Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221243671
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 84
Format : 110 x 177 mm
Notre-Dame
Odile Demange (traduit par)
Date de parution : 13/06/2019
Éditeurs :
Robert Laffont

Notre-Dame

Odile Demange (traduit par)
Date de parution : 13/06/2019

« L’image de Notre-Dame en flammes m’a stupéfié et chaviré au plus profond de moi-même. Un bien inestimable mourait sous nos yeux. C’était aussi effarant que si le sol s’était...

« L’image de Notre-Dame en flammes m’a stupéfié et chaviré au plus profond de moi-même. Un bien inestimable mourait sous nos yeux. C’était aussi effarant que si le sol s’était mis à trembler sous nos pieds. » Ken Follett.
Dans ce court récit, Ken Follett raconte l’émotion qui l’a étreint...

« L’image de Notre-Dame en flammes m’a stupéfié et chaviré au plus profond de moi-même. Un bien inestimable mourait sous nos yeux. C’était aussi effarant que si le sol s’était mis à trembler sous nos pieds. » Ken Follett.
Dans ce court récit, Ken Follett raconte l’émotion qui l’a étreint lorsqu’il a appris le drame qui menaçait Notre-Dame de Paris, puis revient sur l’histoire de la cathédrale, de sa construction au rôle qu’elle a joué dans le destin de la nation française. Il évoque aussi l’influence qu’elle a exercée sur l’écriture des Piliers de la Terre, certainement le plus populaire de ses romans.

