Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221195611
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 153 x 240 mm
L'Expédition de l'espoir
Édouard Jimenez (traduit par)
Date de parution : 16/05/2018
Éditeurs :
Robert Laffont

L'Expédition de l'espoir

Édouard Jimenez (traduit par)
Date de parution : 16/05/2018
La formidable saga de l’une des plus grandes prouesses humaines de tous les temps et de ceux qui l’ont accomplie, contre vents et marées.

Le 30 novembre 1803, un bateau quitte le port de La Corogne sous mille acclamations et applaudissements. À bord, une vingtaine d’orphelins, des enfants de tous âges, qui partent avec...

Le 30 novembre 1803, un bateau quitte le port de La Corogne sous mille acclamations et applaudissements. À bord, une vingtaine d’orphelins, des enfants de tous âges, qui partent avec la plus noble des missions : porter le vaccin contre la variole, à peine découvert, de l’autre côté de l’océan,...

Le 30 novembre 1803, un bateau quitte le port de La Corogne sous mille acclamations et applaudissements. À bord, une vingtaine d’orphelins, des enfants de tous âges, qui partent avec la plus noble des missions : porter le vaccin contre la variole, à peine découvert, de l’autre côté de l’océan, en Amérique. Les accompagne la douce et maternelle Isabel Zendal, chargée de prendre soin d’eux. Les héros de cette folle expédition, dirigée par l’intransigeant médecin Francisco Javier Balmis et son généreux assistant Josep Salvany, devront affronter tempêtes et naufrages, et se heurteront à l’opposition du clergé, à la corruption des élus et à la cupidité de ceux qui cherchent à s’enrichir aux dépens des plus démunis.
Aujourd’hui reconnue comme l’une des plus grandes prouesses humaines de l’Histoire, cette aventure a été portée par le courage de ces enfants, sur qui reposait la vie de tant de gens, mais aussi par l’audace de deux hommes que tout opposait, si ce n’est leur amour pour la seule femme à bord.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221195611
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 153 x 240 mm

Ils en parlent

« Un roman enrichissant, instructif et passionnant, où des héros profondément humains nous poussent à ne jamais renoncer à la vie »
Kerenn Elkaïm / Livres Hebdo

