Lisez! icon: Search engine
Les charmes discrets de la vie conjugale
Bernard Cohen (traduit par)
Date de parution : 14/03/2019
Éditeurs :
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
26.99 €
Acheter sur Lizzie

Les charmes discrets de la vie conjugale

Bernard Cohen (traduit par)
Date de parution : 14/03/2019
« En imaginant une Madame Bovary made in America, Douglas Kennedy dresse un portrait acide et lucide de son pays. »
André Clavel, L’Express
Le bonheur, Hannah l'a trouvé. Épouse de médecin, mère de famille, c'est une femme comblée. Le gentil garçon, rencontré à l'université et épousé au mépris de ses parents, s'est révélé... Le bonheur, Hannah l'a trouvé. Épouse de médecin, mère de famille, c'est une femme comblée. Le gentil garçon, rencontré à l'université et épousé au mépris de ses parents, s'est révélé un mari parfait.
Sa route a pourtant dévié, l'espace d'une nuit, des années auparavant. Celle qui sut passer entre les gouttes...
Le bonheur, Hannah l'a trouvé. Épouse de médecin, mère de famille, c'est une femme comblée. Le gentil garçon, rencontré à l'université et épousé au mépris de ses parents, s'est révélé un mari parfait.
Sa route a pourtant dévié, l'espace d'une nuit, des années auparavant. Celle qui sut passer entre les gouttes de la contestation politique des années 1970 se voit accusée aujourd'hui des agissements les plus subversifs. Alors qu'elle observe son existence sombrer dans l'anarchie, Hannah va prendre les armes...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036602955
Façonnage normé : MP3
Durée : 954 min
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
26.99 €
Acheter sur Lizzie
EAN : 9791036602955
Façonnage normé : MP3
Durée : 954 min

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • zorazur 20/04/2024
    Waw, attention chef-d’œuvre ! Il est des livres qui vous frappent en plein cœur – ou en pleine gueule, comme on veut, le résultat est le même, on se retrouve sans voix, ébahi, peinant à reprendre pied dans un monde qui ne livrera plus de bouquins d’une telle ampleur. « Les charmes discrets… » est de ces livres qui arrivent au bon moment, parce qu’ils croisent vos désirs et vos désillusions, vos envies et vos ardeurs, parce qu’ils multiplient les questions et proposent des réponses, satisfaisantes ou pas, ou juste à moitié. Des livres, plus simplement, qui vous tiennent en haleine, vous apprennent le monde et la vie et les gens. Des livres qu’on ne se résoud pas à lâcher et dont on voudrait qu’ils durent toujours. Ne pas connaître la fin – et qu’ils n’aient pas de fin, et d’ailleurs ce livre n’en a pas. (attention spoilers) Cette femme, Hannah, on a toutes et tous en nous quelque chose d’elle. Qui que l’on soit et d’où qu’on vienne, on partage la lourdeur de son existence, ses doutes et ses frustrations, et, un beau jour, son envie irrépressible de sauter le pas. Qui ne lui donnerait pas raison d’avoir brisé le contrat comme elle l’a fait ? Et qui ne lui donnerait pas raison de ses « bonnes résolutions » après la terreur des conséquences du pur délit commis sous la contrainte ? Et qui ne partagerait pas cette autre terreur de la disparition de son enfant, et sa répulsion à voir son autre enfant s’engager dans une voie qu’elle ne peut partager ? Et on s’interroge. Après tout, comment en sont-ils arrivés là, ces deux jeunes ? L’une qui au terme de ses errances amoureuses et financières, de ses excès de ses mensonges, finit par s’enfuir pour de bon, l’autre qui chute dans le plus caricatural des conservatismes ? Que ressentaient-ils de ce barrage entre leurs parents, de ces attentes refoulées, de cette maltraitance qui ne dit pas son nom ? Je ne sais pas pour vous, mais comme le livre se termine sur un point d’interrogation, j’espère bien qu’à son retour de Paris, si elle revient, Hannah ne se remettra pas avec ce monstre d’égoïsme et d’indifférence auquel elle a sacrifié 30 ans et plus de sa vie. Après tout, à l’âge qu’elle affiche, elle a la vie devant elle ! On a