Lisez! icon: Search engine
Les Révoltés de Cordoue
Anne Plantagenet (traduit par)
Date de parution : 05/05/2011
Éditeurs :
Robert Laffont

Les Révoltés de Cordoue

Anne Plantagenet (traduit par)
Date de parution : 05/05/2011

Un royaume déchiré entre deux religions, un amour sans limites, un homme face à son destin...
1568. Royaume de Grenade. Écrasés par l'Inquisition, humiliés par des années d'oppression, les Maures...

Un royaume déchiré entre deux religions, un amour sans limites, un homme face à son destin...
1568. Royaume de Grenade. Écrasés par l'Inquisition, humiliés par des années d'oppression, les Maures prennent les armes et font couler le sang dans les villages blancs de la Sierra Nevada. Né d'une Mauresque violée...

Un royaume déchiré entre deux religions, un amour sans limites, un homme face à son destin...
1568. Royaume de Grenade. Écrasés par l'Inquisition, humiliés par des années d'oppression, les Maures prennent les armes et font couler le sang dans les villages blancs de la Sierra Nevada. Né d'une Mauresque violée par un prêtre catholique, Hernando dit « le nazaréen », en raison de ses yeux bleus, est entraîné dans ce combat qu'il fera sien. Méprisé par les uns, rejeté par les autres, il est confronté durant l'insurrection à la violence et à la cruauté des deux partis ; il va surtout rencontrer celle qui deviendra son grand amour.
Tour à tour muletier, esclave entre les mains des Barbaresques, dresseur dans les haras royaux de Cordoue, et lettré à la Cour, Hernando, porté par la superbe et courageuse Fatima, n'aura de cesse de lutter, au péril de sa vie, pour réconcilier les deux religions en guerre et rendre à sa culture la dignité et la place qu'elle mérite.
À la suite de ses inoubliables héros, Hernando et Fatima, Les Révoltés de Cordoue nous entraîne dans une fresque historique et amoureuse traversée par le rêve de tout un peuple. Au souffle romanesque et au talent de conteur d'Ildefonso Falcones, s'ajoute une sensibilité a des thèmes - la tolérance, le droit à la différence - dont l'écho se prolonge jusqu'à nos jours.
Après La Cathédrale de la mer, la nouvelle grande saga d'Ildefonso Falcones.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221126561
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
EAN : 9782221126561
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JohanneMarcotte 13/12/2022
    C'est avec passion que je me suis laissée entraînée dans cette grande aventure des révoltés de Cordoue. J'ai lu ce livre pendant mes vacances à Grenade, Cordoue et Séville. WOW, j'avais l'impression d'être avec eux. Ça piquer ma curiosité pour ensuite lire le livre Le dernier juif de Noah Gordon évoquant la tragédie de l'expulsion des Juifs d'Espagne à la fin du XVe siècle.
  • mameha 16/01/2022
    Roman historique lu dans le cadre du challenge 2022, je l'ai choisi pour le pays où l'intrigue se passe : l'Espagne #x1f1ea; Toute l'intrigue se déroule au XVIème siècle entre les communautés maures et chrétiennes, la première humiliée, exploitée par la seconde, et qui se vouent une haine ancestrale. On va suivre la vie d'Hernando Ruiz, ou Hamid Ibn Hamid, un jeune maure issu du viol d'un prêtre. Ce jeune homme va naviguer entre les deux religions pour tenter de les réconcilier, se faisant à la fois porter aux nues puis rejeter par chacune d'elle. J'avoue avoir eu de mal à me plonger dans le roman de plus de 1 000 pages #x1f605; ce n'est pas tant la longueur qui me gênait ; je n'ai pas l'habitude de ce style de roman. Mais j'ai eu du plaisir et chaque fois que je m'y remettais, j'avais du mal à le lâcher. Les faits historiques, véridiques et dont l'auteur ajoute quelques compléments dans ses notes à la fin du roman, sont incroyables. Je