Lisez! icon: Search engine
Guetter l'aurore
Date de parution : 10/03/2022
Éditeurs :
Les Escales

Guetter l'aurore

Date de parution : 10/03/2022
Tumultueuse et pleine d’espoir : une histoire de famille, d’amour et d’amitié pendant la Seconde Guerre mondiale.
Été 1941. Les Brodsky, une famille juive originaire de Russie, ont fui la zone occupée et la menace nazie pour se réfugier dans le sud de la France. Mais, brutalement... Été 1941. Les Brodsky, une famille juive originaire de Russie, ont fui la zone occupée et la menace nazie pour se réfugier dans le sud de la France. Mais, brutalement rattrapés par les nouvelles lois de Vichy, ils se retrouvent en résidence forcée à Saint-Girons, au pied des Pyrénées, dans... Été 1941. Les Brodsky, une famille juive originaire de Russie, ont fui la zone occupée et la menace nazie pour se réfugier dans le sud de la France. Mais, brutalement rattrapés par les nouvelles lois de Vichy, ils se retrouvent en résidence forcée à Saint-Girons, au pied des Pyrénées, dans une grande demeure délabrée.
Peu à peu, la vie s’organise. Esther, l’aînée des enfants de la famille, rencontre Clara. L’heure est à l’adolescence, aux premiers émois et aux grandes amitiés. C’est également le temps de l’engagement dans la Résistance, des luttes pour survivre, mais aussi des rafles… Dans la tourmente, Esther et Clara feront tout pour rester maîtresses de leur destin. Mais c’est compter sans la brutalité de l’Histoire.
Des décennies plus tard, la petite-fille d’Esther, Deborah, surprend sa grand-mère qui, dans un moment d’égarement, crie un prénom : Clara. Mais lorsqu’elle la questionne, Esther se mure dans le silence. Troublée, Deborah va alors tenter par tous les moyens de reconstituer l’histoire de sa famille et de remonter le fil de ce passé si longtemps gardé secret.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365694643
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782365694643
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un roman poignant, tragique et lumineux, des personnages bouleversants d'humanité et de justesse. J'ai vibré ! " Gaëlle Nohant 
Gaëlle Nohant / Autrice
"Guetter l’aurore est un roman délicat, vivant. Captivant. Puissant."
La Dépêche du Midi
« Entre blessures intimes, vérités historiques, violences si humaines et drames familiaux, un splendide texte d’une justesse infinie, d’une résonnance belliqueuse curieusement actuelle. » 
La Dépêche du Midi