la vie devant nous ! Waw, attention chef-d’œuvre ! Il est des livres qui vous frappent en plein cœur – ou en pleine gueule, comme on veut, le résultat est le même, on se retrouve sans voix, ébahi, peinant à reprendre pied dans un monde qui ne livrera plus de bouquins d’une telle ampleur. « Les charmes discrets… » est de ces livres qui arrivent au bon moment, parce qu’ils croisent vos désirs et vos désillusions, vos envies et vos ardeurs, parce qu’ils multiplient les questions et proposent des réponses, satisfaisantes ou pas, ou juste à moitié. Des livres, plus simplement, qui vous tiennent en haleine, vous apprennent le monde et la vie et les gens. Des livres qu’on ne se résoud pas à lâcher et dont on voudrait qu’ils durent toujours. Ne pas connaître la fin – et qu’ils n’aient pas de fin, et d’ailleurs ce livre n’en a pas. (attention spoilers) Cette femme, Hannah, on a toutes et tous en nous quelque chose d’elle. Qui que l’on soit et d’où qu’on vienne, on partage la lourdeur de son existence, ses doutes et ses frustrations, et, un beau jour, son envie irrépressible de sauter le pas. Qui ne lui donnerait pas raison d’avoir brisé le contrat...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Livrepassion16 31/03/2024
    Pour moi, c'est un coup de coeur ! Je ne m'y attendais pas ! Le titre ne me plaisait pas trop; je l'ai acheté pour l'auteur que j'aime beaucoup et qui ne me déçoit jamais ! Le livre est écrit à la première personne et c'est une femme qui parle. L'auteur a su se mettre à sa place , c'est très plausible. Il s'agit d'Hannah, que l'on suit pendant ses études jusqu'à un âge avancé. La première partie se situe entre 1966 et 1974. La femme commence à faire des études et à travailler mais l'homme est encore tout puissant. L'auteur s'interroge sur le mariage, la place de la femme dans la société, le système politique américain, c'est très intéressant. Pendant ces années, un évènement va venir perturber la vie tranquille que mène Hannah en tant que jeune maman et épouse de médecin. Dans la deuxième partie qui se passe après les année 2000, nous retrouvons Hannah et sa famille exemplaire. Les enfants ont grandi, son fils a aussi deux enfants. Tout va bien, Hannah est très satisfaite de sa vie de couple et enseigne dans un collège. Mais l'évènement qui s'est produit trente ans auparavant va avoir des conséquences, juste au moment où sa fille a des problèmes. J'ai trouvé ce roman addictif et aimé les sujets profonds comme le sens de la vie et de la mort évoqués par l'auteur.Pour moi, c'est un coup de coeur ! Je ne m'y attendais pas ! Le titre ne me plaisait pas trop; je l'ai acheté pour l'auteur que j'aime beaucoup et qui ne me déçoit jamais ! Le livre est écrit à la première personne et c'est une femme qui parle. L'auteur a su se mettre à sa place , c'est très plausible. Il s'agit d'Hannah, que l'on suit pendant ses études jusqu'à un âge avancé. La première partie se situe entre 1966 et 1974. La femme commence à faire des études et à travailler mais l'homme est encore tout puissant. L'auteur s'interroge sur le mariage, la place de la femme dans la société, le système politique américain, c'est très intéressant. Pendant ces années, un évènement va venir perturber la vie tranquille que mène Hannah en tant que jeune maman et épouse de médecin. Dans la deuxième partie qui se passe après les année 2000, nous retrouvons Hannah et sa famille exemplaire. Les enfants ont grandi, son fils a aussi deux enfants. Tout va bien, Hannah est très satisfaite de sa vie de couple et enseigne dans un collège. Mais l'évènement qui s'est produit trente ans auparavant va avoir des conséquences, juste au moment où...
    Lire la suite
    En lire moins
  • PureOfHeart 03/09/2023
    C’est l’histoire de la vie d’une femme née dans les années 1960 en Amérique. On est plongé dans différentes périodes de sa vie. Ce n’est pas une lecture joyeuse, c’est juste l’histoire d’une vie, avec des moments difficiles. J’ai beaucoup apprécié la lecture.
