Lisez! icon: Search engine
Par 10/18, publié le 01/03/2024

9 livres cultes à lire absolument une fois dans sa vie

Jane Austen, Virginia Woolf, Haruki Murakami... Découvrez leurs livres les plus connus !

Tout le monde se pose la question : quels livres faut-il avoir lu au moins une fois dans sa vie ? Les éditions 10/18 vous donnent la réponse. Ils sont classiques. Ils sont mythiques. Ils sont cultes. Voici la liste des 9 livres que vous devez avoir lus dans les prochains mois. Vous verrez, il y en a pour tous les goûts.

Le livre le plus romanesque :

Orgueil et préjugés de Jane Austen

Si vous l’avez déjà lu, vous pouvez le relire, et le relire encore ! Orgueil et préjugés est le roman le plus connu de Jane Austen, adapté de nombreuses fois à l’écran. C’est un classique indémodable.

L'intrigue est simple. À première vue, on y parle juste d’un mariage : la jeune Elizabeth Bennett, vive et ironique, aimera-t-elle le riche et ténébreux Darcy ? Finira-t-elle par l’épouser ?

À travers une histoire éminemment romanesque, Jane Austen porte en réalité un regard acéré et ironique sur son époque. Une époque où les femmes écrivaines étaient peu nombreuses. Où leur principal but dans la vie se résumait au mariage. Sauf pour Elizabeth Bennett. Sauf pour Jane Austen.

Orgueil et préjugés

Pour les Anglaises du XIXe siècle, hors du mariage, point de salut ! Romanesques en diable, les démêlés de la caustique Elizabeth Bennett et du vaniteux Mr Darcy n’ont pas pris une ride ! Mais, il faut parfois savoir renoncer à son orgueil. Et accepter la tombée des masques pour voir clair dans la nuit. Un classique universel, drôle et émouvant.

« La plus grande femme écrivain que nous ayons.»
Virginia Woolf 

Traduit de l'anglais 
par Valentine Leconte et Charlotte Pressoir 

Préface de Virginia Woolf

 

Le livre le plus drôle :

La conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole

Vous avez envie d’un livre drôle ? On a le roman qu’il vous faut : La conjuration des imbéciles. Rien que le titre est prometteur, non ?

L’imbécile, c’est avant tout Ignatius. Un anti-héros complètement excentrique et inadapté au monde qui l’entoure. Un anti-héros détestable…que vous allez adorer détester !

Publié après le suicide de son auteur à 31 ans, ce roman culte a été couronné du Prix Pulitzer en 1981. On ne peut que vous conseiller de le lire…et de rire à gorge déployée !

La conjuration des imbéciles

 

À trente ans passés, Ignatus vit encore cloîtré chez sa mère, à La Nouvelle-Orléans. Harassée par ses frasques, celle-ci le somme de trouver du travail. C’est sans compter avec sa silhouette éléphantesque et son arrogance bizarre… Chef-d’œuvre de la littérature américaine, La Conjuration des imbéciles offre le génial portrait d’un Don Quichotte yankee inclassable, et culte.

« On ne peut pas lire ce livre, l’un des plus drôles de l’histoire littéraire américaine, sans pleurer intérieurement tous ceux que Toole n’a pas écrits. »
Raphaëlle Leyris, Les Inrockuptibles

Traduit de l'anglais (Etats-Unis)
par Jean-Pierre Carasso
Préface de Walker Percy

 

Le livre le plus féministe :

Une chambre à soi de Virginia Woolf

C'est le célèbre essai de Virginia Woolf paru en 1929. Ce livre est culte car il fait partie des ouvrages incontournables de l’histoire du féminisme. S’il a été écrit au début du XXe siècle, ses conclusions restent encore aujourd’hui très actuelles.

« Pourquoi Hamlet n’a-t-il pas été écrit par une femme ? » questionne Virginia Woolf. Parce qu’une femme n’a pas « d’espace à soi » pour écrire. Contrairement aux hommes. Jane Austen est une exception qui confirme la règle.

Avec beaucoup d’ironie, Virginia Woolf analyse dans son essai le lien entre les femmes et la littérature. Elle embrasse aussi une question bien plus vaste : celle de l’indépendance des femmes. Une chambre à soi est un livre culte à mettre entre toutes les mains.

Une chambre à soi (Edition Spéciale)

Bravant les conventions avec une irritation voilée d'ironie, Virginia Woolf rappelle dans ce délicieux pamphlet comment, jusqu'à une époque toute récente, les femmes étaient savamment placées sous la dépendance spirituelle et économique des hommes et, nécessairement, réduites au silence. Il manquait à celles qui étaient douées pour affirmer leur génie de quoi vivre, du temps et une chambre à soi.

