RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            L'Expédition de l'espoir

            Robert Laffont
            EAN : 9782221195611
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 153 x 240 mm
            L'Expédition de l'espoir

            Eduardo JIMÉNEZ (Traducteur)
            Date de parution : 16/05/2018
            La formidable saga de l’une des plus grandes prouesses humaines de tous les temps et de ceux qui l’ont accomplie, contre vents et marées.

            Le 30 novembre 1803, un bateau quitte le port de La Corogne sous mille acclamations et applaudissements. À bord, une vingtaine d’orphelins, des enfants de tous âges, qui partent avec la plus noble des missions : porter le vaccin contre la variole, à peine découvert, de l’autre côté de l’océan,...

            Le 30 novembre 1803, un bateau quitte le port de La Corogne sous mille acclamations et applaudissements. À bord, une vingtaine d’orphelins, des enfants de tous âges, qui partent avec la plus noble des missions : porter le vaccin contre la variole, à peine découvert, de l’autre côté de l’océan, en Amérique. Les accompagne la douce et maternelle Isabel Zendal, chargée de prendre soin d’eux. Les héros de cette folle expédition, dirigée par l’intransigeant médecin Francisco Javier Balmis et son généreux assistant Josep Salvany, devront affronter tempêtes et naufrages, et se heurteront à l’opposition du clergé, à la corruption des élus et à la cupidité de ceux qui cherchent à s’enrichir aux dépens des plus démunis.
            Aujourd’hui reconnue comme l’une des plus grandes prouesses humaines de l’Histoire, cette aventure a été portée par le courage de ces enfants, sur qui reposait la vie de tant de gens, mais aussi par l’audace de deux hommes que tout opposait, si ce n’est leur amour pour la seule femme à bord.

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221195611
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 448
            Format : 153 x 240 mm
            Robert Laffont
            21.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Un roman enrichissant, instructif et passionnant, où des héros profondément humains nous poussent à ne jamais renoncer à la vie »
            Kerenn Elkaïm / Livres Hebdo