  • iliona83 30/08/2023
    Une belle lecture audio même si ce roman est en demi teinte pour moi. J'ai bien aimé le sujet de fond (celui que j'ai jugé le principal) : la vie conjugale, les couples et leurs différences, la vie de famille... Avoir sa propre opinion politique, ses jardins secrets, ses aspirations personnelles, ses ambitions professionnelles, les préjugés, .... Dois t'on tout se dire.... Mais il y a clairement des passages longs au début, où l'on se perd dans des détours et des détails non indispensables. Ensuite à la moitié, l'histoire prend enfin un rythme plus soutenue et devient plus prenante. Une bonne lecture mais une lecture particulière (très américaine d'ailleurs). PS : c'est le 2ème livre que je lis de cet auteur et le sentiment mitigé était déjà là au 1er (piège nuptial). Un conseil de livre pour cet auteur ?
  • Idl 27/08/2023
    Me voici avec entre les mains, mon deuxième Douglas Kennedy. Il semble donc que les lenteurs soient parties intégrantes du style de l’auteur. Et bien soit, je ferai avec car malgré de longs « démarrages », les intrigues de Monsieur Kennedy me plaisent énormément ! L’HISTOIRE : Se déroule aux États-Unis, des années 60 à nos jours. #8232;Mouvements des droits civiques, manifestations anti-guerre, libération sexuelle, les premiers hallucinogènes... l'Amérique des sixties était une ère de radicalité. Être jeune, c'était être engagé. C'était se rebeller contre les principes réacs de ces vieux cons de parents. C'était vouloir changer le monde. #8232;Pas Hannah Buchan. #8232;Pour son célèbre agitateur de père, pour son artiste de mère, Hannah est une vraie déception. Au lieu de grimper sur les barricades et de se fondre dans l'ébullition sociale, elle n'a d'autre ambition que d'épouser son petit ami médecin et de fonder une famille. Installée dans une vie étriquée et morne de femme de médecin dans une petite ville du Maine, Hannah goûte aux charmes très discrets de la vie conjugale. C'est alors que le hasard lui offre l'occasion de sortir du carcan de son quotidien : malgré elle, Hannah va se rendre complice d'une grave infraction à la loi. #8232;Pendant près de trente ans, cette seule erreur restera un secret bien enfoui. Mais après le 11 septembre vient le temps du doute, de la remise en question et de la suspicion, et le passé d'Hannah va ressurgir inopinément. Du jour au lendemain, son petit monde soigneusement protégé va s'écrouler... MON RESSENTI : Comme lors de la lecture de mon premier Douglas Kennedy (Les désarrois de Ned Allen), je suis entrée très lentement dans l’histoire, refroidie par les lenteurs de l’auteur et puis, le déclic, impossible de lâcher ma lecture ! Je me suis sincèrement attachée à Hannah, partageant ses joies, ses peines, ses frustrations, ses interrogations … On retrouve au fil de cette lecture une exploration de la vie conjugale très réaliste, tout comme la relation parents-enfants ! Me voici avec entre les mains, mon deuxième Douglas Kennedy. Il semble donc que les lenteurs soient parties intégrantes du style de l’auteur. Et bien soit, je ferai avec car malgré de longs « démarrages », les intrigues de Monsieur Kennedy me plaisent énormément ! L’HISTOIRE : Se déroule aux États-Unis, des années 60 à nos jours. #8232;Mouvements des droits civiques, manifestations anti-guerre, libération sexuelle, les premiers hallucinogènes... l'Amérique des sixties était une ère de radicalité. Être jeune, c'était être engagé. C'était se rebeller contre les principes réacs de ces vieux cons de parents. C'était vouloir changer le monde. #8232;Pas Hannah Buchan. #8232;Pour son célèbre agitateur de père, pour son artiste de mère, Hannah est une vraie déception. Au lieu de grimper sur les barricades et de se fondre dans l'ébullition sociale, elle n'a d'autre ambition que d'épouser son petit ami médecin et de fonder une famille. Installée dans une vie étriquée et morne de femme de médecin dans une petite ville du Maine, Hannah goûte aux charmes très discrets de la vie conjugale. C'est alors que le hasard lui offre l'occasion de sortir du carcan de son quotidien : malgré elle, Hannah va se rendre complice d'une grave infraction à la loi....
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous pour ne rater aucune actualité de Douglas Kennedy
Suivez votre auteur préféré au fil de ses nouveaux romans.