En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Sept ans de silence

        Presses de la cité
        EAN : 9782258142374
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 225 mm
        Nouveauté
        Sept ans de silence

        Isabelle MAILLET (Traducteur)
        Collection : Sang d'Encre
        Date de parution : 16/05/2018
        Ses dernières victimes sont peut-être celles qu’il n’a pas tuées. 
        Sept ans après la découverte, sous son garage, de trente-trois cadavres, Jacky Seever, ancien notable de Denver, patiente dans le couloir de la mort. Mais son nom refait la une des journaux lorsque trois femmes de son entourage sont retrouvées mortes, assassinées dans des conditions qui rappellent le modus operandi... Sept ans après la découverte, sous son garage, de trente-trois cadavres, Jacky Seever, ancien notable de Denver, patiente dans le couloir de la mort. Mais son nom refait la une des journaux lorsque trois femmes de son entourage sont retrouvées mortes, assassinées dans des conditions qui rappellent le modus operandi de Seever, jusque dans certains détails pourtant tenus à l’abri de la presse. L’ancien tandem de flics qui a coffré Seever se reforme en urgence, tandis que le journal local réengage la pétulante Sammie Peterson, pour couvrir l’enquête à laquelle elle avait donné un tour décisif. Malgré leurs souvenirs traumatiques, voilà ces trois-là plongés de force dans une affaire effroyable pas tout à fait inédite. Quant à Gloria, la fragile épouse de Seever, elle est à nouveau harcelée par la presse et la police…

        Acclamé par la critique, un premier roman incisif et râpeux sur le délitement d’une communauté , la violence médiatique, et l’horreur secrète de la nature humaine. Sombre et jubilatoire.  
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258142374
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • angelita.manchado Posté le 9 Juin 2018
          Résumé 7 ans de silence de JoAnn Chaney Hoskins et Loren ont décidé de suivre un homme. Ils estiment qu’il a quelque chose à cacher. Ils obtiennent un mandat de perquisition et découvrent un véritable charnier. Sammie, journaliste, est très vite sur les lieux et assiste à tout. Avis 7 ans de silence de JoAnn Chaney Durant les cinquante premières pages, l’auteur pose les fondations de son roman. Elle explique le caractère des trois héros qui se retrouveront sept ans plus tard. Elle développe la découverte de ces nombreux corps et un tueur en série qui n’avoue pas. Des pages qui ne sont pas de trop car elles permettent d’entrer dans le vif du sujet et donnent déjà un bel avant-goût de ce qui va suivre. L’auteur, dans ce roman psychologique, s’évertue à expliquer, avec brio, les caractères et la vie de Sammie, Hoskins, Loren, Gloria mais aussi Jackie avant et après. Cette histoire les a profondément changés et on s’en rend compte sept ans plus tard. Hoskins et Loren sont inspecteurs. Ils travaillent ensemble et font du très bon travail. Ils se complètent mais n’ont rien en commun et ne sont pas du tout amis. Hoskins est violent, peu apprécié, il n’a pas d’humour. Loren,... Résumé 7 ans de silence de JoAnn Chaney Hoskins et Loren ont décidé de suivre un homme. Ils estiment qu’il a quelque chose à cacher. Ils obtiennent un mandat de perquisition et découvrent un véritable charnier. Sammie, journaliste, est très vite sur les lieux et assiste à tout. Avis 7 ans de silence de JoAnn Chaney Durant les cinquante premières pages, l’auteur pose les fondations de son roman. Elle explique le caractère des trois héros qui se retrouveront sept ans plus tard. Elle développe la découverte de ces nombreux corps et un tueur en série qui n’avoue pas. Des pages qui ne sont pas de trop car elles permettent d’entrer dans le vif du sujet et donnent déjà un bel avant-goût de ce qui va