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lesloisirsdevaness 19/04/2024
    Pendant la seconde guerre mondiale, Esther a fui la Belgique avec ses parents et ses deux frères. Dans la France libre, leur tranquillité ne dure pas longtemps et ils se retrouvent près des Pyrénées. Là-bas, ils se voient petit à petit dépouiller de leur liberté. De nos jours, Déborah va voir sa grand-mère Esther. Alors que celle-ci est désorientée, elle prononce le nom de Clara. Mais lorsque Déborah essaye d'en savoir plus, Esther est bouleversée. Pendant que Déborah va chercher à en savoir plus sur le passé de sa grand-mère, nous allons voir ce qu'Esther a vécu. Sa fuite un an à peine après être arrivée en zone libre, devoir aller dans les Pyrénées à cause des nouvelles lois de Vichy et de sa nouvelle vie là-bas, où elle va rencontrer Clara. Ce ne sera pas juste le point de vue de l'adolescente que nous aurons, mais aussi celui de sa mère Leah ce qui nous permettra de voir ce qui se déroulait souvent à l'insu des enfants. La vie qui va se mettre en place, avec ces risques et ces manques, l'entraide qui va se développer, et la méfiance également vis-à-vis des partisans de Vichy. Nous suivons cette famille avec beaucoup d'appréhension devant les risques qu'ils encourent. J'ai tout aimé dans ce livre, je ne l'ai pas lu comme une redite de l'histoire qu'on aurait lu et relu. C'est l'histoire d'une famille, à laquelle on s'attache et qu'on voit vivre cette guerre au quotidien. On les voit tenter de continuer leur vie normalement en travaillant, en allant à l'école, en allant en vacances. On vit avec eux et on a peur, on attend le drame qui ne manquera pas d'arriver pendant cette terrible guerre. Une très belle histoire que je vous recommande.Pendant la seconde guerre mondiale, Esther a fui la Belgique avec ses parents et ses deux frères. Dans la France libre, leur tranquillité ne dure pas longtemps et ils se retrouvent près des Pyrénées. Là-bas, ils se voient petit à petit dépouiller de leur liberté. De nos jours, Déborah va voir sa grand-mère Esther. Alors que celle-ci est désorientée, elle prononce le nom de Clara. Mais lorsque Déborah essaye d'en savoir plus, Esther est bouleversée. Pendant que Déborah va chercher à en savoir plus sur le passé de sa grand-mère, nous allons voir ce qu'Esther a vécu. Sa fuite un an à peine après être arrivée en zone libre, devoir aller dans les Pyrénées à cause des nouvelles lois de Vichy et de sa nouvelle vie là-bas, où elle va rencontrer Clara. Ce ne sera pas juste le point de vue de l'adolescente que nous aurons, mais aussi celui de sa mère Leah ce qui nous permettra de voir ce qui se déroulait souvent à l'insu des enfants. La vie qui va se mettre en place, avec ces risques et ces manques, l'entraide qui va se développer, et la méfiance également vis-à-vis des partisans de Vichy. Nous suivons cette famille avec beaucoup d'appréhension...
    Lire la suite
    En lire moins
  • bookaddict02 19/03/2024
    Ce livre m'a profondément émue par son exploration à la fois émouvante et bouleversante de l'histoire familiale et des liens qui la traversent. L'alternance entre le présent, avec Déborah en quête des souvenirs de sa grand-mère Esther, et le passé, pendant la Seconde Guerre mondiale, apporte une profondeur et une richesse à l'histoire. Dans les passages se déroulant pendant la guerre, nous découvrons la vie de la famille d'Esther et leur installation dans un village des Pyrénées. Malgré les difficultés et les dangers de cette époque troublée, l'autrice parvient à capturer la force et la résilience de ces personnages, ainsi que les liens d'amitié qui se tissent au milieu des épreuves. J'ai été particulièrement touchée par la relation entre Esther et sa camarade Clara, ainsi que par la façon dont la famille d'Esther lutte pour maintenir un semblant de normalité dans des circonstances si éprouvantes. Les personnages sont dépeints avec une grande sensibilité et complexité, ce qui rend leur histoire d'autant plus poignante. La construction du récit, avec sa double temporalité et sa narration à la première personne pour le présent et à la troisième personne pour le passé, est habilement exécutée et ajoute à l'immersion du lecteur dans l'histoire. Les descriptions des lieux et des émotions sont saisissantes, et l'autrice parvient à créer une atmosphère immersive qui transporte le lecteur dans le temps et l'espace. Enfin, j'ai été impressionnée par la recherche approfondie et le travail documentaire qui sous-tendent le roman, ainsi que par la manière dont l'autrice tisse des éléments réels avec sa propre histoire fictive pour créer un récit puissant et authentique. En conclusion, ce roman est un livre poignant et captivant qui offre une réflexion profonde sur l'amour, l'amitié et la résilience face à l'adversité. Je le recommande vivement à tous ceux qui recherchent une lecture émouvante et enrichissante. Ce livre m'a profondément émue par son exploration à la fois émouvante et bouleversante de l'histoire familiale et des liens qui la traversent. L'alternance entre le présent, avec Déborah en quête des souvenirs de sa grand-mère Esther, et le passé, pendant la Seconde Guerre mondiale, apporte une profondeur et une richesse à l'histoire. Dans les passages se déroulant pendant la guerre, nous découvrons la vie de la famille d'Esther et leur installation dans un village des Pyrénées. Malgré les difficultés et les dangers de cette époque troublée, l'autrice parvient à capturer la force et la résilience de ces personnages, ainsi que les liens d'amitié qui se tissent au milieu des épreuves. J'ai été particulièrement touchée par la relation entre Esther et sa camarade Clara, ainsi que par la façon dont la famille d'Esther lutte pour maintenir un semblant de normalité dans des circonstances si éprouvantes. Les personnages sont dépeints avec une grande sensibilité et complexité, ce qui rend leur histoire d'autant plus poignante. La construction du récit, avec sa double temporalité et sa narration à la première personne pour le présent et à la troisième personne pour le passé, est habilement exécutée et ajoute à l'immersion du lecteur dans l'histoire. Les descriptions des...
