Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221249369
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Archie

Date de parution : 14/10/2021

L’histoire bouleversante d’un jeune qui marche mille kilomètres en quête d’humanité

Archie, seize ans, est placé en institution. Sa mère, toxicomane, est incapable de s’occuper de lui. Au lieu de consentir à ce quotidien qui l’enferme, Archie lutte. Un jour, un rêve se dessine. Tout quitter pour rejoindre à pied une école où les enfants sont libres d’apprendre ce qui les...

Archie, seize ans, est placé en institution. Sa mère, toxicomane, est incapable de s’occuper de lui. Au lieu de consentir à ce quotidien qui l’enferme, Archie lutte. Un jour, un rêve se dessine. Tout quitter pour rejoindre à pied une école où les enfants sont libres d’apprendre ce qui les intéresse vraiment.
Archie entame ce périple sur le sentier des douaniers. À force de silence, son histoire se superpose au ciel, à la mer, à la falaise qui fond dans les flots. Le film de son enfance se déroule, brut et lourd de secrets. Mais aucune vie n’est perdue d’avance. Archie découvre le journal de Madeleine – l’infirmière qui l’a accueilli le jour de sa naissance –, et en chemin, ce jeune poète va se révéler.

Avec Archie, Alia Cardyn offre un récit lumineux et surprenant sur la construction d’un être et de ses rêves.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221249369
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • krzysvanco Posté le 4 Janvier 2022
    J’avais adoré Mademoiselle Papillon, le livre précédent d’Alia Cardyn. Profitant d’une séance de dédicaces à la FNAC, j’ai eu le plaisir d’échanger quelques mots avec elle et de me faire dédicacer son nouveau roman, Archie. Archie est un jeune adolescent, placé en institution car sa mère, toxicomane, n’a pas le droit de s’en occuper. L’histoire d’Archie est révélée tant par lui-même que par le carnet d’une infirmière, Madeleine, qui a assisté à sa naissance et à ses premiers pas difficiles dans la vie. Ces deux récits s’alternent (comme l’autrice l’avait fait pour Mademoiselle Papillon), celui d’Archie est contemporain, celui de Madeleine s’attache à sa naissance - un accouchement où sa mère, droguée, ne participe pas, et à sa prime enfance. Archie entreprend un long voyage à pied pour rejoindre une école démocratique en Bretagne… Les portraits d’Archie, de sa mère, de Madeleine sont touchants, tous trois sont fort différents, l’on s’indigne devant le comportement de sa mère avant qu’elle ne nous émeuve, la ténacité d’Archie est forte, ses cris de révolte, son désir d’une autre vie, d’une autre... J’avais adoré Mademoiselle Papillon, le livre précédent d’Alia Cardyn. Profitant d’une séance de dédicaces à la FNAC, j’ai eu le plaisir d’échanger quelques mots avec elle et de me faire dédicacer son nouveau roman, Archie. Archie est un jeune adolescent, placé en institution car sa mère, toxicomane, n’a pas le droit de s’en occuper. L’histoire d’Archie est révélée tant par lui-même que par le carnet d’une infirmière, Madeleine, qui a assisté à sa naissance et à ses premiers pas difficiles dans la vie. Ces deux récits s’alternent (comme l’autrice l’avait fait pour Mademoiselle Papillon), celui d’Archie est contemporain, celui de Madeleine s’attache à sa naissance - un accouchement où sa mère, droguée, ne participe pas, et à sa prime enfance. Archie entreprend un long voyage à pied pour rejoindre une école démocratique en Bretagne… Les portraits d’Archie, de sa mère, de Madeleine sont touchants, tous trois sont fort différents, l’on s’indigne devant le comportement de sa mère avant qu’elle ne nous émeuve, la ténacité d’Archie est forte, ses cris de révolte, son désir d’une autre vie, d’une autre relation avec sa mère sont bien décrits. Le récit de Madeleine nous éclaire sur les difficultés d’un accouchement pareil, sur les sevrages indispensables à donner à de tels nouveaux-nés, elle nous montre sa foi en l’avenir de cet enfant pour enfin nous dévoiler son secret. La description de ce parcours et du paysage le long des falaises du sentier des douaniers est belle. L’on sent également un plaidoyer de l’autrice pour un autre type d’éducation, où enseignement et élève sont sur pied d’égalité, et où l’enfant décide lui-même ce qu’il a envie d’apprendre. Il y a à nouveau beaucoup d’émotions dans ce roman, je l’ai beaucoup aimé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • atouchofbluemarine Posté le 3 Janvier 2022