« Pourquoi un sexe est-il si prospère et l’autre si pauvre ? Quel est l’effet de la pauvreté sur le roman ? » Virginia Woolf

Traduit de l'anglais
par Clara Malraux

 

Le livre le plus onirique :

Kakfa sur le rivage d’Haruki Murakami

À tous les amoureux du Japon : lisez Murakami. À tous les rêveurs en quête d’une aventure onirique : lisez Murakami. Vous avez compris. À tous : lisez Murakami.

Dans le roman Kafka sur le rivage, vous rencontrerez deux personnages en itinérance. Un adolescent Tokyoïte en fugue. Un vieil homme dont la vie a basculé. Leurs destins suivent deux chemins parallèles qui s’entremêlent.

Ce roman culte au Japon et dans le monde entier vous entrainera dans une balade étrange, comme peut l’être un songe. Si vous ne connaissez pas encore l’œuvre d’Haruki Murakami, c’est la meilleure porte pour y plonger. Allez-y.

Kafka sur le rivage

Un adolescent, Kafka Tamura, quitte la maison familiale de Tokyo pour échapper à une malédiction œdipienne proférée par son père. De l'autre côté de l'archipel, Nakata, un vieil homme amnésique, décide lui aussi de prendre la route. Leurs deux destinées s'entremêlent pour devenir le miroir l'une de l'autre, tandis que, sur leur chemin, la réalité bruisse d'un murmure envoûtant.

« Sous la baguette d'un enchanteur qui puise ses sortilèges dans les pires noirceurs de la condition humaine, Kafka sur le rivage est le roman le plus ambitieux, le plus envoûtant de Murakami. »
André Clavel, Lire

Traduit du japonais
par Corinne Atlan

Retrouvez ici tous les livres d’Haruki Murakami.

 

Le livre le plus humaniste

Dalva de Jim Harrison

Dalva est une jeune américaine libre, indépendante et intelligente. À la recherche de son fils perdu, elle va retourner au Nebraska sur les traces de son passé et de ses origines.

À travers l’histoire familiale de Dalva, c’est l’Histoire du peuple sioux que vous découvrirez. Jim Harrison est le romancier des grands espaces. C’est aussi celui qui donne la parole aux vaincus de l’Histoire. Ce livre est culte car c’est un classique de la littérature américaine. Ce livre est culte car c’est un chef-d’œuvre humaniste.

Dalva a été salué par le critique François Busnel. L’ancien présentateur de l'émission "La Grande Librairie" a notamment coréalisé un documentaire sur Jim Harrison : "Seule la terre est éternelle". Si vous ne l’avez pas vu, on vous le conseille. Après la lecture de Dalva, bien entendu.

Dalva

Pour reprendre le contrôle de sa vie, Dalva s’installe dans le ranch familial du Nebraska et se souvient : l’amour de Duane, les deuils, l’arrachement à ce fils nouveau-né qu’elle cherche obstinément. Meurtrie mais debout, elle découvre l’histoire de sa famille liée à celle du peuple sioux et d’une Amérique violente. Chef-d’œuvre humaniste, Dalva est un hymne à la vie.

«Le roman des grands espaces : la preuve, par la littérature, que l’on est ce que l’on fait. Une invitation à la sculpture de soi.»
François Busnel, L’Express

Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Brice Matthieussent

Retrouvez ici tous les romans et nouvelles de Jim Harrison.

 

Le livre le plus libre

Into the Wild de Jon Krakauer

Into the Wild est le livre emblématique du nature writing, ce genre littéraire signifiant mot pour mot « écrire sur la nature ».

Adapté au cinéma en 2007, il raconte l’histoire de Christopher. Ce jeune américain épris de liberté décide de vivre en solitaire au milieu de la nature. Une nature accueillante et nourricière. Mais qui peut également se révéler dangereuse.

Si ce livre est aussi mythique, c’est parce que l’histoire est vraie. Un aventurier qui rejette la société moderne pour revenir à un mode de vie plus simple, plus proche de la terre. Libéré de tout carcan, il finit cependant par rencontrer sa destinée, intimement lié à la vie sauvage qu’il a choisie.

Into the Wild

Toujours plus loin. Toujours plus seul. Inspiré par ses lectures de Tolstoï et de Thoreau, Christopher McCandless a tout sacrifié à son idéal de pureté et de nature. Après deux années d’errance sur les routes du Sud et de l’Ouest américain, il rencontre son destin (à vingt-quatre ans) au cœur des forêts de l’Alaska. Un parcours telle une étoile filante dans la nuit froide du Grand Nord.


« C'est un voyage à travers une Amérique très petite et très grande, à travers des paysages aussi beaux que les avait rêvés un jeune homme qui prit juste le temps de les atteindre. C'est un voyage absurde et exaltant, qui commence par un geste de folle liberté et s'achève par une mort de haute solitude. Bref, c'est une histoire. Et elle a le mérite et la tristesse d'être vraie. »
Danièle Heymann, Marianne

Traduit de l’anglais (Etats-Unis)
Par Christian Molinier

 

Le livre le plus controversé

American Psycho de Bret Easton Ellis

Attention, vous allez rencontrer un trader de Wall Street riche, beau et intelligent…et tueur à mi-temps. On a rarement vu un psychopathe si dérangé et dérangeant !

