En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Nous irons tous au paradis

        Pocket
        EAN : 9782266250788
        Code sériel : 15961
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Nous irons tous au paradis

        Jean-Luc PININGRE (Traducteur)
        Date de parution : 24/05/2018
        Quelle idée, à son âge, de monter à l’échelle pour cueillir des figues ! Elner Shimfissle, octogénaire et bonne fée du quartier, vient de faire successivement la rencontre d’un nid de guêpes et une chute de deux mètres… Alors que la nouvelle de son décès se répand, entraînant chez ses... Quelle idée, à son âge, de monter à l’échelle pour cueillir des figues ! Elner Shimfissle, octogénaire et bonne fée du quartier, vient de faire successivement la rencontre d’un nid de guêpes et une chute de deux mètres… Alors que la nouvelle de son décès se répand, entraînant chez ses voisins, ses proches, diverses questions sur le sens de la vie, Elner, elle, fait un petit tour de paradis. À la grande surprise des médecins, l’adorable mamie en revient pourtant. Avec des choses à dire. À tout le monde. Et pas qu’un peu… !

        « Fannie Flagg nous offre un nouveau roman drôle et émouvant qui aborde avec une délicieuse légèreté la question de la vie après la mort. » Grazia
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266250788
        Code sériel : 15961
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 416
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        7.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • mjaubrycoin Posté le 12 Septembre 2018
          Si l'âge venant, vous avez quelques doutes sur la survie de votre petite personne au moment du grand passage, ce livre est fait pour vous car il véhicule un message bien rassurant. Dieu le Père ne va pas vous juger du haut de son trône, et d'ailleurs il ne porte pas de barbe blanche comme le Père Noël, il va vous recevoir aimablement dans son salon pour vous dispenser quelques conseils de bons sens et vous inciter à la bienveillance et à l'optimisme. La gentille octogénaire, héroïne de ce roman très léger, va même aller jusqu'à converser aimablement avec la compagne de "Dieu" qui lui donnera une part de gâteau avant de la renvoyer chez elle. Voici qui donne le ton de l'ouvrage. On baigne dans la gentillesse et les bons sentiments d'un bout à l'autre du récit. Et ce n'est pas forcément désagréable car on sourit tout au long de ce conte de fées pour grandes personnes qui ne pourra qu'inciter les vieilles dames à multiplier les bienfaits autour d'elle pour laisser à leurs proches de vifs regrets lors de leur disparition. Même si je ne pense pas me laisser tenter par un autre livre de cet auteur (le feel... Si l'âge venant, vous avez quelques doutes sur la survie de votre petite personne au moment du grand passage, ce livre est fait pour vous car il véhicule un message bien rassurant. Dieu le Père ne va pas vous juger du haut de son trône, et d'ailleurs il ne porte pas de barbe blanche comme le Père Noël, il va vous recevoir aimablement dans son salon pour vous dispenser quelques conseils de bons sens et vous inciter à la bienveillance et à l'optimisme. La gentille octogénaire, héroïne de ce roman très léger, va même aller jusqu'à converser aimablement avec la compagne de "Dieu" qui lui donnera une part de gâteau avant de la renvoyer chez elle. Voici qui donne le ton de l'ouvrage. On baigne dans la gentillesse et les bons sentiments d'un bout à l'autre du récit. Et ce n'est pas forcément désagréable car on sourit tout au long de ce conte de fées pour grandes personnes qui ne pourra qu'inciter les vieilles dames à multiplier les bienfaits autour d'elle pour laisser à leurs proches de vifs regrets lors de leur disparition. Même si je ne pense pas me laisser tenter par un autre livre de cet auteur (le feel good, ce n'est décidément pas mon truc) , je dois dire que j'ai lu avec amusement cette histoire sans prétention qui présente une facette idéalisée de l'Amérique rurale avec des personnages très drôles et des situations cocasses. Une lecture à intercaler entre deux livres "plus sérieux" pour s'aérer les neurones sans sombrer dans la profonde débilité.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Coventgarden Posté le 17 Août 2018