suivre. L’auteur, dans ce roman psychologique, s’évertue à expliquer, avec brio, les caractères et la vie de Sammie, Hoskins, Loren, Gloria mais aussi Jackie avant et après. Cette histoire les a profondément changés et on s’en rend compte sept ans plus tard. Hoskins et Loren sont inspecteurs. Ils travaillent ensemble et font du très bon travail. Ils se complètent mais n’ont rien en commun et ne sont pas du tout amis. Hoskins est violent, peu apprécié, il n’a pas d’humour. Loren, quant à lui, est plus posé. Mais n’est-ce pas l’arbre qui cache la tempête ? Hoskins a une relation avec Sammie, qui est mariée. Journaliste, elle veut tout faire pour arriver à ses fins et elle n’hésite pas à utiliser les uns et les autres. Ils devront faire face à Seever, ce fameux tueur en série qu’ils vont arrêter et qui va les manipuler. Sept ans plus tard, alors que Seever est dans le couloir de la mort, les meurtres reprennent et concernent les proches de Seever, tous ceux qu’il a côtoyés. La vie n’a pas épargné Hoskins, Loren, Sammie et encore moins Gloria, la femme de Seever. Hoskins et Loren ne sont plus coéquipiers depuis ans. Sammie n’est plus journaliste. Gloria est restée dans l’ombre de cet époux, charismatique. Elle l’a aimé et l’aime toujours. Elle a perdu toute la fortune dont elle disposait. Elle est la victime d’insultes car tout le monde pense qu’elle savait ce qui se passait, vu que cela se passait chez elle. A-t-elle fait l’autruche ? L’auteur va tenter d’y répondre dans ce roman. Car tout tournait autour de son mari. Tous les personnages sont beaucoup moins humains. On ne sort pas indemne d’une telle histoire. Les quelques personnages, que l’on pourrait juger secondaires, tiennent une place importante. J’ai bien apprécié celui de Carrie qui avait survécu en s’échappant. Cette histoire lui a laissé des traces. Elle a tenté d’avancer, elle a évolué certes mais ce passé reste toujours présent. Elle vit un stress post-traumatique permanent. Les chapitres sont consacrés à ces personnages principaux où on suit leur évolution et ce qu’ils subissent. Ils font tenir le roman de bout en bout et le sauvent en définitive. Je passe pas loin du coup de coeur mais je trouve la fin pas assez travaillée. J’aurais dû me douter de l’identité du second tueur. Personnellement, je trouve qu’il n’est pas assez développé, surtout vers la fin. Comme tout bon auteur, JoAnn Chaney fait bien monter la tension. Vers les cinquante dernières pages, les chapitres sont de plus en plus courts. Ce premier roman est quand tout même très réussi. Le suivant risque d’être encore mieux car ici, il n’y a aucune lenteur, le rythme est très bien soutenu. Je remercie les Editions Presses de la Cité pour cette lecture car je lirai avec plaisir un prochain roman.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Carolivra Posté le 27 Mai 2018
          Sept ans de silence est le genre de thriller pleinement réussi que le lecteur a du mal à lâcher. Ce fut mon cas. Dès les premières pages, j’ai été happée d’abord par le style brut, épais, violent de l’auteur puis ensuite par cette histoire glauque mettant en scène des personnages complexes. Tout commence à Denver en 2008. Jacky Seever est inculpé. Il aurait tué au moins 31 personnes après les avoir toutes torturées. Pire: il les a enterrées dans son vide sanitaire, sous sa maison. Pour Loren et Hoskins, les deux flics en charge de l’enquête, c’est le coup du siècle. Sammie, journaliste pour le Post, a elle aussi suivi l’histoire de près. Elle a marqué ses lecteurs avec ses articles qui collent au plus près de ce tueur machiavélique. L’enquête est close. Jacky Seever croupit en prison. Sept ans plus tard, les choses ont bien changé. Sammie s’est fait virer du journal. Elle est à présent vendeuse de cosmétiques. Hoskins, après avoir agressé une suspecte, est