Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264078056
Code sériel : 5674
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 144
Format : 108 x 177 mm

Un mariage en 10 actes

Christine BARBASTE (Traducteur)
Date de parution : 03/06/2021
« Une comédie franchement désopilante sur le couple. » Olivia de Lamberterie, Elle
Chaque semaine, Tom et Louise se retrouvent dans un pub londonien dix minutes avant leur session de thérapie de couple. Le choix du pub n’a rien d’anodin : il offre une vue imprenable sur la porte de la thérapeute et leur permet d’observer et de commenter allègrement les allées et... Chaque semaine, Tom et Louise se retrouvent dans un pub londonien dix minutes avant leur session de thérapie de couple. Le choix du pub n’a rien d’anodin : il offre une vue imprenable sur la porte de la thérapeute et leur permet d’observer et de commenter allègrement les allées et venues des autres patients.
Quarantenaires, mariés depuis des années, Tom et Louise pensaient leur couple stable et leur vie familiale sans vague… jusqu’à ce qu’un léger incident de parcours précipite le couple au bord de l’implosion. D’où leur décision de consulter, mais était-ce vraiment une bonne idée ?
Autour d’un verre – ou deux – Tom et Louise n’esquivent aucun sujet (le mariage, le sexe, les enfants, la politique, le Brexit, le politiquement correct…) et rejouent en dix actes leur vie conjugale, faisant apparaître, avec humour et vivacité, les fissures de leur relation.