Les bénéfices de l'éditeur seront reversés à la Fondation du patrimoine.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221243671
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 84
Format : 110 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • fihi72 Posté le 25 Février 2022
    Impossible de ne pas lire ce petit livre en hommage à Notre-Dame de Paris. C'est court, mais suffisant et personnellement, j'ai ressenti ce que j'avais déjà ressenti à l'époque pour cette cathédrale en feu. Comme beaucoup, j'ai pleuré. Ken Follett nous parle de son émotion très vive et je ne le savais pas autant attaché à Notre-Dame. Nous revivons les riches heures de sa construction et nous parle de Viollet-le-Duc qui y a contribué. Et comment ne pas parler de Victor Hugo qui si bien écrit son roman sur Notre-Dame! Ce fut une lecture très instructive, du moins en ce qui me concerne; et je remercie l'auteur d'avoir écrit ce petit livre hommage et nous avoir retranscrit son émotion sincère.
  • OlivierFleau Posté le 11 Février 2022
    ce récit autour de Notre-Dame nous replonge dans la nuit sombre où le feu a envahit la cathédrale. cet événement permet à l’auteur, toujours riche d’une finesse historique exemplaire, de nous faire part de l’histoire de ce monument qui dépasse une simple construction mais symbolise plusieurs époques et un véritable symbole pour un peuple, et davantage !
  • mylena Posté le 18 Janvier 2022
    Un tout petit Ken Follett, rédigé en quelques jours entre le 19 et le 30 avril 2019, dans le vif de l'émotion. Les bénéfices de sa vente sont reversés à la Fondation du Patrimoine Ce n'est qu'un tout petit livre sans ambition, avec pas mal d'approximations (dont on peut trouver la liste ici : https://www.franceinter.fr/culture/voici-huit-imprecisions-trouvees-dans-le-livre-de-ken-follett-rendant-hommage-a-notre-dame). Il commence par nous faire partager son ressenti immédiat, puis s'attache à expliquer pourquoi ce monument est important. C'est sans ambition si ce n'est d'attirer l'attention de ses lecteurs du monde entier sur ce dramatique incendie. le lecteur français n'apprendra probablement pas grand-chose sur la construction des cathédrales, mais Ken Follett va droit aux informations basiques. Il présente Victor Hugo et son rôle dans la notoriété de la cathédrale avec un grand art de la concision et du centrage sur l'essentiel. Le traitement du passage sur De Gaulle en 1944 et de sa messe m'a fait sourire. Il résume assez bien la vision britannique. En tout cas on sent son amour des cathédrales, sa tendresse pour Notre-Dame et ce qu'elle représente, son respect pour les bâtisseurs. Et puis, deux passages m'ont interpellée. L'un est celui où il compare les touristes contemporains aux pèlerins d'autrefois, passage beau, mais... Un tout petit Ken Follett, rédigé en quelques jours entre le 19 et le 30 avril 2019, dans le vif de l'émotion. Les bénéfices de sa vente sont reversés à la Fondation du Patrimoine Ce n'est qu'un tout petit livre sans ambition, avec pas mal d'approximations (dont on peut trouver la liste ici : https://www.franceinter.fr/culture/voici-huit-imprecisions-trouvees-dans-le-livre-de-ken-follett-rendant-hommage-a-notre-dame). Il commence par nous faire partager son ressenti immédiat, puis s'attache à expliquer pourquoi ce monument est important. C'est sans ambition si ce n'est d'attirer l'attention de ses lecteurs du monde entier sur ce dramatique incendie. le lecteur français n'apprendra probablement pas grand-chose sur la construction des cathédrales, mais Ken Follett va droit aux informations basiques. Il présente Victor Hugo et son rôle dans la notoriété de la cathédrale avec un grand art de la concision et du centrage sur l'essentiel. Le traitement du passage sur De Gaulle en 1944 et de sa messe m'a fait sourire. Il résume assez bien la vision britannique. En tout cas on sent son amour des cathédrales, sa tendresse pour Notre-Dame et ce qu'elle représente, son respect pour les bâtisseurs. Et puis, deux passages m'ont interpellée. L'un est celui où il compare les touristes contemporains aux pèlerins d'autrefois, passage beau, mais probablement très optimiste. L'autre où il essaie, pour le lecteur qui n'a jamais vu une cathédrale, de faire ressentir les émotions, impressions, sentiments qu'éprouve un visiteur la première fois. Il essaie d'imaginer ce que peut éprouver un touriste non-européen à cette occasion. Ce passage est magnifique avec une superbe comparaison avec l'écoute d'un morceau de musique. Rien que pour ces quelques pages cette lecture vaut un tout petit détour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • emilielettres Posté le 14 Mai 2021
    Dans ce texte, Ken Follet commence par évoquer sa réaction et ses émotions à l'annonce de l'incendie de Notre-Dame. Ensuite, il revient sur l'histoire de la cathédrale et ses répercussions dans la littérature. Intéressant à découvrir mais ce n'est pas vraiment ce que je m'attendais à lire.
  • YRES Posté le 10 Avril 2021
    Cet essai a été écrit en quelques jours à la suite de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame. Ken Follett, très touché par ce drame historique s’est fait un devoir de raconter l’histoire de ce bâtiment emblématique et de disserter d’une façon générale sur les cathédrales, sur ses prédécesseurs illustres comme Victor Hugo qui l’ont fait avant lui et pour sa propre gloire rappeler qu’il a écrit « Les piliers de la terre » son roman historique sur les bâtisseurs du moyen âge. Il a apporté de cette façon sa contribution à la reconstruction en y abandonnant toutes les recettes futures de la vente. De nombreux donateurs ont participé à générer une cagnotte phénoménale et dépassant largement selon les dires le budget requis. L’impression que j’ai retiré d’un sujet regardé récemment à la télévision est que cette reconstruction est l’occasion de faire progresser de nombreuses technologies (électronique, traitement numérique, restauration, construction…), nos connaissances historiques et autres. Elle est finalement l’opportunité pour de nombreux corps de métier d’exprimer leur talent. Une des chances a été que la cathédrale avait fait l’objet de numérisations pour diverses raisons et notamment pour un jeu sur console. La conservation des symboles historiques dans l’état est certes primordiale, mais on constate que le niveau... Cet essai a été écrit en quelques jours à la suite de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame. Ken Follett, très touché par ce drame historique s’est fait un devoir de raconter l’histoire de ce bâtiment emblématique et de disserter d’une façon générale sur les cathédrales, sur ses prédécesseurs illustres comme Victor Hugo qui l’ont fait avant lui et pour sa propre gloire rappeler qu’il a écrit « Les piliers de la terre » son roman historique sur les bâtisseurs du moyen âge. Il a apporté de cette façon sa contribution à la reconstruction en y abandonnant toutes les recettes futures de la vente. De nombreux donateurs ont participé à générer une cagnotte phénoménale et dépassant largement selon les dires le budget requis. L’impression que j’ai retiré d’un sujet regardé récemment à la télévision est que cette reconstruction est l’occasion de faire progresser de nombreuses technologies (électronique, traitement numérique, restauration, construction…), nos connaissances historiques et autres. Elle est finalement l’opportunité pour de nombreux corps de métier d’exprimer leur talent. Une des chances a été que la cathédrale avait fait l’objet de numérisations pour diverses raisons et notamment pour un jeu sur console. La conservation des symboles historiques dans l’état est certes primordiale, mais on constate que le niveau de technologie actuel rend possible toutes les restaurations à condition d’en avoir les budgets.
    Lire la suite
    En lire moins
Plongez dans l'univers Ken Follett et restez informés de ses nouveautés en vous inscrivant à sa newsletter !
Interviews de l'auteur, dates de signatures, jeux concours… Ne manquez aucune actualité de Ken Follett !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Robert Laffont

    Ken Follett raconte Notre-Dame

    Au lendemain de l'incendie survenu à Notre-Dame de Paris, Ken Follett raconte le lien qu'il entretient avec elle et revient sur son histoire dans un court récit illustré passionnant.

    Lire l'article