relégué au sous-sol, condamné à trier des vieux dossiers. Loren est en roue libre, incapable de garder à ses côtés un seul coéquipier. Mais voilà que ça recommence. Quelqu’un commet des meurtres avec la même... Sept ans de silence est le genre de thriller pleinement réussi que le lecteur a du mal à lâcher. Ce fut mon cas. Dès les premières pages, j’ai été happée d’abord par le style brut, épais, violent de l’auteur puis ensuite par cette histoire glauque mettant en scène des personnages complexes. Tout commence à Denver en 2008. Jacky Seever est inculpé. Il aurait tué au moins 31 personnes après les avoir toutes torturées. Pire: il les a enterrées dans son vide sanitaire, sous sa maison. Pour Loren et Hoskins, les deux flics en charge de l’enquête, c’est le coup du siècle. Sammie, journaliste pour le Post, a elle aussi suivi l’histoire de près. Elle a marqué ses lecteurs avec ses articles qui collent au plus près de ce tueur machiavélique. L’enquête est close. Jacky Seever croupit en prison. Sept ans plus tard, les choses ont bien changé. Sammie s’est fait virer du journal. Elle est à présent vendeuse de cosmétiques. Hoskins, après avoir agressé une suspecte, est relégué au sous-sol, condamné à trier des vieux dossiers. Loren est en roue libre, incapable de garder à ses côtés un seul coéquipier. Mais voilà que ça recommence. Quelqu’un commet des meurtres avec la même signature que Seever. Hoskins et Loren reprennent du service tandis que Sammie voit enfin passer sa chance de réintégrer le journal… Comme je le disais au début de cette chronique, ce qui frappe d’abord dans ce roman c’est le côté brut de décoffrage. Joann Chaney possède une écriture épaisse qui colle, qui englue les personnages dans une sorte d’atmosphère lourde et glauque. Elle poursuit sa narration, sept ans après le premier chapitre, dévoilant des personnages paumés, à la dérive, tous en échec. Et puis il y a cette enquête qui semble ne jamais finir. Jacky Seever est-il derrière tout ça? A-t-il des complices à l’extérieur de la prison? Tire-t-il les ficelles depuis sa cellule? Ou a-t-on affaire à un copycat? Toutes les hypothèses y passent même celle du flic devenant tueur pour relancer sa carrière. Joann Chaney excelle à brouiller les cartes avec ses personnages complètement abîmés. Loren se travestit en Jacky Seever pour mieux s’imprégner du meurtrier; Hoskins pète facilement un boulon, devenant dangereux et incontrôlable. Et que dire de Gloria, la femme de Seever? La lecture de certains passages est pesante, gênante. On se sent mal aux côtés de tous ces personnages qui ne parviennent pas à tourner la page Seever et qui restent englués dans le passé et ses conséquences. Denver devient la ville idéale pour le déroulement de l’intrigue. On s’y sent piégé entre le froid, la bruine, la neige et les ragots qui agitent les habitants. Avec ce thriller, Joann Chaney signe un thriller brillant qui pose la question de l’après. Son récit sombre et glauque prend aux tripes le lecteur pour le laisser exsangue à la toute fin du roman.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        "Chaney excelle dans certains jeux d’esprit effrayants parmi les principaux joueurs, et pas seulement dans le Seever dépravé."
        Culture vs News
        "[...] ce livre se lit en apnée, on ne peut le lâcher avant la dernière page tournée !"
        LeaTouchBook
        "Avec ce thriller, Joann Chaney signe un thriller brillant qui pose la question de l’après. Son récit sombre et glauque prend aux tripes le lecteur pour le laisser exsangue à la toute fin du roman."
        Carolivre
        Toute l'actualité des éditions Presses de la Cité
        Des comédies hilarantes aux polars les plus noirs, découvrez chaque mois nos coups de cœur et de nouvelles idées de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com