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Enciera Posté le 11 Janvier 2022
    un roman méconnu et pourtant remarquable , tellement d’actualité en cette période polémique de vaccination… il nous embarque dans une épopée foisonnante, historique et médicale. Parvenir à tout prix à éradiquer la variole, grande tueuse au XIX ème siècle. Pas étonnant que le nouvel hôpital de Madrid s’appelle Isabel Zendal , l’héroïne du roman.
  • fredaillesagu Posté le 10 Avril 2021
    Une histoire véridique romancée. A la fin 18ème, un médecins part de l’Espagne avec un groupe d'enfants orphelins pour rejoindre l'Amérique du Sud. les enfants sont vaccinés un par un pour se transmettre le bacille de la variole, le temps qu'ils soient guéris et imunisés. A Travers son périple et celuis de ses collègues en Amérique du sud et aux grandes Antilles, ce seront des dizaines de milliers de personnes qui auront été vaccinées.On trouve aussi le destin d'une jeune fille issue d'un milieu hyper pauvre et rural qui accompagnera les orphelins, prélevés de site en site, et tentera tout pour leur future adoption. Lu dans sa VO, c'est un roman bien écrit, riche en vocabulaire et en tournures de phrases.
  • Cigale17 Posté le 2 Septembre 2020
    J’avais sans remord laissé tomber Le Sari rose en son temps et, si ce n’était pour en parler dans le groupe du prix des Lecteurs de Cognac, je crois bien que j’aurais abandonné L’expédition de l’espoir avant la fin… Ce roman n’est pourtant pas sans intérêt. Javier Moro y raconte l’épopée d’une poignée de volontaires qui porteront le vaccin contre la variole dans la totalité de l’Empire espagnol, au tout début du XIXe siècle. Deux médecins, Francisco Javier Balmis (ambitieux, autoritaire, égoïste, insensible) et Josep Salvany (désintéressé, généreux, altruiste, aimable, mais tuberculeux) et une « infirmière », Isabel Zendal (toutes les qualités, aucun défaut, sauf au début celui d’être trop crédule), accompagnés d’une poignée d’enfants, vont accomplir cette étonnante et indispensable tâche : convaincre les élites ainsi que les populations superstitieuses et parfois hostiles, et finalement réussir à les vacciner. *** Je ne vous dirai rien des détails qui concernent la vaccination et la manière de transporter le vaccin : c’est ce qui fait l’intérêt de ce roman très documenté. C’était pour moi une vraie découverte qui justifie les trois étoiles accordées à ce titre. Un gros tiers du livre est consacré à la présentation de Balmis et d’Isabel Zendal. Lui est caricaturalement antipathique,... J’avais sans remord laissé tomber Le Sari rose en son temps et, si ce n’était pour en parler dans le groupe du prix des Lecteurs de Cognac, je crois bien que j’aurais abandonné L’expédition de l’espoir avant la fin… Ce roman n’est pourtant pas sans intérêt. Javier Moro y raconte l’épopée d’une poignée de volontaires qui porteront le vaccin contre la variole dans la totalité de l’Empire espagnol, au tout début du XIXe siècle. Deux médecins, Francisco Javier Balmis (ambitieux, autoritaire, égoïste, insensible) et Josep Salvany (désintéressé, généreux, altruiste, aimable, mais tuberculeux) et une « infirmière », Isabel Zendal (toutes les qualités, aucun défaut, sauf au début celui d’être trop crédule), accompagnés d’une poignée d’enfants, vont accomplir cette étonnante et indispensable tâche : convaincre les élites ainsi que les populations superstitieuses et parfois hostiles, et finalement réussir à les vacciner. *** Je ne vous dirai rien des détails qui concernent la vaccination et la manière de transporter le vaccin : c’est ce qui fait l’intérêt de ce roman très documenté. C’était pour moi une vraie découverte qui justifie les trois étoiles accordées à ce titre. Un gros tiers du livre est consacré à la présentation de Balmis et d’Isabel Zendal. Lui est caricaturalement antipathique, elle cumule les qualités au point que son personnage finit par manquer de crédibilité. Page 179, enfin, l’embarquement ! Regain d’intérêt. Les premières péripéties sur le bateau se révèlent surprenantes au début : une femme à bord, des enfants trop jeunes pour être aussi disciplinés que tout le monde l’escomptait, la mauvaise santé de Salvany, etc., mais on retombe très vite dans les clichés, en particulier sentimentaux, et surtout, les expériences des uns et des autres deviennent très répétitives. J’avoue avoir trouvé ça interminable ! Je n’ai pas non plus été séduite par l’écriture, somme toute assez banale, et plusieurs remarques bien sexistes, attribuables au narrateur à la troisième personne et non pas aux personnages, m’ont agacée. Mais comme toujours, je suis sûre que les aspects qui m’ont déplu ont ravi d’autres lecteurs, et c’est tant mieux !
    Lire la suite
    En lire moins
  • madamelafee Posté le 30 Mai 2020
    On n’a jamais assez reconnu les mérites de l’expédition royale philanthropique de la vaccination de masse contre la variole à travers l’empire espagnol, peut-être parce qu’elle se déroula à une époque agitée, décadente et obscure de la monarchie. Qui se rappelle aussi de ces orphelins misérables qui à leur insu réalisèrent la plus grande prouesse médicale de l’histoire de leur pays ? Javier MORO avec ce livre nous retrace la grande histoire de la vaccination à travers l’empire avec des personnages hauts en couleur, j’ai nommé le Docteur Balmis et la courageuse Isabelle Zendal Gomez qui prirent soin des enfants tout au long de leurs lointains voyages, épuisants et hasardeux,  sachant que ces enfants étaient des réservoirs vivants de vaccine.  Ces personnages forcent le respect et l’admiration par leur courage, leur générosité, leur enthousiasme et leur détermination. Un très beau livre que je ne suis pas prête d’oublier.
  • lecteur84 Posté le 23 Décembre 2019
    Une belle épopée sur la campagne de vaccination contre la variole effectuée par l'Espagne à travers son empire au XIX siècle. on y retrouve l'angoisse de l'échec qui jalonne toute la mission et les bassesses que tous ceux qui possèdent une once de pouvoir sont capables d'avoir en de telles circonstances. Le drame de ses enfants transformé pour la plupart en une chance, et bien entendu la cruelle et magnifique épopée de la vie, les destinées qui se bousculent et la lente érosion des existences, toutes ces âmes si fortes, qui finissent pas s'engloutir dans le temps, et l'oubli.
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    Les coups de cœur de l'été de l'équipe Robert Laffont

    Comme 80% des Français, vous emporterez sans doute dans vos valises un, voire plusieurs livres pour vous accompagner durant vos congés estivaux. Que vous partiez à la mer, à la montagne, en France, en Angleterre ou que vous restiez chez vous, les conseils de lecture de l'équipe Robert Laffont vous assureront de passer un super été !

    Lire l'article
  • News
    Robert Laffont

    Les 3 livres à lire en road trip

    Vous êtes sûrs de ne rien avoir oublié pour  votre road trip ? Les valises sont bouclées, l’itinéraire est calé, la playlist est finalisée, l’appareil photo est prêt à être dégainé… Et les livres dans tout ça ? Pour vous plonger à 100% dans l’aventure, il vous faut un (ou plusieurs !) compagnon littéraire qui vous fera encore plus voir du pays. Alors découvrez notre sélection de livres à lire pendant un road trip.

    On the road !

    Lire l'article