American Psycho est un des chefs-d’œuvre littéraires les plus controversés de la fin du xxe siècle. N’est-ce pas une bonne raison de le lire avant de mourir ?

Une chose est sûre : ce roman stimulera votre côté anticonformisme, cynique et provocateur. Vous n’avez pas froid aux yeux ? Vous pourrez alors regarder son adaptation au cinéma, avec un Christian Bale carnassier des plus convainquants dans le rôle principal.

American Psycho

Avec son sourire carnassier et ses costumes chics, Patrick Bateman est l'incarnation du golden boy new-yorkais. Mais, à la nuit tombante, il laisse libre cours à sa démence. En bon serial killer, Patrick viole, torture et tue. Dans un monde lisse de tout sentiment, jusqu'où l'horreur peut-elle aller ?

 

"Vingt ans après sa publication, American Psycho continue de congeler toute la littérature du siècle suivant. American Psycho n'a pas seulement prédit l'Apocalypse : ce texte est l'Apocalypse de notre temps." Frédéric Beigbeder, Premier bilan après l'Apocalypse

 

Traduit de l'anglais par Alain Defosse

Retrouvez ici tous les livres de Bret Easton Ellis.

Découvrez également Les Éclats, le dernier roman paru au format poche de Bret Easton Ellis.

 

Le livre le plus sauvage

Wild de Cheryl Strayed

Avec le livre Wild, vous allez entreprendre une randonnée de 1 700 kilomètres à travers les paysages sauvages de l’Ouest américain. Vous en aurez le souffle coupé.

C’est une randonnée littéraire, dans laquelle Cheryl Strayed parle à cœur ouvert. Elle fuit ses peines, son récent divorce, son passé de junkie… Sur le sentier du Chemin des crêtes du Pacifique, elle va se perdre. Puis se retrouver. Et finalement guérir.

Ce livre n’est pas une fiction, mais une histoire vraie bouleversante. Il est dédié à tous les battants et aux amoureux de la nature. Si vous cherchez juste une inspiration pour des vacances hors des sentiers battus, ce livre est également fait pour vous. Car vous aussi, vous avez le droit à une pause au grand air !

Wild
Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed enfile son sac à dos, elle n'a aucune idée de ce qui l'attend. Tout ce qu'elle sait, c'est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junky, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, la jeune Cheryl n’a aucune réponse, mais un point de fuite : tout quitter pour une randonnée sur le « Chemin des crêtes du Pacifique ». Lancée au cœur d’une nature immense et sauvage, seule sous un sac à dos trop lourd, elle doit avancer pour survivre, sur 1700 kilomètres d’épuisement et d’effort, et réussir à atteindre le bout d’elle-même. Une histoire poignante et humaine, où la marche se fait rédemption.
 
« Dix-sept ans plus tard, devenue une journaliste célèbre, Cheryl Strayed révèle enfin dans un livre revigorant son expérience, cette part d’ombre. Et de lumière. »
Marie-Claire
 
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Anne Guitton
 

 

Le livre le plus surprenant

La triste fin du petit enfant huître de Tim Burton

Ce livre de Tim Burton est étonnant, déroutant, étrange, surprenant. Une vingtaine de petites histoires qui tiennent sur quelques pages. Parfois quelques lignes seulement. On y rencontre principalement des enfants, tous différents.

Vous aimerez les illustrations totalement loufoques dans le plus pur style burtonien. Autre particularité : ce livre est bilingue en français et en anglais.

Ce petit bijou d’humour noir de 123 pages se dévore en une heure. Mais on vous conseille de le picorer au hasard, de le savourer histoire après histoire.

Vous allez rire. Parfois, être un peu choqué aussi. Ce qui est sûr, c’est que ce livre culte ne vous laissera pas indifférent.

La triste fin du petit enfant huître et autres histoires (Edition Spéciale)

Dans la galerie des monstres, voici les enfants terribles ! Enfants momie, robots, vaudou ou toxique, tous sont déjà des écorchés de la vie. Armé de son humour noir inégalable et d’une infinie tendresse, Tim Burton prend sa revanche sur les premiers de la classe et met les cancres à l’honneur. Un régal.

Lorsque le maître incontesté de l’animation s’adonne à la poésie, il nous offre une œuvre originale illustrée, cruelle et plus magique que jamais.

Traduit de l’anglais (Etats-Unis)
par René Belletto

 

Par quel livre allez-vous commencer ?

Bonne lecture !

10/18
10/18
Lisez inspiré

Lisez maintenant, tout de suite !