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Ecureuilbleu Posté le 23 Septembre 2018
              Ce roman retrace la prodigieuse expédition initiée par Carlos IV, roi d'Espagne, au début du 19ème siècle et dirigée par un médecin espagnol, Javier Balmis pour porter le vaccin de la variole en Nouvelle Espagne. Balmis est dur, intransigeant, hautain mais animé d'une force et d'une intelligence exceptionnelle. Il va reprendre la méthode de Jenner, médecin anglais, qui a découvert comment immuniser les gens contre la variole en leur injectant le virus de la variole bovine, et mettre en place un système pour transporter le vaccin jusqu'en Amérique, en utilisant de jeunes enfants. Il va s'entourer de médecins et assistants aussi compétents que lui : Josep Salvany, généreux et altruiste, doué d'empathie et d'une jeune femme, douce et maternelle, Isabel Zendal pour s'occuper des enfants. J'ai aimé les personnages impliqués dans cette expédition humanitaire, tous décidés à éradiquer la variole, très meurtrière à l'époque, au péril de leur vie. L'auteur trace un beau portrait de femme. Sans le courage et la ténacité d'Isabel, l'expédition n'aurait sans doute pas abouti. J'ai apprécié le récit de la traversée en bateau, puis de l'Amérique centrale et du sud, la plongée dans cette époque avec la cupidité de certains Vices-roi en charge de territoires, la prépondérance... Ce roman retrace la prodigieuse expédition initiée par Carlos IV, roi d'Espagne, au début du 19ème siècle et dirigée par un médecin espagnol, Javier Balmis pour porter le vaccin de la variole en Nouvelle Espagne. Balmis est dur, intransigeant, hautain mais animé d'une force et d'une intelligence exceptionnelle. Il va reprendre la méthode de Jenner, médecin anglais, qui a découvert comment immuniser les gens contre la variole en leur injectant le virus de la variole bovine, et mettre en place un système pour transporter le vaccin jusqu'en Amérique, en utilisant de jeunes enfants. Il va s'entourer de médecins et assistants aussi compétents que lui : Josep Salvany, généreux et altruiste, doué d'empathie et d'une jeune femme, douce et maternelle, Isabel Zendal pour s'occuper des enfants. J'ai aimé les personnages impliqués dans cette expédition humanitaire, tous décidés à éradiquer la variole, très meurtrière à l'époque, au péril de leur vie. L'auteur trace un beau portrait de femme. Sans le courage et la ténacité d'Isabel, l'expédition n'aurait sans doute pas abouti. J'ai apprécié le récit de la traversée en bateau, puis de l'Amérique centrale et du sud, la plongée dans cette époque avec la cupidité de certains Vices-roi en charge de territoires, la prépondérance du clergé, les conditions sanitaires déplorables... Isabel a été nommée à titre posthume : "première infirmière de l'histoire en mission internationale" par l'Organisation mondiale de la santé en 1950.
              Lire la suite
              En lire moins
            • LeslivresdeRose Posté le 9 Septembre 2018
              Je tenais tout d’abord à remercier chaleureusement NetGalley et les éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce service presse numérique. L’évocation de voyage en bateau que suggéraient à la fois la très jolie couverture et le titre de ce roman m’a directement attirée ! Quand la lecture du résumé est venue confirmer ce que j’escomptais, je n’ai plus hésité et j’ai envoyé une demande sur le site de NetGalley ! Et… j’ai passé un bon moment de lecture dans l’ensemble ! Toutefois, celle-ci ne m’a pas transcendée et j’ai eu quelques réserves vis-à-vis de certains aspects. Première petite déception : malgré l’emballage évocateur, il faut attendre environ la moitié du livre pour voir nos héros embarquer sur un navire. Mes attentes étant tout autre à ce niveau, j’ai dû prendre mon mal en patience. Cependant, je comprends que l’auteur ait voulu prendre le temps de placer son contexte et de présenter ses personnages dans un souci d’exactitude historique. En effet, et bien que ce récit soit largement romancé, Javier Moro a entrepris de nombreuses recherches pour être au plus proche de la vérité (aussi bien concernant les grandes lignes de cette histoire que de l’Histoire en générale). Il a voyagé un peu partout... Je tenais tout d’abord à remercier chaleureusement NetGalley et les éditions Robert Laffont pour l’envoi de ce service presse numérique. L’évocation de voyage en bateau que suggéraient à la fois la très jolie couverture et le titre de ce roman m’a directement attirée ! Quand la lecture du résumé est venue confirmer ce que j’escomptais, je n’ai plus hésité et j’ai envoyé une demande sur le site de NetGalley ! Et… j’ai passé un bon moment de lecture dans l’ensemble ! Toutefois, celle-ci ne m’a pas transcendée et j’ai eu quelques réserves vis-à-vis de certains aspects. Première petite déception : malgré l’emballage évocateur, il faut attendre environ la moitié du livre pour voir nos héros embarquer sur un navire. Mes attentes étant tout autre à ce niveau, j’ai dû prendre mon mal en patience. Cependant, je comprends que l’auteur ait voulu prendre le temps de placer son contexte et de présenter ses personnages dans un souci d’exactitude historique. En effet, et bien que ce récit soit largement