Lisez! icon: Search engine
Plon
EAN : 9782259210836
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 225 mm

Kadicha

Date de parution : 15/09/2011

A l'heure où les chrétiens d 'Orient, persécutés ou pris dans la tourmente des révolutions arabes, se cherchent et s'interrogent sur leur devenir, Alexandre Najjar leur consacre ce beau roman qui nous raconte leurs racines, leur spiritualité et leur résistance.

Banquier à Beyrouth, Sami Rahmé décide, sur un coup de tête, de tout quitter pour aller vivre à proximité de la Kadicha, la vallée sainte, l’un des hauts lieux spirituels de la chrétienté en Orient. Quand son ancienne amie française, Florence, reporter à Libération, quitte en catastrophe la Syrie en...

Banquier à Beyrouth, Sami Rahmé décide, sur un coup de tête, de tout quitter pour aller vivre à proximité de la Kadicha, la vallée sainte, l’un des hauts lieux spirituels de la chrétienté en Orient. Quand son ancienne amie française, Florence, reporter à Libération, quitte en catastrophe la Syrie en révolte pour échouer au Liban, il trouve l’occasion de renouer avec elle et de l’initier à la vie paisible qu’il a choisi de mener. Ensemble, guidés par Kennedy, un aventurier érudit, ils explorent cette vallée et découvrent les personnages pittoresques qui y ont vécu : Sarkis Rizzi, qui se ruina pour installer une imprimerie au monastère de Kozhaya ; le patriarche Louqa qui, réfugié dans une grotte, résista longtemps aux mamelouks ; Marina, qui se déguisa en homme pour entrer au couvent ; François de Chasteuil, qui abandonna sa famille à Aix pour devenir ermite au Mont-Liban ; le poète Gibran, qui puisa son inspiration
dans cet univers merveilleux...

Un beau roman où découverte, histoire, aventure, spiritualité et passion se mêlent dans un voyage initiatique, dans l’espace et le temps, sur les traces des chrétiens d’Orient.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782259210836
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 140 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Achillevi Posté le 7 Mai 2018
    Un livre qui se compose comme l'enchaînement de plusieurs nouvelles à mesure que l'on s'enfonce dans la vallée de la Kadisha et que l'on en parcourt les lieux saints porteurs chacun d'une histoire particulière faisant écho à nos propres combats intérieurs. Dans le même temps, on suit les retrouvailles lentes et délicates de deux anciens amants que la vie a séparé pendant plus de deux décennies. On y découvre la beauté d'un Liban qui porte à la méditation, un coin de terre loin du monde, du mouvement brownien qui l'agite et de la violence endémique qui le secoue. Un Liban à l'opposé de l'image qu'il véhicule dans notre inconscient collectif depuis 1975. Une vallée refuge qui depuis des siècles apaise et protège aussi bien des conflits que de nos propres doutes, comme du regard des autres. Une vallée où l'on se reconstruit. Un livre très bien écrit dans un style sobre et très agréable à lire. Une jolie découverte.
  • fklevesque Posté le 21 Novembre 2016
    Un ouvrage magnifique et d'une beauté à couper le souffle. Alexandre NAJJAR nous conduit, à travers le portrait de deux êtres en quête d'eux mêmes dans la vallée de Kadicha, haut lieu de l'Histoire des maronites du Liban, sur la route de la mémoire religieuse. Les événements historiques qu'il rapporte, couronnés de descriptions de paysages magnifiques, montrent à l'instar de la vie qu'il y a des combats à mener afin de pouvoir conserver ses racines et affirmer sa foi afin de pouvoir goûter toute la richesse de sa celle-ci. Ce chemin spirituel conduira deux êtres, un Libanais et une Française, à découvrir leur être intérieur mais également grâce à la communion qui naîtra de leur ressenti commun à découvrir le sens réel du mot Amour, tant par rapport au cheminement spirituel retrouvé ou découvert selon les cas dans cette merveilleuse vallée de Kadicha que dans le cadre des sentiments pouvant unir un homme et une femme. A l'aide d'un style fluide et souvent très poétique, Alexandre NAJJAR nous montre la voie à emprunter: "Cette plongée dans la Kadicha "nous fait oublier maux et remèdes" comme disait Gibran. Nous y avons découvert le courage, la ténacité, la loyauté, la passion, la foi de... Un ouvrage magnifique et d'une beauté à couper le souffle. Alexandre NAJJAR nous conduit, à travers le portrait de deux êtres en quête d'eux mêmes dans la vallée de Kadicha, haut lieu de l'Histoire des maronites du Liban, sur la route de la mémoire religieuse. Les événements historiques qu'il rapporte, couronnés de descriptions de paysages magnifiques, montrent à l'instar de la vie qu'il y a des combats à mener afin de pouvoir conserver ses racines et affirmer sa foi afin de pouvoir goûter toute la richesse de sa celle-ci. Ce chemin spirituel conduira deux êtres, un Libanais et une Française, à découvrir leur être intérieur mais également grâce à la communion qui naîtra de leur ressenti commun à découvrir le sens réel du mot Amour, tant par rapport au cheminement spirituel retrouvé ou découvert selon les cas dans cette merveilleuse vallée de Kadicha que dans le cadre des sentiments pouvant unir un homme et une femme. A l'aide d'un style fluide et souvent très poétique, Alexandre NAJJAR nous montre la voie à emprunter: "Cette plongée dans la Kadicha "nous fait oublier maux et remèdes" comme disait Gibran. Nous y avons découvert le courage, la ténacité, la loyauté, la passion, la foi de ces hommes et femmes qui avaient Dieu pour seule boussole. Cette cure de silence, cette communion étroite avec la nature nous ont guidé vers l'essentiel". Plus qu'un roman: une véritable bouffée d'air pur qui nourrit l'âme !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Laurice Posté le 21 Novembre 2015
    Une plongée au cœur de la Vallée sainte ! Salutaire en cette époque de persécution des chrétiens d'Orient !
  • Bchara Posté le 5 Mai 2014
    Tel que je l'ai compris, ce roman parle d'une tentation d'un genre spécial latente chez beaucoup de chrétiens libanais, qui s'éveille devant les paysages et images divines de la Vallée des Saints. Cette tentation, contrairement à celle de St Antoine, retire l'individu du Monde et le somme à rejoindre le Seigneur dans la vallée, renouant par là avec une tradition séculaire. L'héro du roman ne va pas jusqu'à rejoindre le Seigneur, mais le contact de la Vallée lui procure à lui ainsi qu'à son amie, un tant soi peu de bonheur que le Monde leur avait enlevé. Les passages historiques, loin d'être isolés ou encombrants, permettent de mieux saisir la mentalité du protagoniste principal, en tant qu'hériter de toute cette Histoire. J'ai bien aimé ce livre, peut être car moi aussi le plus beau jour de ma vie, je l' ai passé à la Vallée Sainte de Kadisha - mais sans une ancienne amie ...
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER PLON
Recevez toutes nos actualités : sorties littéraires, signatures, salons…