seul le profit semble compter. L'utilisation qu'elle fait des thugs et de la lutte contre ces derniers est intelligente et laisse plâner bien des doutes. C'est sans aucun doute l'un des points forts du roman. J'ai apprécié l'exotisme des situations dont rend bien compte l'auteure. Par contre, certains épisodes semblent guère réalistes et relever plus des aventures à la Tintin... On passe cependant un bon moment aux côté d'Avery .
Plongez dans l'univers du polar historique avec la newsletter Grands Détectives.
Voyagez au fil des enquêtes de la collection Grands Détectives.