          Au moins, cette grand mère fait l'unanimité autour d'elle. Tout le monde l'apprécie au point que tous, un grand nombre d'habitants du village du moins, la pleurent à sa mort. Si vous vous posez des questions sur l'après, il ne vous reste qu'à lire ce livre sympathique . Quoi qu'il en soit, on passe un sympathique moment en sa compagnie.
        • deseille Posté le 10 Août 2018
          Je ne savais pas trop a quoi m’attendre en commencant ce livre, et bien en fait je ne sais toujours pas ce que cette lecture m’a fait ressentir... C’est un livre assez loufoque et qui fait passer le message de profiter de la vie, c’est agreable a lire. Cependant il ne se passe pas grand chose, je trouve qu’il manque un peu de piquant a cette histoire.
        • vlaams17 Posté le 18 Juillet 2018
          rien a dire a part magnifique
        • jeunejane Posté le 14 Juin 2018
          Elner Shimfissle, octogénaire fantaisiste, rigolote, amitieuse, vit dans le Missouri dans la petite ville d'Elmond Springs. Norma, sa nièce de soixante ans, la surveille de près tout en lui vouant une affection sans bornes. Elle lui fait mille recommandations mais Elner n'en a rien à faire. Un matin, elle décide de faire une cueillette de figues pour réaliser un bocal de confiture mais, elle dérange un nid de guêpes qui la piquent sauvagement et la pauvre Elner tombe. Elle perd connaissance, est emmenée à l'hôpital où on constate son décès. Tous ses amis, elle en compte beaucoup, sont bouleversés. C'est à ce moment qu'on suit Elner dans le paradis : un rêve ou une réalité. le doute existe jusque la fin. Une belle aventure que nous fait vivre Fannie Flag dont j'ai lu tous les livres avec plus ou moins d'engouement selon les cas. Ici, nous découvrons la façon de vivre américaine sous une facette bien sympathique avec ses petits clubs de jardinage, de dames qui se réunissent pour observer le coucher de soleil. J'ai été très étonnée par le nombre de petites églises ( presbytériennes, baptistes, méthodistes...) légèrement ou plus sérieusement dissidentes de la religion catholique qui existent même si j'avais été mise au courant par une jeune... Elner Shimfissle, octogénaire fantaisiste, rigolote, amitieuse, vit dans le Missouri dans la petite ville d'Elmond Springs. Norma, sa nièce de soixante ans, la surveille de près tout en lui vouant une affection sans bornes. Elle lui fait mille recommandations mais Elner n'en a rien à faire. Un matin, elle décide de faire une cueillette de figues pour réaliser un bocal de confiture mais, elle dérange un nid de guêpes qui la piquent sauvagement et la pauvre Elner tombe. Elle perd connaissance, est emmenée à l'hôpital où on constate son décès. Tous ses amis, elle en compte beaucoup, sont bouleversés. C'est à ce moment qu'on suit Elner dans le paradis : un rêve ou une réalité. le doute existe jusque la fin. Une belle aventure que nous fait vivre Fannie Flag dont j'ai lu tous les livres avec plus ou moins d'engouement selon les cas. Ici, nous découvrons la façon de vivre américaine sous une facette bien sympathique avec ses petits clubs de jardinage, de dames qui se réunissent pour observer le coucher de soleil. J'ai été très étonnée par le nombre de petites églises ( presbytériennes, baptistes, méthodistes...) légèrement ou plus sérieusement dissidentes de la religion catholique qui existent même si j'avais été mise au courant par une jeune fille qui était venue passer un séjour chez nous pour apprendre le français. J'ai beaucoup aimé la personnalité d'Elner, la vieille dame, très curieuse, très enjouée, immensément bienveillante envers tous ceux qui la côtoient, détachée des biens matériels... Si je dois trouver un petit défaut au livre, ce sont quelques longueurs au moment où Elner revient à la vie, où on se demande si elle a vécu un rêve ou réellement vécu une expérience de vie dépassée. La traduction par Jean-Luc Piningre est de qualité, vivante et agréable à lire. Un bon moment de lecture.
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Fannie Flagg nous offre un nouveau roman drôle et émouvant qui aborde avec une délicieuse légèreté la question de la vie après la mort. » Grazia 
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com