    Lire la suite
    En lire moins
  • cindyh68 20/02/2024
    Déborah vient de séparer de l'homme qu'elle aime et décide de venir se reconstruire chez sa mère Jeanne. Déborah va y retrouver sa grand-mère Esther qu'elle aime énormément. Mais la vieille dame a la mémoire qui vacille et va raconter des choses incohérentes. Déborah va alors se rendre compte qu'elle en sait finalement très peu sur sa grand-mère qui a vécu durant la Seconde Guerre Mondiale en tant qu'adolescente juive. Elle va donc essayer de percer les secrets de famille qui entourent ses origines. 📔MON AVIS : Ce livre m'a été offert par Mélanie @mille_et_un_titres lors du swap de Noël (merci encore à toi). J'avais très envie de le découvrir et nous avons décidé de le lire en lecture commune. Dès les premières pages du roman, j'ai été happée par l'histoire d'Esther que j'ai lu très vite. La construction en double temporalité y a fait beaucoup, même si j'ai été un peu déroutée au début, car les deux époques se mêlent dans un même chapitre sans indication préalable. Ce romans historique se déroule à Saint Girons, près des Pyrénées et met en lumière la formidable courage des résistants au régime nazi. Ces personnes héroïques ont, en effet, risqué leur vie pour sauver celles de centaines de juifs et pour libérer la France de l'occupant. L'histoire d'Esther m'a énormément émue et bouleversée. Et qu'est ce que ça fait du bien de constater que des personnes de confessions juives s'en sont sortis en France malgré tout. J'ai adoré ce roman qui entremêle secrets de familles et l'Histoire de notre pays. N'hésitez pas à lire ce livre est fort instructif et dont les remerciements donnent une dimension toute particulière à cette histoire. Déborah vient de séparer de l'homme qu'elle aime et décide de venir se reconstruire chez sa mère Jeanne. Déborah va y retrouver sa grand-mère Esther qu'elle aime énormément. Mais la vieille dame a la mémoire qui vacille et va raconter des choses incohérentes. Déborah va alors se rendre compte qu'elle en sait finalement très peu sur sa grand-mère qui a vécu durant la Seconde Guerre Mondiale en tant qu'adolescente juive. Elle va donc essayer de percer les secrets de famille qui entourent ses origines. 📔MON AVIS : Ce livre m'a été offert par Mélanie @mille_et_un_titres lors du swap de Noël (merci encore à toi). J'avais très envie de le découvrir et nous avons décidé de le lire en lecture commune. Dès les premières pages du roman, j'ai été happée par l'histoire d'Esther que j'ai lu très vite. La construction en double temporalité y a fait beaucoup, même si j'ai été un peu déroutée au début, car les deux époques se mêlent dans un même chapitre sans indication préalable. Ce romans historique se déroule à Saint Girons, près des Pyrénées et met en lumière la formidable courage des résistants au régime nazi. Ces personnes héroïques ont, en effet, risqué leur vie pour sauver celles de...
    Lire la suite
    En lire moins
  • Mille_et_un_titres 19/02/2024
    C'est un roman historique construit sur une double temporalité. Déborah est une jeune femme qui vient de se séparer de son compagnon. Elle retourne vivre chez sa mère quelque temps et cohabite ainsi avec elle et sa grand mère, Esther. Cette vieille femme est fatiguée et semble souffrir d'absences, de pertes de mémoire. Parfois, elle a un comportement étrange et semble convoquer des fantômes, les fantômes de son passé. A côté de ce récit cadre, assez mince, se déploie la grande Histoire, l'histoire d'Esther adolescente, entourée de sa famille et d'autres familles juives dans le petit village de Saint Girons. Ce récit est captivant. On est immergé dans la vie de ces familles, leurs angoisses, à leur volonté de survivre. On suit la vie de cette communauté villageoise, divisée entre les attentistes, les collaborateurs et les résistants. Certains trahissent, d'autres aident. On assiste à l'adolescence de ces enfants, une adolescence brisée par la guerre mais qui vibre de préoccupations universelles : vivre, aimer, espérer, rêver. C'est une très belle lecture mais si je dois avouer que le récit d'Esther aurait suffit à lui même. J'ai été touchée d'apprendre que cette histoire s'inspire de faits réels, qu'ils concernent la famille de l'autrice.
  • Babette28 13/02/2024
    Une histoire sur deux temporalité dont une durant la seconde guerre mondiale et plus particulièrement sur une famille juive pendant cette période. J'ai beaucoup aimé l'histoire et le fait de voir cette guerre du côté de ces personnes traquees et persécutées. C'est une bonne lecture, mais j'ai trouvé la fin un peu trop rapide, à mon goût.
Inscrivez-vous à la newsletter Les Escales
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Le Grand Prix des Lecteurs Pocket revient pour l'édition 2023 !

    Enfiler la casquette de juré littéraire vous titille ? Notre petit doigt nous dit que le Grand Prix des Lecteurs Pocket revient pour l'édition 2023, et que vous pouvez tenter votre chance pour devenir membre du jury ! Rendez-vous du 17 au 30 octobre pour candidater sur le site.
    [Spoiler alert : vous risquez de faire le plein de nouveaux romans et la découverte d’auteurs captivants avant de voter pour votre livre préféré !]

    Lire l'article
  • Interview
    Les Escales

    Rencontre avec Julie Printzac, autrice de Guetter l'aurore

    Après une carrière dans l’édition, Julie Printzac est aujourd’hui autrice et traductrice. Son premier roman, La Solitude des femmes qui courent, a été publié en 2017 aux éditions JC Lattès (Le Livre de Poche, 2018). Elle vit en région parisienne.

    On la retrouve maintenant aux Escales avec son nouveau roman Guetter l’aurore : une histoire de famille, d’amour et d’amitié pendant la Seconde Guerre mondiale...  Rencontre avec l’autrice.

    Lire l'article