    Je sais que cela allait être une lecture forte en émotions. Tout comme Mademoiselle Papillon fut une sublime lecture, je ressors de ce plongeon comblée, reconnaissante, oxygénée et tout simplement heureuse. Heureuse d’avoir eu la chance de pouvoir entrer dans la tête de ce jeune garçon en quête d’amour, d’espoir et d’humanité. Un bébé né drogué. Sa mère étant toxico. Mais un bébé qui a eu des alliés durant sa jeunesse. Une infirmière qui a tout fait pour lui donner toutes les chances dans la vie, un homme qui a essayé de lui fournir des conseils, du soutien et une sorte de figure parentale. Une lutte de chaque instant pour une attention, un regard de la part de cette femme à qui il sera lié toute sa vie mais qui lui semble si distante. Une mère qui aimerait pouvoir faire ce qui faut mais qui n’y arrive pas. Deux personnes qui s’appartiennent. Deux individus qui cherchent à recoller les morceaux brisés par la dépendance. Quel merveilleux souffle de vie que ce roman. Alternant les pas d’Archie vers ce rêve de rejoindre une école démocratique et les mots de l’infirmière qui l’a vu naitre et se battre pour survivre, Alia Cardyn nous emmène... Je sais que cela allait être une lecture forte en émotions. Tout comme Mademoiselle Papillon fut une sublime lecture, je ressors de ce plongeon comblée, reconnaissante, oxygénée et tout simplement heureuse. Heureuse d’avoir eu la chance de pouvoir entrer dans la tête de ce jeune garçon en quête d’amour, d’espoir et d’humanité. Un bébé né drogué. Sa mère étant toxico. Mais un bébé qui a eu des alliés durant sa jeunesse. Une infirmière qui a tout fait pour lui donner toutes les chances dans la vie, un homme qui a essayé de lui fournir des conseils, du soutien et une sorte de figure parentale. Une lutte de chaque instant pour une attention, un regard de la part de cette femme à qui il sera lié toute sa vie mais qui lui semble si distante. Une mère qui aimerait pouvoir faire ce qui faut mais qui n’y arrive pas. Deux personnes qui s’appartiennent. Deux individus qui cherchent à recoller les morceaux brisés par la dépendance. Quel merveilleux souffle de vie que ce roman. Alternant les pas d’Archie vers ce rêve de rejoindre une école démocratique et les mots de l’infirmière qui l’a vu naitre et se battre pour survivre, Alia Cardyn nous emmène auprès de son cher Archie pour le meilleur et pour le pire. Citation : Le bonheur, c’est quand on se sent à sa place, qu’on a choisi une vie qui est juste pour soi, une vie qui a du sens pour soi. J’ai découvert le concept d’école démocratique que je ne connaissais pas du tout. Le thème n’est pas central mais il fait quand même réfléchir. Et si, c’était la solution à l’apprentissage ? Et si tous les enfants pouvaient choisir ce qu’ils voulaient apprendre ? Ils apprendraient avec plus de plaisir, d’envie, d’investissement… Une idée qui est loin d’être populaire à l’heure actuelle mais qui devrait être approfondie par les gouvernements. Quand au journal des premiers jours d’Archie, il fut tout simplement bouleversant. J’ai eu le cœur et la gorge qui se sont serrés à plus d’une reprise en découvrant les mots de Madeleine, l’infirmière, dans ce carnet qu’elle a choisi de transmettre au jeune garçon. Quand à la mère d’Archie, bien qu’elle soit toxico, on ne peut s’empêcher de tomber pour elle. Les explications que l’on reçoit sur son enfance et sur ce ‘Paul’ nous ouvrent les yeux et nous permettent d’avoir une relation beaucoup plus empathique qu’on n’imaginait pas possible au début. Une de mes plus belles lectures ‘littérature’ de 2021. Merci Alia pour cette histoire et pour la jolie dédicace. C’était une joie de partager ce moment dans la librairie du Ptit Prince à Nivelles. J’ai tellement hâte de découvrir ce que tu nous réserves pour 2022, tant au rayon jeunesse qu’adulte. Je sais que de belles choses se préparent 😊
    Lire la suite
    En lire moins
  • Les_lectures_delodie Posté le 3 Janvier 2022
