Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714444288
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 225 mm

Le Couteau de Jenufa

Date de parution : 14/08/2008

Xavier Hanotte revient avec un roman envoûtant dont le personnage principal, l'inspecteur Barthélemy Dussert, va voir s'entremêler ses enquêtes professionnelles et sa vie privée, faisant ainsi trembler tout son univers… La Belgique est au cœur de cette histoire, bien loin des clichés qui collent à son image.

 

 

Solitaire mélancolique, mais néanmoins philosophe, l'inspecteur Barthélemy Dussert mène une carrière marquée par la réflexion plus que par l'action, au fil des enquêtes hors normes dont le charge sa hiérarchie. Pour le reste, la rêverie et l'amitié occupent sa vie, ainsi que les traductions éternellement recommencées du poète Wilfred Owen.
...

Solitaire mélancolique, mais néanmoins philosophe, l'inspecteur Barthélemy Dussert mène une carrière marquée par la réflexion plus que par l'action, au fil des enquêtes hors normes dont le charge sa hiérarchie. Pour le reste, la rêverie et l'amitié occupent sa vie, ainsi que les traductions éternellement recommencées du poète Wilfred Owen.
Or voilà que, sans crier gare, le fragile équilibre de son univers menace de se rompre. En pleine réforme des polices belges, alors que la suppression de sa brigade est programmée, va-t-il conserver son emploi de flic ? Avouera-t-il enfin son amour à Katrien, sa taciturne coéquipière ? Et qui est donc ce Jacques Travers, dont lui parviennent régulièrement, par courrier, les fragments d'un texte évoquant étrangement le style d'un romancier disparu ? Les enquêtes, professionnelles et privées, se croisent. Les réponses vont tomber ; certaines seront surprenantes. Au point de défier le bon sens ?
Le Couteau Jenůfa nous emmène à Bruxelles, dans le petit monde de la 22e brigade de Police judiciaire, microcosme coloré d'une Belgique bien éloignée des habituelles caricatures. Un roman envoûtant, imprégné du réalisme magique cher à son auteur.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714444288
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Le belge Hanotte excelle dans les atmosphères, les digressions et les lenteurs. »
Le Figaro Littéraire

« Une imagination subtile, une histoire empreinte d'un réalisme magique, une atmosphère palpable au rendu exceptionnel et des personnages d'une épaisseur peu commune que l'on retrouve, d'ailleurs, dans trois ouvrages déjà publiés: tous les ingrédients d'un bon polar sont ici réunis. »
Le Nouvel Observateur

« Huit titres qui, avec ou sans Dussert, s'emboîtent, se répondent ressassant de manière neuve les mêmes obsessions d'identité incarnées pour l'essentiel dans le souvenir sensible perpétué, d'un éternel jeune homme mort à la fin du premier conflit mondial. » 
Le Monde

 « Xavier Hanotte traque les mouvements infimes, les élans minuscules, les sentiments et leurs intermittences jusqu’aux limites de la conscience de ses personnages, jusqu’aux frontières du surnaturel, avec ce goût du réalisme magique qui caractérisait déjà Les lieux communs 2002. »
Télérama

« Quiconque pénètre dans le roman de Xavier Hanotte découvre un univers improbable, de vastes paysages, des architectures piranésiennes, des armées d'ombres troublantes, avant d'en ressortir par la porte de derrière, ivre de ce qu'il a vu et vécu. »
Le Vif/L'Express (Belgique)

« Le roman de Xavier Hanotte semble un adieu à un personnage cher, orchestré avec maîtrise. Tous les plans sont articulés avec une précision qui leur permet de basculer de l'autre côté du miroir-aux sens propre comme au figuré. »
Le Soir (Belgique)

« Avec "Le couteau de jenufa", faux polar mais vraie introspection, Xavier Hanotte apparaît comme l'un des meilleurs auteurs belges en librairie. » 
Vers l'avenir (Belgique)