romancé, Javier Moro a entrepris de nombreuses recherches pour être au plus proche de la vérité (aussi bien concernant les grandes lignes de cette histoire que de l’Histoire en générale). Il a voyagé un peu partout en Espagne et en Amérique du Sud, a lu de nombreux documents en lien avec cette expédition, a rencontré des spécialistes dans ce domaine, etc. J’ignorais ce petit « détail » avant de commencer le roman. Quand je l’ai découvert, j’ai mieux compris le pourquoi de cette longue « mise en place »… Ce livre retrace ainsi une grande campagne philanthropique visant à propager à travers le monde, et surtout à travers le royaume d’Espagne au sens large du terme (la péninsule ainsi que toutes ses colonies), le vaccin contre la variole. À cette époque, cette maladie, éradiquée depuis 1980 et dont le dernier cas a été recensé en 1977, était une des principales causes de mortalité dans le monde ! Divulguer ce vaccin (et ce gratuitement) à l’ensemble de la population relève donc d’un acte très charitable et mémorable, pourtant méconnu et presque tombé dans l’oubli aujourd’hui….Tout comme le rôle d’Isabel, seule représentante de la gente féminine à bord et première femme infirmière d’Espagne (si je me souviens bien). Engagée au départ pour surveiller les enfants lors de la traversée, elle s’est vite révélée indispensable à la bonne marche de l’entreprise. Durant la première partie de son roman, Javier Moro nous présente cette femme exceptionnelle ainsi que Balmis, le futur directeur de l’expédition (un autre personnage ayant réellement existé). Malheureusement, je n’ai pas spécialement adhéré à cette « première partie », entre autre parce qu’une distance s’est très vite instaurée entre moi et les personnages. En raison de l’emploi du passé ou de l’imparfait à répétition, peut-être ? Ou encore du fait que l’auteur fait très régulièrement des sauts temporels, se contentant de passer rapidement sur les moments-clés de la vie de nos deux héros. Je peux tout à fait comprendre son choix ainsi que le côté « réalité » historique qu’il a voulu mettre en avant et qui justifie, selon moi, son style. Toutefois, je n’ai, de ce fait, pas vraiment été touchée par les personnages ou par leur histoire. Je manquais d’éléments concrets auxquels me raccrocher : des petits détails du quotidien, des anecdotes qui font que je me serais attachée à eux. Cependant, Isabel me plaisait dans les grandes lignes, au contraire de Balmis qui paraissait vaniteux et insensible, malgré le domaine dans lequel il exerçait. Sa soif de gloire primait sur l’envie de sauver des vies et justifiait ses décisions souvent discutables. Une fois l’expédition lancée, le récit a réellement pris de l’intérêt à mes yeux ! Un troisième personnage fait alors son apparition : Salvany, un homme doux, ouvert aux autres et sensible (l’antithèse de Balmis en d’autres termes). Sa maladie le rend peut-être fragile physiquement mais sous cette faiblesse, il cache un mental d’acier qui va lui permettre d’aller au bout de sa mission ! De nombreux enfants, porteurs du vaccin et garants de la réussite du projet, font également partie de l’aventure ! J’ai été touchée, révoltée, attristée,…et heureuse aussi parfois par tout ce que ces personnages vont vivre : les difficultés qu’ils vont rencontrer aussi bien naturelles qu’humaines seront nombreuses. Si les premières sont presque inévitables vu la durée du voyage, les secondes le sont beaucoup moins vu sa portée et son importance humanitaire !! Ainsi, si certains dirigeants accueillent la petite troupe avec tous les honneurs qui leur sont dus, d’autres, bien plus égoïstes, n’hésitent pas à leur mettre des bâtons dans les roues, mettant ainsi en danger la santé de la population, au profit de leur seule gloire ! Certaines situations étaient tout bonnement abjectes. Si cette seconde partie a suscité ma compassion face au sort des personnages, ils ne m’ont toutefois pas touchée autant que je l’aurais voulu, malgré la présence des orphelins. Balmis reste jusqu’au bout très froid et hautain. Cette expérience inédite va quelque peu modifier sa vision des choses et l’adoucir (un peu) mais elle ne le change pas du tout au tout. Quant à Isabel, j’ai parfois eu du mal à la cerner : entre la servante obéissante du début et la femme affirmée qu’elle devient par la suite, il y a un monde. Même si j’ai assisté à son évolution, j’ai l’impression d’avoir sauté certaines étapes et de ne pas avoir tout saisi de sa transformation. Comme s’il me manquait l’un ou l’autre élément pour tout raccorder... Salvany est le seul que j’ai vraiment apprécié avec Candido, peut-être (un des petits orphelins au fort caractère) ! J’ai appris énormément de choses en lisant cet ouvrage ! Je ne connaissais rien (ou presque) à la variole et au procédé de vaccination. Cependant, j’ai également pris conscience que la médecine n’est pas un univers qui m’attire spécialement. Les passages où l’auteur décrit le processus de vaccination ou utilise des termes plus techniques et spécifiques à ce domaine ne me passionnaient pas. Et pourtant, en total contradiction, j’étais contente d’en découvrir plus à ce propos et de m’ouvrir à ce monde inconnu. En bref, un livre très intéressant qui exhume des brumes de l’oubli un fait historique d’une importance scientifique et humaine indéniable ! L’auteur maitrise parfaitement son sujet ! De plus, il choisit de mettre en avant une femme, Isabel, dont l’histoire, elle aussi méconnue, mérite d’être citée en exemple. Si j’ai été un peu déçue dans mes attentes de voyage en mer au début et que j’aurais aimé m’attacher davantage aux personnages, ce roman reste une bonne lecture ! Il ravira les passionnés de médecine et permettra aux novices dans ce domaine (comme moi) d’enrichir leur culture générale !
