Lisez! icon: Search engine
Par Lisez, publié le 27/07/2021

25 romans en petit format à glisser dans votre valise

Il reste une petite place dans votre valise ? Ça tombe bien, nous avons des petits formats à vous proposer. Découvrez l'histoire de la maîtresse de Rembrandt, remontez le fil de l'histoire avec une ancienne résistante de la Seconde Guerre mondiale, revivez un premier amour...

 

 

La Morsure de la goyave, Maria Eugenia Mayobre

La Morsure de la goyave
Quelque part en Amérique latine, un après-midi de l'année 1939, Julia frappe à la porte de doña Yolanda pour demander du travail. Nul ne se doute alors que grandit en elle le fruit d'un péché. La maîtresse de maison prédit que l'enfant, Alfonso, sera responsable du destin tragique des femmes de la famille. Hélas, la prophétie se réalise : doña Yolanda puis toutes ses descendantes sombrent dans la folie.
Quand Primitiva, l'arrière-petite-fille timide de doña Yolanda, commence à perdre la raison à son tour, elle laisse place à son alter ego, Mulatona, une femme forte et irrévérencieuse... Pour raconter son histoire, et celle des autres avant elle, là où tout a commencé. Avant qu’il ne soit trop tard…
 

La villa aux étoffes, Anne Jacobs

La villa aux étoffes
À Augsburg, près de Munich, en 1913, la jeune Marie est embauchée en cuisine à la Villa aux étoffes, la résidence des Melzer, propriétaires d'une imposante usine de textile. Alors que la jeune orpheline tente de tailler sa place parmi les serviteurs, les maîtres anticipent le début de la saison des bals hivernaux qui permettra à la belle Katharina, la cadette de la famille, de briller de tous ses feux en société. Paul, l'héritier principal, se tient loin de ce genre de mondanités, car il préfère de loin sa vie d'étudiant à Munich. Du moins jusqu'à ce qu'il croise Marie... Lorsque la Première Guerre mondiale déchire l'Europe et le reste du monde, la Villa et ses habitants seront aux premières loges du conflit et subiront des bouleversements dont les effets feront trembler toute la maisonnée, l'usine ainsi que ses employés. De quoi l'avenir de Marie et de tous ces gens qui sont devenus sa famille sera-t-il fait ?

De là, on voit la mer, Philippe Besson

De là, on voit la mer
Sur les hauteurs de Toscane, Louise se voue tout entière à l’écriture de son roman. Un exil volontaire qu’elle savoure loin de Paris et du mari qui l’attend, émancipée du monde. Quand Luca, un jeune homme au charme insolent, réveille son désir, elle s’abandonne à la joie d’une liberté sans concession. Jusqu’à ce qu’un grave accident la rappelle au chevet de son époux...

Les Testaments, Margaret Atwood

Les Testaments

Quinze ans après les événements racontés dans La Servante écarlate, roman dystopique désormais culte, le régime théocratique de la République de Galaad a toujours la mainmise sur le pouvoir, mais certains signes ne trompent pas : il est en train de pourrir de l’intérieur. À ce moment crucial, les vies de trois femmes radicalement différentes convergent, avec des conséquences potentiellement explosives.
Avec Les Testaments, Margaret Atwood poursuit l’histoire de Galaad dans un savant mélange de suspense, de vivacité et de virtuosité.

La Vie en ose, Lisa Azuelos

La Vie en ose
Alice, 53 ans, bientôt divorcée, voit sa petite dernière quitter la maison. Alors qu’elle s’apprête à démarrer une carrière de styliste d’intérieur, elle se retrouve vendeuse dans une boutique de déco. Pas l’ombre d’un homme à ses côtés, un boulot alimentaire et des rêves réduits à néant, Alice est persuadée que son avenir est derrière elle. Après un week-end de déprime sur son canapé, elle décide de se reprendre en main. À partir de maintenant, elle sera celle qu’elle n’a jamais osé être: elle-même.

