Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782714452191
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Les Amants du Spoutnik
Corinne Atlan (traduit par)
Date de parution : 25/08/2011
Éditeurs :
Belfond
En savoir plus

Les Amants du Spoutnik

Corinne Atlan (traduit par)
Date de parution : 25/08/2011

« Quand on parle d’amour, il n’y a guère de réalité. Comment se manifeste-t-il, sous quelle forme, sous quelle métaphore, voilà le plus important. »
Haruki Murakami

K. est instituteur. Dès...

« Quand on parle d’amour, il n’y a guère de réalité. Comment se manifeste-t-il, sous quelle forme, sous quelle métaphore, voilà le plus important. »
Haruki Murakami

K. est instituteur. Dès leur première rencontre, il va aimer, désirer Sumire. Sans espoir de retour. Pour elle ne compte que la littérature. Mais,...

« Quand on parle d’amour, il n’y a guère de réalité. Comment se manifeste-t-il, sous quelle forme, sous quelle métaphore, voilà le plus important. »
Haruki Murakami

K. est instituteur. Dès leur première rencontre, il va aimer, désirer Sumire. Sans espoir de retour. Pour elle ne compte que la littérature. Mais, un jour, une tornade amoureuse emporte la jeune fille quand son chemin croise celui de Miu. Cette femme plus âgée qu’elle, mariée, d’une beauté sophistiquée, va l’engager comme secrétaire particulière. Séduite jusqu’à l’obsession, Sumire accepte de l’accompagner en Europe. Une lettre parvient à K., l’amoureux solitaire, puis, une nuit, un coup de fil le réveille : c’est Miu qui lui demande de la rejoindre en Grèce le plus vite possible. Sumire a disparu…