    Archie est adolescent, presque un homme désormais, lui qui toute son enfance n'a connu que l'institution et ses éducateurs comme seul repère. Un jour, bien décidé à prendre sa vie en main, il prend quelques affaires et se met en route. Marcher. Voilà ce qu'il a décidé, marcher pour exister, pour essayer d'enfin comprendre cette mère absente et qui pourtant occupe toutes ses pensées. Lorsque je commence un roman d'Alia Cardyn, je retrouve chaque fois avec émotion sa plume, si douce, si sincère, je ressens à chaque instant de ma lecture toute la bienveillance qu'elle glisse au travers de ses romans et cette tendresse toute particulière qu'elle a pour ses personnages. Dans ce dernier roman le propos est une fois de plus délicat, Archie est née d'une mère noyée dans les drogues, ses crasses comme il les appelle. La narration alterne entre le présent d'adolescent d'Archie et le carnet de Madeleine, infirmière qui a posé ses mots pour conserver ce qu'il s'est passé lors des premiers jours d'Archie alors qu'il venait seulement de naître. Archie nous bouscule avec ses questions sur la vie, son incompréhension de ne pas avoir été suffisamment aimable pour que sa mère l'abandonne et l'on... Archie est adolescent, presque un homme désormais, lui qui toute son enfance n'a connu que l'institution et ses éducateurs comme seul repère. Un jour, bien décidé à prendre sa vie en main, il prend quelques affaires et se met en route. Marcher. Voilà ce qu'il a décidé, marcher pour exister, pour essayer d'enfin comprendre cette mère absente et qui pourtant occupe toutes ses pensées. Lorsque je commence un roman d'Alia Cardyn, je retrouve chaque fois avec émotion sa plume, si douce, si sincère, je ressens à chaque instant de ma lecture toute la bienveillance qu'elle glisse au travers de ses romans et cette tendresse toute particulière qu'elle a pour ses personnages. Dans ce dernier roman le propos est une fois de plus délicat, Archie est née d'une mère noyée dans les drogues, ses crasses comme il les appelle. La narration alterne entre le présent d'adolescent d'Archie et le carnet de Madeleine, infirmière qui a posé ses mots pour conserver ce qu'il s'est passé lors des premiers jours d'Archie alors qu'il venait seulement de naître. Archie nous bouscule avec ses questions sur la vie, son incompréhension de ne pas avoir été suffisamment aimable pour que sa mère l'abandonne et l'on partage évidemment sa colère et sa rage envers celle qui semble ne lui avoir donné que la vie. Puis vient l'histoire de sa mère, au travers de Madeleine dont je ne vous révèlerai rien et qui montre l'immense talent de l'autrice pour narrer sans jugement cette histoire d'êtres brisés par la vie. Ce roman m'a bouleversée, sans doute arrivé dans ma vie au moment où il saurait le plus me toucher. La plume d'Alia Cardyn y est magnifique, délicate et aussi poétique que l'est son héros et semble gagner en intensité au fil de ses romans dont je ne manque aucune parution. Celui-ci gardera pour moi une saveur toute particulière et je lui réserverai une place de choix dans ma mémoire de lectrice.
    Lire la suite
    En lire moins
  • lenezdanslesbouquins Posté le 2 Janvier 2022
    #x1f331;j'ai adoré #x1f331; C'est le deuxième roman d'@aliacardynecrivain que je lis. Le premier, "L'envol", m'avait déjà énormément plu et je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec celui-là.  Dès le départ, nous faisons connaissance avec Archie, un jeune adolescent qui vit en foyer. Laissé là par une mère défaillante et toxicomane, qui le visite rarement et toujours en retenu, il trouve son réconfort dans la poésie. Extérioriser ses maux par les mots, c'est la seule chose qu'il sait faire. Archie à deux ange-gardiens. Jean, son éducateur et Madeleine, l'infirmière qui a accouché sa mère. C'est d'ailleurs elle qui lui donnera la clé pour avancer sur son chemin de vie et à comprendre. Parce que, dès sa naissance, elle a noté concencieusement son histoire, elle a cherché les pourquoi, parfois avec jugement mais y pouvait-elle vraiment quelque chose ? Des secrets seront révélés, des colères seront apaisées, et un jeune homme va avancer. A découvrir !
  • audeLOUISETROSSAT Posté le 30 Décembre 2021
    ⭐️⭐️Bouleversant ⭐️⭐️ Alia nous présente des personnages abimés par le poids du passé, le manque d’amour, la peur de mal faire. Il leur suffira d’une rencontre bienveillante pour changer le cours de leur vie. Et réussir à croire qu’au bout du tunnel, la lumière est là ; et surtout qu’il ne faut jamais abandonner ses rêves, c’est ce qui fait avancer, guérir. Une fois de plus j’ai été conquise par la plume douce, juste et si sensible de Alia. Un moment de lecture très émouvant, un coup à mon cœur de Maman. Un roman à lire absolument !
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.