Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265143906
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 552
Format : 140 x 210 mm

Te souviendras-tu de demain?

Kamil BARBARSKI (Traducteur)
Date de parution : 05/09/2019
"On plonge dans ce roman pour en ressortir ému, émerveillé et choqué. Un sacré coup de maître !" Maëliss Le Goallec, Le Hall du Livre, Nancy

"Une dystopie pétillante d'intelligence sur le couple et les bégaiements de l'histoire." Daniel Snevajs, Payot Neuchâtel

Ludwik et Grazyna ont à nouveau trente ans.
Après une rencontre...
"On plonge dans ce roman pour en ressortir ému, émerveillé et choqué. Un sacré coup de maître !" Maëliss Le Goallec, Le Hall du Livre, Nancy

"Une dystopie pétillante d'intelligence sur le couple et les bégaiements de l'histoire." Daniel Snevajs, Payot Neuchâtel

Ludwik et Grazyna ont à nouveau trente ans.
Après une rencontre dévorante, plus rien ne peut les séparer. Ou presque.
Car les jeunes amoureux ont également l’expérience d’une vie commune longue d’un demi-siècle.
Jusqu’à hier, ils vivaient en 2013 et approchaient les quatre-vingts ans. Or, pour des raisons obscures, le lendemain du 50e anniversaire de leur rencontre, le couple se réveille en 1963, jeune et beau, avec en prime les souvenirs de leur passé.
Cependant la Pologne dans laquelle ils se trouvent n’est plus celle qu’ils ont connue. La Seconde Guerre mondiale est certes passée par là, mais leur patrie a désormais entamé une union de force… avec la France !
Bien décidés à ne pas tomber dans la routine et commettre les mêmes erreurs, Ludwik et Grazyna s’ouvrent à des aventures nouvelles.
Mais leur amour résistera-t-il à cette seconde vie ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265143906
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 552
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LupoMare Posté le 3 Février 2021
    Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Lecture à peine terminée et il n#x2019est pas simple de la commenter. C#x2019est que le cher Miloszewski aime parler, ah ça, on ne peut pas le lui retirer. 630 pages, un tiers de moins aurait suffit. Mais tout d#x2019abord l#x2019histoire. En 2013, Ludwik 83 ans et Grazyna 78 ans fêtent les 50 ans de leurs première nuit d#x2019amour comme chaque année par un ébat enfiévré. Problème, le lendemain ils se réveillent dans la Pologne et dans leurs corps de 1963. Un retour en arrière d#x2019autant plus étrange que passé le premier choc, ils se rendent compte qu#x2019ils se trouvent dans un passé alternatif. La Pologne n#x2019a jamais basculé dans le communisme soviétique mais est une démocratie avec un leader à la De Gaulle. D#x2019ailleurs la Pologne s#x2019allie avec la France ou plutôt, est en partie assujettie. Elle doit participer à la guerre d#x2019Algérie, se retrouve avec des banlieues champignons construite par Le Corbusier, etc... La problématique de départ est très intéressante. Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Feriez-vous les mêmes choix? Les mêmes erreurs? Avez-vous vraiment la possibilité de changer sans que l#x2019histoire ne vous rattrape? Je dois... Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Lecture à peine terminée et il n#x2019est pas simple de la commenter. C#x2019est que le cher Miloszewski aime parler, ah ça, on ne peut pas le lui retirer. 630 pages, un tiers de moins aurait suffit. Mais tout d#x2019abord l#x2019histoire. En 2013, Ludwik 83 ans et Grazyna 78 ans fêtent les 50 ans de leurs première nuit d#x2019amour comme chaque année par un ébat enfiévré. Problème, le lendemain ils se réveillent dans la Pologne et dans leurs corps de 1963. Un retour en arrière d#x2019autant plus étrange que passé le premier choc, ils se rendent compte qu#x2019ils se trouvent dans un passé alternatif. La Pologne n#x2019a jamais basculé dans le communisme soviétique mais est une démocratie avec un leader à la De Gaulle. D#x2019ailleurs la Pologne s#x2019allie avec la France ou plutôt, est en partie assujettie. Elle doit participer à la guerre d#x2019Algérie, se retrouve avec des banlieues champignons construite par Le Corbusier, etc... La problématique de départ est très intéressante. Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Feriez-vous les mêmes choix? Les mêmes erreurs? Avez-vous vraiment la possibilité de changer sans que l#x2019histoire ne vous rattrape? Je dois dire qu#x2019il m#x2019est difficile de se juger ce livre. Les défauts sont nombreux mais l#x2019histoire et les personnages sont hyper attachants. Le livre est trop long c#x2019est une évidence, on n#x2019a pas l#x2019impression de progresser dans le récit. L#x2019auteur nous assomme de tellement de détails architecturaux, de descriptions de Varsovie que ça nuit à l#x2019intérêt de l#x2019histoire. Il est évident qu#x2019il cherche à rendre au mieux les différences entre la Varsovie communiste et celle démocratique qu#x2019il met en place. Ça marchera très bien pour un lecteur polonais Varsovien mais il m#x2019a perdu plus d#x2019une fois. Il manque cruellement des annotations ou une annexe pour expliquer au lecteur français les références historiques, politiques, géographiques, culinaires... de nature curieuse j#x2019ai souvent cherché des explications mais ça nuit au confort de lecture et à la compréhension. Le scénario est malheureusement assez prévisible. Peu de rebondissements, peu de surprise, de nombreuses facilités. MAIS et malgré tout, ce fut une lecture très agréable. On apprend beaucoup de choses sur la Pologne et son passé. L#x2019auteur comme dans le premier opus du procureur Théodore Szacki « Les impliqués » nous parle de psychologie, de certaines clés de compréhension des comportements humains. Le rythme malgré les longueurs est soutenu, les chapitres sont courts. Et surtout les personnages sont attachants, bien que certains passages et, je répète, certaines longueurs peuvent décourager, je n#x2019ai pas pu ni voulu abandonner Ludwik et Grazyna. Le mot de la fin de l#x2019auteur est touchant saluant la culture française et ses parents pour qui il a voulu écrire ce roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LupoMare Posté le 3 Février 2021
    Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Lecture à peine terminée et il n#x2019est pas simple de la commenter. C#x2019est que le cher Miloszewski aime parler, ah ça, on ne peut pas le lui retirer. 630 pages, un tiers de moins aurait suffit. Mais tout d#x2019abord l#x2019histoire. En 2013, Ludwik 83 ans et Grazyna 78 ans fêtent les 50 ans de leurs première nuit d#x2019amour comme chaque année par un ébat enfiévré. Problème, le lendemain ils se réveillent dans la Pologne et dans leurs corps de 1963. Un retour en arrière d#x2019autant plus étrange que passé le premier choc, ils se rendent compte qu#x2019ils se trouvent dans un passé alternatif. La Pologne n#x2019a jamais basculé dans le communisme soviétique mais est une démocratie avec un leader à la De Gaulle. D#x2019ailleurs la Pologne s#x2019allie avec la France ou plutôt, est en partie assujettie. Elle doit participer à la guerre d#x2019Algérie, se retrouve avec des banlieues champignons construite par Le Corbusier, etc... La problématique de départ est très intéressante. Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Feriez-vous les mêmes choix? Les mêmes erreurs? Avez-vous vraiment la possibilité de changer sans que l#x2019histoire ne vous rattrape? Je dois... Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Lecture à peine terminée et il n#x2019est pas simple de la commenter. C#x2019est que le cher Miloszewski aime parler, ah ça, on ne peut pas le lui retirer. 630 pages, un tiers de moins aurait suffit. Mais tout d#x2019abord l#x2019histoire. En 2013, Ludwik 83 ans et Grazyna 78 ans fêtent les 50 ans de leurs première nuit d#x2019amour comme chaque année par un ébat enfiévré. Problème, le lendemain ils se réveillent dans la Pologne et dans leurs corps de 1963. Un retour en arrière d#x2019autant plus étrange que passé le premier choc, ils se rendent compte qu#x2019ils se trouvent dans un passé alternatif. La Pologne n#x2019a jamais basculé dans le communisme soviétique mais est une démocratie avec un leader à la De Gaulle. D#x2019ailleurs la Pologne s#x2019allie avec la France ou plutôt, est en partie assujettie. Elle doit participer à la guerre d#x2019Algérie, se retrouve avec des banlieues champignons construite par Le Corbusier, etc... La problématique de départ est très intéressante. Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Feriez-vous les mêmes choix? Les mêmes erreurs? Avez-vous vraiment la possibilité de changer sans que l#x2019histoire ne vous rattrape? Je dois dire qu#x2019il m#x2019est difficile de se juger ce livre. Les défauts sont nombreux mais l#x2019histoire et les personnages sont hyper attachants. Le livre est trop long c#x2019est une évidence, on n#x2019a pas l#x2019impression de progresser dans le récit. L#x2019auteur nous assomme de tellement de détails architecturaux, de descriptions de Varsovie que ça nuit à l#x2019intérêt de l#x2019histoire. Il est évident qu#x2019il cherche à rendre au mieux les différences entre la Varsovie communiste et celle démocratique qu#x2019il met en place. Ça marchera très bien pour un lecteur polonais Varsovien mais il m#x2019a perdu plus d#x2019une fois. Il manque cruellement des annotations ou une annexe pour expliquer au lecteur français les références historiques, politiques, géographiques, culinaires... de nature curieuse j#x2019ai souvent cherché des explications mais ça nuit au confort de lecture et à la compréhension. Le scénario est malheureusement assez prévisible. Peu de rebondissements, peu de surprise, de nombreuses facilités. MAIS et malgré tout, ce fut une lecture très agréable. On apprend beaucoup de choses sur la Pologne et son passé. L#x2019auteur comme dans le premier opus du procureur Théodore Szacki « Les impliqués » nous parle de psychologie, de certaines clés de compréhension des comportements humains. Le rythme malgré les longueurs est soutenu, les chapitres sont courts. Et surtout les personnages sont attachants, bien que certains passages et, je répète, certaines longueurs peuvent décourager, je n#x2019ai pas pu ni voulu abandonner Ludwik et Grazyna. Le mot de la fin de l#x2019auteur est touchant saluant la culture française et ses parents pour qui il a voulu écrire ce roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LupoMare Posté le 3 Février 2021
    Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Lecture à peine terminée et il n#x2019est pas simple de la commenter. C#x2019est que le cher Miloszewski aime parler, ah ça, on ne peut pas le lui retirer. 630 pages, un tiers de moins aurait suffit. Mais tout d#x2019abord l#x2019histoire. En 2013, Ludwik 83 ans et Grazyna 78 ans fêtent les 50 ans de leurs première nuit d#x2019amour comme chaque année par un ébat enfiévré. Problème, le lendemain ils se réveillent dans la Pologne et dans leurs corps de 1963. Un retour en arrière d#x2019autant plus étrange que passé le premier choc, ils se rendent compte qu#x2019ils se trouvent dans un passé alternatif. La Pologne n#x2019a jamais basculé dans le communisme soviétique mais est une démocratie avec un leader à la De Gaulle. D#x2019ailleurs la Pologne s#x2019allie avec la France ou plutôt, est en partie assujettie. Elle doit participer à la guerre d#x2019Algérie, se retrouve avec des banlieues champignons construite par Le Corbusier, etc... La problématique de départ est très intéressante. Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Feriez-vous les mêmes choix? Les mêmes erreurs? Avez-vous vraiment la possibilité de changer sans que l#x2019histoire ne vous rattrape? Je dois... Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Lecture à peine terminée et il n#x2019est pas simple de la commenter. C#x2019est que le cher Miloszewski aime parler, ah ça, on ne peut pas le lui retirer. 630 pages, un tiers de moins aurait suffit. Mais tout d#x2019abord l#x2019histoire. En 2013, Ludwik 83 ans et Grazyna 78 ans fêtent les 50 ans de leurs première nuit d#x2019amour comme chaque année par un ébat enfiévré. Problème, le lendemain ils se réveillent dans la Pologne et dans leurs corps de 1963. Un retour en arrière d#x2019autant plus étrange que passé le premier choc, ils se rendent compte qu#x2019ils se trouvent dans un passé alternatif. La Pologne n#x2019a jamais basculé dans le communisme soviétique mais est une démocratie avec un leader à la De Gaulle. D#x2019ailleurs la Pologne s#x2019allie avec la France ou plutôt, est en partie assujettie. Elle doit participer à la guerre d#x2019Algérie, se retrouve avec des banlieues champignons construite par Le Corbusier, etc... La problématique de départ est très intéressante. Que feriez-vous si vous pouviez recommencer votre vie adulte? Feriez-vous les mêmes choix? Les mêmes erreurs? Avez-vous vraiment la possibilité de changer sans que l#x2019histoire ne vous rattrape? Je dois dire qu#x2019il m#x2019est difficile de se juger ce livre. Les défauts sont nombreux mais l#x2019histoire et les personnages sont hyper attachants. Le livre est trop long c#x2019est une évidence, on n#x2019a pas l#x2019impression de progresser dans le récit. L#x2019auteur nous assomme de tellement de détails architecturaux, de descriptions de Varsovie que ça nuit à l#x2019intérêt de l#x2019histoire. Il est