Une histoire troublante d’amours blessées où des êtres vulnérables, en quête d’absolu, se croisent, se frôlent, et cherchent en vain à s’atteindre. Un roman sensuel, étrange et obsédant, où se dessinent d’insaisissables vérités au fil d’une écriture limpide.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714452191
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe
Belfond
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • InesPeret 18/05/2022
    Deuxième livre que j’ai lu de cet auteur et je n’ai pas été déçue. Au contraire, j’ai même beaucoup aimé. J’ai aimé l’univers très poétique, la plume. J’ai eu l’impression de voyager entre le Japon, la Grèce et la Suisse. Je pense tout de même que je n’ai pas compris certaines subtilités, métaphores. Mais ça n’a rien enlevé au plaisir de cette lecture.
  • JCLDLGR 22/04/2022
    Une histoire, ancrée dans une vie ordinaire de gens cultivés, très humaine : deux femmes et un homme, plus quelques personnages secondaires, tellement proches, vivants. Pas de fantastique, juste des événements troublants ! Une lenteur toute japonaise, me faisant penser à Hamaguchi au cinéma, qui prend le temps d'explorer le caractère de chacun, ses questionnements, ses doutes, des désirs, dans un style sensible, sensuel même. Je reste un fan inconditionnel de Murakami. Cet opus le confirme.
  • Sirenedesmers 04/03/2022
    Sumire, Miu, K. Ainsi est constitué le triangle tout au long du livre. C'est par les yeux de K. que nous découvrons la vie des trois protagonistes, et surtout les élans amoureux qui les animent. Murakami décrit avec subtilité l'attachement qui se déploie avec le temps, s'assortissant souvent d'une attirance renversante. K. est follement attiré par Sumire, qui elle est follement attirée par Miu, qui elle n'est follement attirée par personne. Le récit est poétique, il se fait touché par touche et dans des tons doux, comme une aquarelle. Sous forme d'enquête, ce roman étonne et apaise de concert. Il a le goût d'un dimanche paresseux charriant une grande sérénité.
  • DameJeuneVieille 12/12/2021
    Je me suis procuré ce livre sur Momox (d’occasion donc, ce qui explique son état) après que mon amie allemande m’ait vivement conseillé de lire les œuvres de Haruki Murakami, célèbre auteur japonais. Le livre qui m’attirait le plus était donc « Les amants du Spoutnik », sans doute la couverture y était-elle pour quelque chose, puisque je n’aime guère les triangles amoureux ! (beaucoup vont arrêter ici la lecture de cette chronique.). Le titre, aussi, m’intriguait quelque peu. « Les amants de Spoutnik » c’est des passionnés de littérature et de musique qui essayent de se construire ou reconstruire, c’est le trio improbable d’un garçon qui aime une fille qui en aime une autre, qui elle-même n’aime plus. La solitude ne fait pas toujours mal et l’amour n’est pas toujours réciproque. Certains vivent leurs rêves, d’autres vivent dans leurs rêves, et d’autres encore rêvent leur vie. Parfois, la réalité est quant à elle un cauchemar et l’être se scinde en deux ; celui qui fut et celui qui survit. Sumire, la protagoniste principale, ne pensait jamais connaître l’amour, jusqu’à ce qu’elle rencontre Miu, et elle en est persuadée, cet amour est réciproque. Cependant, une nuit, elle disparaît mystérieusement, « comme une fumée ». Miu contacte alors le discret... Je me suis procuré ce livre sur Momox (d’occasion donc, ce qui explique son état) après que mon amie allemande m’ait vivement conseillé de lire les œuvres de Haruki Murakami, célèbre auteur japonais. Le livre qui m’attirait le plus était donc « Les amants du Spoutnik », sans doute la couverture y était-elle pour quelque chose, puisque je n’aime guère les triangles amoureux ! (beaucoup vont arrêter ici la lecture de cette chronique.). Le titre, aussi, m’intriguait quelque peu. « Les amants de Spoutnik » c’est des passionnés de littérature et de musique qui essayent de se construire ou reconstruire, c’est le trio improbable d’un garçon qui aime une fille qui en aime une autre, qui elle-même n’aime plus. La solitude ne fait pas toujours mal et l’amour n’est pas toujours réciproque. Certains vivent leurs rêves, d’autres vivent dans leurs rêves, et d’autres encore rêvent leur vie. Parfois, la réalité est quant à elle un cauchemar et l’être se scinde en deux ; celui qui fut et celui qui survit. Sumire, la protagoniste principale, ne pensait jamais connaître l’amour, jusqu’à ce qu’elle rencontre Miu, et elle en est persuadée, cet amour est réciproque. Cependant, une nuit, elle disparaît mystérieusement, « comme une fumée ». Miu contacte alors le discret narrateur, K. pour lui demander son aide dans la recherche de la jeune femme disparue. « A travers l’écriture, je renouvelle quotidiennement l’affirmation de mon existence » Je pense qu’il est important de préciser, pour commencer, que je n’aime, en principe, pas particulièrement les romans centrés sur des histoires amoureuses. Cependant, « Les amants du Spoutnik » a été pour moi une révélation dans le sens où j’ai trouvé l’alternance, voire même la cohabitation entre rêve et réalité très poétique, les descriptions des sentiments des personnages très justes et très simples à la fois. Un style d’écriture « diaphane », comme l’a très justement dit Pierre Sorgue. C’est une très belle lecture, que je recommande à tout type de lecteur.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeslivresdeMiranda 12/11/2021
    « Quand on parle de l’amour, il n’y a guère de réalité. Comment se manifeste t’il, sous quelle forme, sous quelle métaphore, voilà le plus important. » Haruki Murakami L’histoire d’un triangle amoureux où Sumire vogue émotionnellement entre amourité ( amour amitié ) pour K. le narrateur et fantasme amoureux pour Mui une business woman accomplit. L’univers poétique de Murakami et sa plume onirique m’a une fois de plus mise en avant dans ce roman qui impose l’introspection sur l’évolution personnelle vers l’amour et ses possibilités. Un bel ouvrage pour commencer les œuvres de cet auteur qui se lit vite et tout en douceur.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.