savais que la communauté musulmane avait régit l'Andalousie (Al Andalus), fait prospérer cette région grâce à leur travail et ingéniosité (système d'irrigation copié aux Romains) et construit les fabuleux monuments tel que... Roman historique lu dans le cadre du challenge 2022, je l'ai choisi pour le pays où l'intrigue se passe : l'Espagne #x1f1ea; Toute l'intrigue se déroule au XVIème siècle entre les communautés maures et chrétiennes, la première humiliée, exploitée par la seconde, et qui se vouent une haine ancestrale. On va suivre la vie d'Hernando Ruiz, ou Hamid Ibn Hamid, un jeune maure issu du viol d'un prêtre. Ce jeune homme va naviguer entre les deux religions pour tenter de les réconcilier, se faisant à la fois porter aux nues puis rejeter par chacune d'elle. J'avoue avoir eu de mal à me plonger dans le roman de plus de 1 000 pages #x1f605; ce n'est pas tant la longueur qui me gênait ; je n'ai pas l'habitude de ce style de roman. Mais j'ai eu du plaisir et chaque fois que je m'y remettais, j'avais du mal à le lâcher. Les faits historiques, véridiques et dont l'auteur ajoute quelques compléments dans ses notes à la fin du roman, sont incroyables. Je savais que la communauté musulmane avait régit l'Andalousie (Al Andalus), fait prospérer cette région grâce à leur travail et ingéniosité (système d'irrigation copié aux Romains) et construit les fabuleux monuments tel que l'Alhambra ou la mezquita de Cordoue. J'ignorais le sort qu'on leur avait réservé une fois le trône repris par les rois chrétiens. Un roman qui laissera des marques.
    Lire la suite
    En lire moins
  • klimt4 28/08/2021
    Bonjour les livrophages , J'ai découvert Falconnes avec La cathédrale de la mer. Vos conseils m'ont amenée à lire Les Révoltés de Cordoue . Je me suis régalée , merci à vous . Quelle fresque historique du Moyen - Age, pendant l'Inquisition et le problème des Maures . Quelle épopée. Sous l'Inquisition espagnole , le combat d'un musulman pour la liberté du culte .. En cette année 1568 , tandis que l'Inquisition continue à soumettre de son talon de fer la vie politique , religieuse et culturelle des royaumes espagnols , des les montagnes et dans les vallées des Alpujarras , au sud de la péninsule , l'heure de la révolte a sonné.
  • LPV 05/07/2021
    Ah lala ! Alors là, c'était le parfait combo! Barcelone, avec la Cathédrale de la mer et tous les Zafon, je le connaissais presque mieux que les Barcelonais !! :) Et voilà que sort ce bijou au moment même où une grande professeure de Yale (!!) me propose de traduire un ouvrage sur la construction de l'identité espagnole, et donc (aussi) sur les persécutions religieuses dans al Péninsule. Ah, ça a été une période intense, mais tellement, tellement réjouissante ! J'avoue, c'est un gros pavés, qui commence fort avec des scènes passablement cinématographiques qu'on est bien en peine de se décoller de la rétine au moment d'aller dormir... Mais à quoi bon lire un livre sans se plonger inconditionnellement dedans ? Des fois, ça fait mal, oui,oui. Mais bien plus souvent, ça fait tellement de bien ! Allez, accrochez vous, ça va bien se passer !
  • Fanfan-Do 19/06/2021
    Sud de l'Espagne, seconde moitié du XVIe siècle. Terrible époque où on était obligé d'être chrétien, même pour les musulmans qui avaient l'obligation de se convertir, de connaître les prières, de manger du porc et d'assister à la messe. Mais chacun des deux camps est convaincu d'aimer le seul vrai dieu. Pendant deux cents ans, les musulmans d'Espagne ont subi le terrible joug des chrétiens. Énormément de sentiments de colère m'ont assaillie à la lecture de ce roman. La guerre de religion, au nom de croyances où ne pas tuer fait partie des préceptes, pourtant