PRESSE :
 « Une comédie franchement désopilante sur le couple. » Olivia de Lamberterie, Elle
« Nick Hornby est de retour, observateur impitoyable du quotidien et spirituel comme jamais ! » Bruno Corty, Le Figaro littéraire
« C’est vif, saignant et drôle. À savourer comme une Guinness. » Gilles Martin-Chauffier, Paris-Match
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264078056
Code sériel : 5674
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 144
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Sallyrose Posté le 1 Septembre 2021
    Présenté comme un roman par l’éditeur, ce texte comporte toutes les caractéristiques d’une pièce de théâtre avec indications et unité de lieu. Un couple se retrouve au pub une fois par semaine pour préparer sa séance de thérapie conjugale. On retrouve avec plaisir la plume sarcastique de l’auteur qui joue sur la mauvaise foi de ses personnages. Un petit bouquin jubilatoire, très « british »
  • Isa0409 Posté le 22 Juin 2021
    #x1f1ec; « Comment les nouveaux départs sont-ils possibles ? demande Louise. Quand on est ensemble depuis longtemps, qu’on a des gosses, et qu’on se tape sur les nerfs depuis des années ? Mais si l’autre arrête de taper sur les nerfs, c’est qu’il n’est plus lui-même. » (P.86) #x1f1ec; Tom et Louise sont mariés depuis des années mais après l’incartade de Madame, le couple décide d’initier une thérapie. En dix scènes, nous assistons au préambule de chaque rendez-vous. Le lieu est toujours le même : le pub en face du cabinet. Ce qui les accompagne ne change jamais : de la bière pour lui, du vin pour elle. Le but de ces rencontres arrosées d’alcool est de trouver un terrain d’entente, un sujet à aborder avec la psychologue : pourquoi son pas de côté à elle, pourquoi son absence de désir à lui, bref, le pourquoi du comment de ce couple qui de désagrégé c’est un peu le serpent qui se mord la queue. Beaucoup de mauvaise foi, trop de sarcasme, peu d’honnêteté, tous ces ingrédients font que ce couple est en perdition totale sans que rien ne puisse les mener vers la vie tranquille à laquelle ils aspirent tant. Il semblerait pourtant que... #x1f1ec; « Comment les nouveaux départs sont-ils possibles ? demande Louise. Quand on est ensemble depuis longtemps, qu’on a des gosses, et qu’on se tape sur les nerfs depuis des années ? Mais si l’autre arrête de taper sur les nerfs, c’est qu’il n’est plus lui-même. » (P.86) #x1f1ec; Tom et Louise sont mariés depuis des années mais après l’incartade de Madame, le couple décide d’initier une thérapie. En dix scènes, nous assistons au préambule de chaque rendez-vous. Le lieu est toujours le même : le pub en face du cabinet. Ce qui les accompagne ne change jamais : de la bière pour lui, du vin pour elle. Le but de ces rencontres arrosées d’alcool est de trouver un terrain d’entente, un sujet à aborder avec la psychologue : pourquoi son pas de côté à elle, pourquoi son absence de désir à lui, bref, le pourquoi du comment de ce couple qui de désagrégé c’est un peu le serpent qui se mord la queue. Beaucoup de mauvaise foi, trop de sarcasme, peu d’honnêteté, tous ces ingrédients font que ce couple est en perdition totale sans que rien ne puisse les mener vers la vie tranquille à laquelle ils aspirent tant. Il semblerait pourtant que le déclencheur de ce naufrage ne soit autre que le Brexit : Tom qui vote oui, Louise qui vote non. #x1f1ec; Évidemment, je n’ai pas considéré que le vrai thème de ce livre soit ce couple si mal en point mais plutôt la métaphore de la dérive que représente le Brexit. Plutôt politique, il révèle l’impossibilité d’une nation de s’entendre avec et de complètement s’intégrer à l’union de ses consœurs. Qui a tort, qui a raison, si les deux parties ne se posent pas les mêmes questions, aucune des réponses que chacune apportera ne procurera quelconque satisfaction. Si le mariage est un ordinateur, si les travers et les défauts qu’il renferme sont autant de minuscules particules essentielles, l’ouvrir pour le soigner, en retirer les tumeurs malignes et le refermer ne fera plus de lui qu’un ordinateur hors d’usage. Certes esthétiquement ordinateur, mais dénué de toute utilité. Alors … que faire ? #x1f1ec; Une belle tragi-comédie que j’ai appréciée et que je vous conseille !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Yalimapo Posté le 6 Juin 2021
    Chaque semaine, Tom et Louise se retrouvent dans un pub londonien dix minutes avant leur session de thérapie de couple. Le choix du pub n’a rien d’anodin : il offre une vue imprenable sur la porte de la thérapeute et leur permet d’observer et de commenter allègrement les allées et venues des autres patients. Quarantenaires, mariés depuis des années, Tom et Louise pensaient leur couple stable et leur vie familiale sans vague... jusqu’à ce qu’un léger incident de parcours précipite le couple au bord de l’implosion. D’où leur décision de consulter, mais était-ce vraiment une bonne idée ? Autour d’un verre – ou deux – Tom et Louise n’esquivent aucun sujet (le mariage, le sexe, les enfants, la politique, le Brexit, le politiquement correct...) et rejouent en dix actes leur vie conjugale, faisant apparaître, avec humour et vivacité, les fissures de leur relation. Une dissection hilarante et terriblement perspicace d’un mariage ordinaire.
  • cdezingues Posté le 4 Octobre 2020
    Un roman court, composé essentiellement de dialogues, qui se lit à toute vitesse. Ca n'est pas déplaisant, mais ça n'apporte pas grand chose, et on a du mal à comprendre ce que Nick Hornby veut nous dire par là...
  • Bill Posté le 8 Septembre 2020
    La dernière fois que je m'étais plongée dans un roman de Nick Hornby, c'était en 2016, avec Funny Girl que j'avais beaucoup apprécié ; je l'avais découvert dans les années 90 avec Haute Fidélité, et les années qui suivirent, je n'avais raté aucun de ses opus. Alors quand  j'ai trouvé le trop court 'Un mariage en dix actes', sur mes étagères électroniques je m'y suis plongée avec délices. On y découvre Tom et Louise, qui avant chaque séance de thérapie de couple, se retrouvent dans le pub face au cabinet de leur psy, pour trouver un sujet de discussion pendant la séance, mais aussi décortiquer leur vie, essayer de comprendre pourquoi Louise a trompé Tom, deviner ce qu'ils attendent de leur vie - commune ou pas après vingt ans de vie partagé et décider si oui ou non ils s'aiment encore. Les dix séances, dix sessions au pub, auraient pu durer beaucoup plus longtemps, être chacune beaucoup plus détaillée, .... et j'aurais tant adoré passer davantage de temps avec eux !    Mais le choix de l'auteur a été de faire court ... Vivement son prochain opus ! 
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…