L'arbre à pain, Célestine Hitiura Vaite

L'arbre à pain
Chronique d'une famille polynésienne des quartiers populaires de Tahiti, L'Arbre à pain nous plonge dans le quotidien de Materena, mère de trois enfants et femme de ménage professionnelle, au franc-parler « local » et aux rêves simples. Dans ce premier volet de la trilogie, la succession des récits, authentiques et tendrement drôles, est cousue de fil blanc... celui de la robe de mariée de Materena qui rêve d'une bague au doigt et d'un certificat de mariage encadré au mur. Son tane, Pito, en mâle primaire, entre bière et copains, ne veut rien entendre et résiste. Au risque de se voir réclamer à tout moment de rentrer chez sa mère... Un roman truculent, délicieux de vérité et d'émotion, qui décrit l'art de vivre au fenua et l'amour à la tahitienne dans un style vif et plein d'humour.

La maîtresse du peintre, Simone van der Vlugt

La maîtresse du peintre
L'histoire saisissante et vraie de Geertje Dircx, maîtresse désavouée du peintre Rembrandt, ici réhabilitée. Un jour de juillet 1650, Geertje Dircx est arrêtée par la ville d'Amsterdam, poussée de force dans une voiture et conduite à la Spinhuis de Gouda, maison de correction pour femmes où elle restera enfermée douze ans. A l'origine de cette arrestation aussi brutale qu'inattendue, Rembrandt van Rijn, l'amant de Geertje.
Jugée par contumace, elle revient depuis sa cellule sur les années qui ont précédé son arrestation et sur son idylle avec le célèbre peintre. De milieu modeste, veuve à tout juste trente ans, Geertje entre au service de Rembrandt en tant que nourrice de son fils Titus. La femme du peintre, Saskia van Uylenburgh est alors alitée, souffrant selon toutes les apparences de la tuberculose, maladie dont elle ne se remettra pas.
La mort de cette dernière laisse Geertje maîtresse de maison. La cohabitation laisse très vite place à l'amour, Rembrandt trouvant paix et réconfort dans les bras de la nourrice. Les deux amants vivent ainsi durant plusieurs années une liaison scandaleuse, hors mariage. Mais les belles choses ont une fin, dit-on, et Geertje en fera la douloureuse expérience avec l'arrivée de Hendrickje Stoffels dans la maisonnée, dont le charme éblouit Rembrandt...

S'appuyant sur des documents historiques et des sources sérieuses, La maîtresse du peintre redonne voix à Geertje Dircx, injustement désignée par l'histoire comme une profiteuse et une déséquilibrée. À l'encontre de l'image répandue d'un artiste visionnaire et intouchable, Simone van der Vlugt dresse de Rembrandt le portrait d'un homme sombre et manipulateur. Un roman formidable et puissant qui redonne sa place à une femme réduite au silence car jugée trop gênante.

Dans les pas de Valeria, Elisabet Benavent

Dans les pas de Valeria
Valeria aime les belles histoires d’amour. Valeria est romancière. Valeria a trois amies : Lola, Carmen et Nerea. Valeria et ses amies partagent tout. Valeria est mariée à Adrian, mais elle rencontre Victor… Valeria aime la sincérité.
Valeria est unique. Comme toi !
Complices et inséparables, Valeria et ses amies se racontent tout. Vraiment tout. Surtout leurs histoires de cœur… Valeria commence à s’ennuyer dans les bras d’Adrian. Lola s’éclate avec ses amants, qu’elle collectionne. Carmen et son collègue de bureau se tournent autour. Nerea, elle, vient enfin de rencontrer quelqu’un !
Valeria, c’est drôle, c’est vif. Ça pétille et ça passe aussi vite qu’une soirée entre filles.