évident qu#x2019il cherche à rendre au mieux les différences entre la Varsovie communiste et celle démocratique qu#x2019il met en place. Ça marchera très bien pour un lecteur polonais Varsovien mais il m#x2019a perdu plus d#x2019une fois. Il manque cruellement des annotations ou une annexe pour expliquer au lecteur français les références historiques, politiques, géographiques, culinaires... de nature curieuse j#x2019ai souvent cherché des explications mais ça nuit au confort de lecture et à la compréhension. Le scénario est malheureusement assez prévisible. Peu de rebondissements, peu de surprise, de nombreuses facilités. MAIS et malgré tout, ce fut une lecture très agréable. On apprend beaucoup de choses sur la Pologne et son passé. L#x2019auteur comme dans le premier opus du procureur Théodore Szacki « Les impliqués » nous parle de psychologie, de certaines clés de compréhension des comportements humains. Le rythme malgré les longueurs est soutenu, les chapitres sont courts. Et surtout les personnages sont attachants, bien que certains passages et, je répète, certaines longueurs peuvent décourager, je n#x2019ai pas pu ni voulu abandonner Ludwik et Grazyna. Le mot de la fin de l#x2019auteur est touchant saluant la culture française et ses parents pour qui il a voulu écrire ce roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • krzysvanco Posté le 13 Avril 2020
    Bon moment de lecture, à la fois divertissant et surprenant. Ludwik et Gra#380;yna s’apprêtent à fêter le cinquantième anniversaire de leur amour, et de le fêter comme chaque année par une belle nuit d’amour. Zygmunt Mi#322;oszewski nous fait sourire à cette évocation : Ludwik a 83 ans et elle 78 ans, il faudra du viagra à l’un et de la lingerie à l’autre. Ils sont vieux et de caractère différent : Ludwik a voulu une vie paisible, Gra#380;yna aurait aimé plus de voyages. Leur nuit d’anniversaire est fabuleuse mais lorsqu’ils se réveillent, ils se découvrent en 1953, plus jeunes et dans une Varsovie bien différente de celle qu’ils connaissaient en 1963. La seconde guerre mondiale a bien eu lieu mais la Pologne n’est pas communiste mais alliée à la France... Décontenancés, ils essaient de trouver leurs repères : comment vit-on, quel est leur métier... Cela leur donnera-t-il la possibilité de profiter de leur connaissance du futur ? Toute l’histoire de la Pologne ne se révèle pas si semblable à ce qu’ils ont connu à moins que ce soit, comme le suggère le titre polonais de ce roman, „comme toujours” (Jak Zawsze). Il y a beaucoup... Bon moment de lecture, à la fois divertissant et surprenant. Ludwik et Gra#380;yna s’apprêtent à fêter le cinquantième anniversaire de leur amour, et de le fêter comme chaque année par une belle nuit d’amour. Zygmunt Mi#322;oszewski nous fait sourire à cette évocation : Ludwik a 83 ans et elle 78 ans, il faudra du viagra à l’un et de la lingerie à l’autre. Ils sont vieux et de caractère différent : Ludwik a voulu une vie paisible, Gra#380;yna aurait aimé plus de voyages. Leur nuit d’anniversaire est fabuleuse mais lorsqu’ils se réveillent, ils se découvrent en 1953, plus jeunes et dans une Varsovie bien différente de celle qu’ils connaissaient en 1963. La seconde guerre mondiale a bien eu lieu mais la Pologne n’est pas communiste mais alliée à la France... Décontenancés, ils essaient de trouver leurs repères : comment vit-on, quel est leur métier... Cela leur donnera-t-il la possibilité de profiter de leur connaissance du futur ? Toute l’histoire de la Pologne ne se révèle pas si semblable à ce qu’ils ont connu à moins que ce soit, comme le suggère le titre polonais de ce roman, „comme toujours” (Jak Zawsze). Il y a beaucoup d’humour dans ce livre,. il peut provoquer pas mal de réflexions (Comment referais-je ma vie si je le pouvais ? , pouvons-nous influencer le destin ? Peut-on éviter de refaire les mêmes erreurs ou sera-ce « comme toujours »...) La Pologne est évidemment également un personnage de ce roman, et Varsovie surtout. Marié à une Polonaise, je connais bien ce pays et ce dès les années soixante-dix, j’ai souvent apprécié cette connaissance dans cette lecture, elle m’aide dans les commentaires politiques, les références à l’histoire du pays et même le plan de sa capitale. Je ne crois pas néanmoins que cette connaissance soit indispensable pour apprécier ce livre. Elle permet cependant de déceler des références à la Pologne d’aujourd’hui. Mi#322;oszewski est doué pour créer une intrigue, le récit est prenant, raconté tour à tour par chaque membre du couple. J’ai lu Te souviendras-tu de demain rapidement et avec beaucoup de sourires et du plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • krzysvanco Posté le 13 Avril 2020
