Lisez! icon: Search engine

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Presses de la cité
EAN : 9782258086449
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 468
Format : 140 x 225 mm
Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Caroline Berg (Traducteur)
Date de parution : 10/03/2011

« Quand la vie joue les prolongations, il faut bien s’autoriser quelques caprices. » Allan Karlsson

Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une...

Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l’histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, et avec quelques coups de pouce du destin, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s’est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d’événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao…

« Un chef-d’œuvre dans l’art du mensonge. J’oserai même prétendre que le souffle d’Arto Paasilinna traverse les pages de ce livre. » Smålandsposten

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258086449
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 468
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

"Polar, road movie, mais surtout un chef-d'oeuvre d'humour noir, plus décalé et déjanté que tout ce qu'on a lu avant, [...]. On ne lâche pas Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire une fois ouvert." Fluide Glacial

 

"Le Suédois signe un premier roman drôlement enjoué. Et montre que les Scandinaves peuvent aussi nous faire rire." Paris Match

 

"Cette vieille canaille d'Allan Karlsson est un des plus jolis héros que l'on ait rencontrés depuis longtemps." Livres Hebdo

 

"Jonas Jonasson, jusqu'à présent inconnu au bataillon des romanciers suédois, fait son apparition avec un festival d'inventions. Un vrai feu d'artifices." Libération

 

"On peut être sûr alors de goûter, outre un festival d'humour et de trouvailles, une philosophie roborative, où les gens ne sont jamais ce qu'ils ont l'air d'être, et où la vie réserve des surprises jusqu'au bout." La Croix

 

"Le succès attendu du Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire de Jonas Jonasson [...] devrait définitivement enterrer les clichés tenaces d'une prétendue mélancolie nordique." Le Figaro Littéraire

 

"Détonant et ... hilarant !" Prima

 

"On pense à Arto Paasilinna pour le vent de folie nordique qui souffle ici et on savoure l'inventivité de Jonas Jonasson." Elle

 

"A travers les aventures truculentes d'un centenaire échappé d'une maison de retraite, un portrait de la Suède au XXe siècle." Le magazine littéraire

 

"Ce premier livre d'un journaliste suédois est rempli d'humour et ancré dans un univers déjanté!" Lire

 

"Un récit délirant qui sert de prétexte pour revisiter l'Histoire dans un style désolipant où se mêlent extravagance, coups de théâtre et autres bobards." Le Dauphiné Libéré

 

"Drôle, fantasque, hallucinant, cet ouvrage de Jonas Jonasson [...] risque de faire parler de lui." Nice matin

 

"Réparties hilarantes, rythme haletant, Histoire revisitée et rebondissements multiples composent ce premier roman bien ficelé d'un ex-journaliste suédois." L'Alsace

 

" Une histoire abracadabrante, des rencontres improbables, mais un vrai plaisir de lecture. Il y a longtemps que je n'avais pas souri autant en lisant !" Femmes d'Aujourd'hui (Belgique)

 

"Une cavale à travers la Suède et notre XXe siècle qu'on a peine à lâcher. Il y a fort à parier que l'auteur, dont c'est le premier roman, connaîtra le succès qui lui est dû!" Métro (Belgique)