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Nikoz Posté le 13 Mars 2017
    Une balade où un "polar"??? une lecture agréable en tout cas.
  • Mackie Posté le 11 Février 2015
    Si on s'attend à un polar, on est déçu... Ce roman insolite, plein de musique et de rêves, écrit d'une plume tour à tour lyrique et réaliste nous promène dans le sillage d'un tandem d'inspecteurs...certes. A la recherche d'un écrivain disparu dont l'oeuvre, à l'exception de quelques étranges extraits, est évanescente...Prétexte. On saisit vite que Barthélémy est amoureux transi de sa coéquipière, dont on devine la réticence tragique consécutive à des blessures en service. Raconté ainsi, c'est trivial. Alors que Xavier Hanotte s'attache aux détails, aux frémissements, aux atmosphères pour nous perdre. Même l'opéra de Janacek, pour allusif qu'il soit, ne nous donne pas la clef. Ce n'est qu'à la fin que la parole se libère "Alors ça fait six ans que je t'aime", en fait on a lu un roman d'amour.
  • zenzibar Posté le 4 Juin 2013
    Un policier atypique pour un polar (?) atypique. L'histoire de ce policier investiguant sur la disparition d'un romancier a été parfaitement présentée par les critiques précédentes. J'ai apprécié le style qui tranche de s polars écrits "à la hache" et le profil de ce policier complexe
  • mariech Posté le 19 Octobre 2012
    L'inspecteur Barthélémy Dussert est à une période clé de sa vie professionnelle , en effet , nous sommes à la fin des année 90 , au moment où la gendarmerie belge va disparaître avec la réforme des polices , l'inspecteur s'interroge sur son devenir professionnel et sentimental aussi car il est amoureux de sa coéquipière depuis de nombreuses années et il n'arrive pas à se déclarer . Barthélémy D . est un inspecteur atypique , à qui on réserve les enquêtes les plus insolites , ici , son travail consiste à retrouver un mystérieux écrivain qui a disparu sans laisser de traces , et en mlus tous les livres de Laurent Legris sont introuvables . Notre inspecteur reçoit un bien étrange courrier ' des fragments ' d'un livre qui semblent avoir été écrits par Laurent Legris . Interrogations multiples , jeux de miroirs dans tous les sens du terme , alter-egos mystérieux réels ou imaginaires , indécision en amour voilà quelques thémes qui parcourent ce roman atypique comme la façon dont il est traité . J'ai beaucoup aimé cet univers asez onirique mais toujours rattrapé dans la réalité , une alternance de rêveries et de concrets très bien dosées . Coup... L'inspecteur Barthélémy Dussert est à une période clé de sa vie professionnelle , en effet , nous sommes à la fin des année 90 , au moment où la gendarmerie belge va disparaître avec la réforme des polices , l'inspecteur s'interroge sur son devenir professionnel et sentimental aussi car il est amoureux de sa coéquipière depuis de nombreuses années et il n'arrive pas à se déclarer . Barthélémy D . est un inspecteur atypique , à qui on réserve les enquêtes les plus insolites , ici , son travail consiste à retrouver un mystérieux écrivain qui a disparu sans laisser de traces , et en mlus tous les livres de Laurent Legris sont introuvables . Notre inspecteur reçoit un bien étrange courrier ' des fragments ' d'un livre qui semblent avoir été écrits par Laurent Legris . Interrogations multiples , jeux de miroirs dans tous les sens du terme , alter-egos mystérieux réels ou imaginaires , indécision en amour voilà quelques thémes qui parcourent ce roman atypique comme la façon dont il est traité . J'ai beaucoup aimé cet univers asez onirique mais toujours rattrapé dans la réalité , une alternance de rêveries et de concrets très bien dosées . Coup de coeur pour le dénouement de l'histoire d'amour auqel on ne s'attend pas du tout . J'ai l'impression de ne pas rendre hommage au roman avec ma critique , difficile d'expliquer l'atmosphère . Un dernier mot encore le titre ' Le couteau de Jenufa ' fait référence à un opéra de Léo Janacek que B. écoute en boucle presque chaque soir . L'auteur Xavier Hanotte est un écrivain qui s'apprivoise lentement mais je suis maintenant happée par son style d'écriture .
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.