              Lire la suite
              En lire moins
            • Jeneen Posté le 15 Juillet 2018
              Très fort de raconter une expédition scientifique réelle du XIXème siècle en y mettant suspense et émotion. Comme vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé ce livre qui raconte de façon romancée (à peine) l'expédition espagnole initiée par le roi Carlos IV et qui permit de vacciner contre la variole, alors particulièrement meurtrière, plusieurs centaines de milliers de personnes en Nouvelle Espagne ( Amérique du Sud et jusqu'au Texas). Tout cela par un procédé unique et particulièrement bien pensé. Les personnages, notamment les principaux qui ont existé, sont très bien campés, psychologiquement bien analysés tout au long de ce périple de 3 ans qui fut mouvementé mais gratifiant pour la médecine. Le fait de suivre dans une première partie l'enfance et la jeunesse des deux protagonistes principaux, Isabel, une mère célibataire impliquée dans la santé et l'enfance orpheline, et Balmis le médecin, nous donne l'impression de les connaître parfaitement et on suit avec d'autant plus d'empathie leurs réussites et déboires, leur vie et leurs rêves, différents. Et bien sûr, on apprend beaucoup sans s'en rendre compte, sur cette époque des Lumières, sur la vie dans ces territoires espagnols, l'importance de lutter contre la variole (premier vaccin réalisé), les expéditions maritimes et leurs dangers, la vie... Très fort de raconter une expédition scientifique réelle du XIXème siècle en y mettant suspense et émotion. Comme vous l'aurez compris, j'ai beaucoup aimé ce livre qui raconte de façon romancée (à peine) l'expédition espagnole initiée par le roi Carlos IV et qui permit de vacciner contre la variole, alors particulièrement meurtrière, plusieurs centaines de milliers de personnes en Nouvelle Espagne ( Amérique du Sud et jusqu'au Texas). Tout cela par un procédé unique et particulièrement bien pensé. Les personnages, notamment les principaux qui ont existé, sont très bien campés, psychologiquement bien analysés tout au long de ce périple de 3 ans qui fut mouvementé mais gratifiant pour la médecine. Le fait de suivre dans une première partie l'enfance et la jeunesse des deux protagonistes principaux, Isabel, une mère célibataire impliquée dans la santé et l'enfance orpheline, et Balmis le médecin, nous donne l'impression de les connaître parfaitement et on suit avec d'autant plus d'empathie leurs réussites et déboires, leur vie et leurs rêves, différents. Et bien sûr, on apprend beaucoup sans s'en rendre compte, sur cette époque des Lumières, sur la vie dans ces territoires espagnols, l'importance de lutter contre la variole (premier vaccin réalisé), les expéditions maritimes et leurs dangers, la vie des orphelins de cette époque...Un grand nombre de thèmes sont évoqués, de belle manière, dans une écriture soignée, fluide, et on sent que l'auteur est extrêmement documenté. Certes, il y a quelques longueurs, mais la passion de l'auteur se ressent et nous emmène facilement dans cette aventure, vraiment incroyable quand on sait l'importance des vaccins de nos jours. On ressort de ce livre heureux, plus savant (!), ému, épaté, et on se dit que cela fait du bien de lire ce type de roman de temps en temps. Un livre que je recommande donc grandement aux fans d'histoire, de médecine, d'Espagne, et tout simplement de belles histoires bien contées. Un grand merci à NetGalley et aux éditions Robert Laffont pour la découverte de ce très bon livre. #L'expéditionDeL'espoir #NetGalleyFrance
              Lire la suite
              En lire moins
            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Robert Laffont

              Les coups de cœur de l'été de l'équipe Robert Laffont

              Comme 80% des Français, vous emporterez sans doute dans vos valises un, voire plusieurs livres pour vous accompagner durant vos congés estivaux. Que vous partiez à la mer, à la montagne, en France, en Angleterre ou que vous restiez chez vous, les conseils de lecture de l'équipe Robert Laffont vous assureront de passer un super été !

              Lire l'article
            • Par Robert Laffont

              Les 3 livres à lire en road trip

              Vous êtes sûrs de ne rien avoir oublié pour  votre road trip ? Les valises sont bouclées, l’itinéraire est calé, la playlist est finalisée, l’appareil photo est prêt à être dégainé… Et les livres dans tout ça ? Pour vous plonger à 100% dans l’aventure, il vous faut un (ou plusieurs !) compagnon littéraire qui vous fera encore plus voir du pays. Alors découvrez notre sélection de livres à lire pendant un road trip.

              On the road !

              Lire l'article