PRESSE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • bfauriaux Posté le 1 Décembre 2019
    un livre amusant sur un sujet d'actualité: le monde des seniors ! ici le sujet est traité avec légèreté et humour et se lit rapidement et avec un vrai plaisir : Je vous le conseille en tout cas ! Une decouverte qui va vous enchanter !
  • Dallia Posté le 29 Novembre 2019
    « Quand la vie joue les prolongations, il faut bien s’autoriser quelques caprices ». Allan Karlsson vient d'avoir 100 ans. Alors qu'une fête se prépare au sein de la maison de retraite dans laquelle il vit, il décide, chaussé de simples pantoufles, de s'enfuir le plus loin possible. De cette fuite découlera une rencontre et de cette rencontre découlera le vol irréfléchi d'une valise contenant 50 millions de couronnes. Une cavale irréaliste commence alors. Ce roman est une merveille. Il est drôle et absurde à la fois. Il nous redessine l'histoire du siècle dernier sous une facette que l'on aurait jamais pu imaginer grâce à Allan, personnage haut en couleur, apolitique, expert en explosifs et un peu naïf sur les intentions que pourraient avoir ses interlocuteurs sur ses connaissances. Nous sommes attirés dans des aventures rocambolesques et chaque chapitre est une surprise. Bref, ce roman est un vrai bonheur à lire, par sa légèreté, son humour et ses rebondissements.
  • lehibook Posté le 25 Novembre 2019
    Allan Emmanuel Karlsson est le vieil homme indigne ou Pervers pépère au choix ; outre une fugue au moment d’allumer sa centième bougie (en compagnie d’une sacrée bande de branques) le roman raconte sa vie , pour le moins mouvementée , genre Forrest Gump en plus explosif. L’auteur s’amuse comme un petit fou à en faire le Deus ex machina de presque tous les grands événements contemporains et l’éminence grise des grands de ce monde. Et le lecteur aussi s’amuse
  • Shaynning Posté le 20 Novembre 2019
    Ce livre, avec une couverture si , disons, particulière, nous fait savoir sans détours que nous avons ici un roman d'humour. Tantôt cynique, sarcastique, ironique et même un brin absurde, cet humour n'est cependant pas stupide. À bien des égards, ce roman ressemble au récit du personnage Forrest Gump: le récit de la vie extraordinaire d'un homme singulier, doté de certaines douances malgré un caractère atypique, qui a rencontré plus que sa part de personnages historiques et influents. Jonas Jonasson nous livre une histoire qui mêle l'Histoire avec des personnages fictifs hauts en couleurs, en deux temps: l'histoire passé d'Allan Karlsson et son présent. Allan Karlsson est un homme aux besoins simples, apolitique, expert en explosifs et doté d'une façon de concevoir les choses très singulière. Il fait la connaissance de bon nombre de figures historiques au cour de sa première centaine d'année de vie, dont plusieurs présidents américains, certains dictateurs orientaux communistes et même le "petit frère d'Albert Einstein". Dans sa vie présente, il refuse de fêter les 100 ans qu'il aura à la résidence pour retraités et s'enfuit donc vers la gare de la ville. Commence alors pour le centenaire un périple ponctué de rencontres improbables avec des gens particuliers: un... Ce livre, avec une couverture si , disons, particulière, nous fait savoir sans détours que nous avons ici un roman d'humour. Tantôt cynique, sarcastique, ironique et même un brin absurde, cet humour n'est cependant pas stupide. À bien des égards, ce roman ressemble au récit du personnage Forrest Gump: le récit de la vie extraordinaire d'un homme singulier, doté de certaines douances malgré un caractère atypique, qui a rencontré plus que sa part de personnages historiques et influents. Jonas Jonasson nous livre une histoire qui mêle l'Histoire avec des personnages fictifs hauts en couleurs, en deux temps: l'histoire passé d'Allan Karlsson et son présent. Allan Karlsson est un homme aux besoins simples, apolitique, expert en explosifs et doté d'une façon de concevoir les choses très singulière. Il fait la connaissance de bon nombre de figures historiques au cour de sa première centaine d'année de vie, dont plusieurs présidents américains, certains dictateurs orientaux communistes et même le "petit frère d'Albert Einstein". Dans sa vie présente, il refuse de fêter les 100 ans qu'il aura à la résidence pour retraités et s'enfuit donc vers la gare de la ville. Commence alors pour le centenaire un périple ponctué de rencontres improbables avec des gens particuliers: un ex-gangster, un vendeur de hot-dog surdiplômé, une femme au langage coloré et ses animaux de compagnie, un inspecteur respectable et même un chef de gang malchanceux. C'est un livre agréable, qui reprend avec humour certains traits de société, certains filons d'Histoire et dont l'auteur a décidément le sens de la narration. Merci à l'auteur pour son personnage centenaire: on a pas la chance de voir beaucoup de pépés sympathiques comme Allan en lecture. Un vrai plaisir!
    Lire la suite
    En lire moins
  • letichat28 Posté le 10 Novembre 2019
    un récit un peu à la n'importe quoi, mais qui a du sens et j'ai vraiment adoré...
Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.