les chrétiens et les musulmans s'entre-tuent. La religion domine tout et prend le pas sur le respect de la vie. Cette époque fait l'apologie de la masculinité à outrance avec le désir de garçon à chaque naissance, où la soumission des femmes est totale. La vente des prisonnières du camp adverse comme esclaves, avec l'humiliation et le viol quasi systématique comme mode de fonctionnement, y compris sur des fillettes est la règle. En lisant ce roman, mon coeur a fait du yoyo. Je suis passée par tous les sentiments, négatifs bien sûr puisqu'il se passe à une époque où le degré de civilisation n'était pas assez élevé pour empêcher la barbarie d'exister sans retenue. L'auteur... Sud de l'Espagne, seconde moitié du XVIe siècle. Terrible époque où on était obligé d'être chrétien, même pour les musulmans qui avaient l'obligation de se convertir, de connaître les prières, de manger du porc et d'assister à la messe. Mais chacun des deux camps est convaincu d'aimer le seul vrai dieu. Pendant deux cents ans, les musulmans d'Espagne ont subi le terrible joug des chrétiens. Énormément de sentiments de colère m'ont assaillie à la lecture de ce roman. La guerre de religion, au nom de croyances où ne pas tuer fait partie des préceptes, pourtant les chrétiens et les musulmans s'entre-tuent. La religion domine tout et prend le pas sur le respect de la vie. Cette époque fait l'apologie de la masculinité à outrance avec le désir de garçon à chaque naissance, où la soumission des femmes est totale. La vente des prisonnières du camp adverse comme esclaves, avec l'humiliation et le viol quasi systématique comme mode de fonctionnement, y compris sur des fillettes est la règle. En lisant ce roman, mon coeur a fait du yoyo. Je suis passée par tous les sentiments, négatifs bien sûr puisqu'il se passe à une époque où le degré de civilisation n'était pas assez élevé pour empêcher la barbarie d'exister sans retenue. L'auteur prend totalement parti pour les musulmans contre les "méchants" chrétiens. Et, bien que la répression et les exactions que les Maures ont subies soient une réalité, j'ai trouvé cette façon de présenter les choses un peu manichéenne par moments. Cela dit, la chrétienté a été d'une hypocrisie et d'une cruauté sans limite à l'égard de tous les peuples de la Terre pendant des siècles. La fidélité à leur croyance leur permet de tout endurer, telle Fatima qui accepte, au nom de la religion, les épreuves terribles qu'elle a déjà subies, bien avant ses quinze ans, et Aïcha qui refuse qu'on la délivre de son époux totalement ignoble, car c'est le choix d'Allah et qu'elle se doit de le respecter. Hernando, fruit du viol de Aïcha, la Mauresque musulmane, par un prêtre, tantôt détesté ou aimé, va traverser cette époque extrêmement violente dans la douleur et les tragédies, mais aussi l'amour d'une vie, que le destin s'acharne à malmener. L'auteur nous entraîne dans un tourbillon de vies douloureuses et passionnées, où la foi domine ainsi que la bêtise et la perfidie trop souvent. C'est extrêmement bien documenté, foisonnant de descriptions, que ce soit sur la religion, l'histoire du pays, l'architecture, la géographie. On suit l'histoire de personnages attachants ou haïssables avec des rebondissements du début à la fin dans cette époque où la monstrueuse Inquisition était toute-puissante. Il y a quelque chose de déchirant dans cette superbe fresque historique, où l'on voit toute l'étendue de la violence, inhérente à la nature humaine. J'aurais voulu pouvoir lire ce roman riche en émotions d'une seule traite tellement il m'a passionnée et appris beaucoup de choses sur le XVIe siècle Espagnol. 
    Lire la suite
    En lire moins
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.