    Bon moment de lecture, à la fois divertissant et surprenant. Ludwik et Gra#380;yna s’apprêtent à fêter le cinquantième anniversaire de leur amour, et de le fêter comme chaque année par une belle nuit d’amour. Zygmunt Mi#322;oszewski nous fait sourire à cette évocation : Ludwik a 83 ans et elle 78 ans, il faudra du viagra à l’un et de la lingerie à l’autre. Ils sont vieux et de caractère différent : Ludwik a voulu une vie paisible, Gra#380;yna aurait aimé plus de voyages. Leur nuit d’anniversaire est fabuleuse mais lorsqu’ils se réveillent, ils se découvrent en 1953, plus jeunes et dans une Varsovie bien différente de celle qu’ils connaissaient en 1963. La seconde guerre mondiale a bien eu lieu mais la Pologne n’est pas communiste mais alliée à la France... Décontenancés, ils essaient de trouver leurs repères : comment vit-on, quel est leur métier... Cela leur donnera-t-il la possibilité de profiter de leur connaissance du futur ? Toute l’histoire de la Pologne ne se révèle pas si semblable à ce qu’ils ont connu à moins que ce soit, comme le suggère le titre polonais de ce roman, „comme toujours” (Jak Zawsze). Il y a beaucoup... Bon moment de lecture, à la fois divertissant et surprenant. Ludwik et Gra#380;yna s’apprêtent à fêter le cinquantième anniversaire de leur amour, et de le fêter comme chaque année par une belle nuit d’amour. Zygmunt Mi#322;oszewski nous fait sourire à cette évocation : Ludwik a 83 ans et elle 78 ans, il faudra du viagra à l’un et de la lingerie à l’autre. Ils sont vieux et de caractère différent : Ludwik a voulu une vie paisible, Gra#380;yna aurait aimé plus de voyages. Leur nuit d’anniversaire est fabuleuse mais lorsqu’ils se réveillent, ils se découvrent en 1953, plus jeunes et dans une Varsovie bien différente de celle qu’ils connaissaient en 1963. La seconde guerre mondiale a bien eu lieu mais la Pologne n’est pas communiste mais alliée à la France... Décontenancés, ils essaient de trouver leurs repères : comment vit-on, quel est leur métier... Cela leur donnera-t-il la possibilité de profiter de leur connaissance du futur ? Toute l’histoire de la Pologne ne se révèle pas si semblable à ce qu’ils ont connu à moins que ce soit, comme le suggère le titre polonais de ce roman, „comme toujours” (Jak Zawsze). Il y a beaucoup d’humour dans ce livre,. il peut provoquer pas mal de réflexions (Comment referais-je ma vie si je le pouvais ? , pouvons-nous influencer le destin ? Peut-on éviter de refaire les mêmes erreurs ou sera-ce « comme toujours »...) La Pologne est évidemment également un personnage de ce roman, et Varsovie surtout. Marié à une Polonaise, je connais bien ce pays et ce dès les années soixante-dix, j’ai souvent apprécié cette connaissance dans cette lecture, elle m’aide dans les commentaires politiques, les références à l’histoire du pays et même le plan de sa capitale. Je ne crois pas néanmoins que cette connaissance soit indispensable pour apprécier ce livre. Elle permet cependant de déceler des références à la Pologne d’aujourd’hui. Mi#322;oszewski est doué pour créer une intrigue, le récit est prenant, raconté tour à tour par chaque membre du couple. J’ai lu Te souviendras-tu de demain rapidement et avec beaucoup de sourires et du plaisir.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    Romantique, pimentée, glaçante... Votre Saint-Valentin idéale en 20 idées de lecture

    Et si la soirée de Saint-Valentin idéale ne comprenait ni bouquet de roses, ni boîte de chocolats... mais des livres ? Nous avons sélectionné 20 romans qui chacun à leur façon racontent l'amour, sa puissance et ses dérives. Des lectures à savourer seul ou à deux, évidemment. 

    Lire l'article
  • News
    Lisez

    Rentrée littéraire 2019 : 13 romans étrangers à suivre de près

    Un roman hors normes frôlant les 900 pages, un recueil de nouvelles qui explore les relations humaines, une histoire choc déjà auréolée d'un prix prestigieux... Cette année, la littérature étrangère électrise la rentrée littéraire. De Richard Powers à Susan Kreller, de Jorge Comensal à Kristen Roupenian, découvrez les 13 plumes venues d'ailleurs qui pourraient bien faire partie de vos coups de coeur littéraires de la rentrée.

    Lire l'article