« Un roman qui fait fantasmer. » Femina.fr
« On retrouve le même cocktail vitaminé détonnant que celui partagé avec le quatuor de Sex and the City. » 20Minutes.fr
« Un moment succulent de divertissement, entre romantisme et érotisme. » happymandapassions.blogspot.com
« Entre humour et amour, passion et tentation, Valeria nous entraîne dans ses histoires légères et addictives. » Maxx
« Une saga qui rend accro. » Babelio.fr

Quelqu'un de bien, Françoise Bourdin

Quelqu'un de bien
Caroline Serval est la seule médecin généraliste de la région. Elle exerce son métier avec passion et dévouement, quitte à mettre de côté sa vie privée. Sa seule perspective est de recruter un confrère, une tâche difficile quand on habite un village de Provence loin de tout. Sa vie personnelle ne manque pas d’en pâtir. Après un divorce et une garde alternée pour sa fille unique, Caroline peine à conserver une relation stable. Entre vocation chevillée au corps, élans du cœur et non-dits familiaux pesants, elle devra reconsidérer son existence pour avancer...

Les Fleurs de l'ombre, Tatiana de Rosnay

Les Fleurs de l'ombre
Une résidence pour artistes flambant neuve. Un appartement ultramoderne, au 8e étage, avec vue sur tout Paris. Un rêve pour une romancière en quête de tranquillité. Rêve, ou cauchemar ? Depuis qu’elle a emménagé, Clarissa Katsef éprouve un malaise diffus, le sentiment d’être observée. Et le doute s’immisce. Qui se cache derrière CASA? Clarissa a-t-elle raison de se méfier ou cède-t-elle à la paranoïa, victime d’une imagination trop fertile?

Neuf contes, Margaret Atwood

Neuf contes

Une écrivaine de fantasy récemment veuve se laisse guider à travers un hiver glacial par la voix de son défunt époux. Une dame âgée, victime d’hallucinations, apprend peu à peu à accepter la présence des petits hommes qui ne cessent de surgir à ses côtés tandis que des militants populistes se rassemblent pour mettre le feu à sa maison de retraite. Une femme née avec une malformation génétique passe pour un vampire. Un crime commis il y a longtemps se voit vengé dans l’Arctique par un stromatolithe vieux de 1,9 milliard d’années…
Dans ce recueil composé de neuf contes poétiques et satiriques empreints d’une ambiance gothique, Margaret Atwood, la grande dame des lettres canadiennes, auteure de La Servante écarlate, s’aventure dans des ténèbres explorées par des auteurs tels que Robert Louis Stevenson ou Daphné Du Maurier – ainsi que par elle-même, dans son roman Captive .

« Un grand vent d’humour noir souffle sur cette suite de contes défaits qui forment, pour ceux qui ne la connaissent pas encore, une parfaite introduction à l’univers de Margaret Atwood. » Hubert Prolongeau, Télérama

Marlène, Hanni Münzer

Marlène
Munich, juillet 1944. L’une des femmes les plus recherchées du IIIe Reich se tient face à la maison bombardée de son amie Deborah, qu’elle croit enfouie sous les décombres. Si elle était arrivée la veille, Marlene aurait pu la sauver.

Mais qui est au juste cette femme ? La veuve d’un notable connu pour ses sympathies nazies ? Une actrice en devenir ? Une résistante ?

Marlene va devoir prendre l’une des décisions les plus diffi- ciles de sa vie : épargner la vie de millions de personnes... ou sacrifier l’homme qu’elle aime.

Dans le sillage d’Au nom de ma mère, ce roman s’attache au destin d’une femme, courageuse et déterminée, confrontée aux soubresauts de l’Histoire.

C'est arrivé la nuit, Marc Levy

C'est arrivé la nuit
Ils sont hors-la-loi
Mais ils œuvrent pour le bien

Ils sont amis et partagent leurs secrets, affrontent les mêmes dangers,
Et pourtant ils ne se sont jamais rencontrés...

C'est arrivé la nuit, une course folle et terrifiante dans les rues d’Oslo, Madrid, Paris, Tel-Aviv, Istanbul et Londres.
Et un pari dangereux : s’attaquer à la vilenie du monde.

Les optimistes, Rebecca Makkai

Les optimistes
À Chicago, dans les années 1980, au cœur du quartier de Boystown, Yale Tishman et sa bande d'amis - artistes, activistes, journalistes ou professeurs... - vivent la vie libre qu'ils s'étaient toujours imaginée. Lorsque l'épidémie du sida frappe leur communauté, les rapports changent, les liens se brouillent et se transforment. Peu à peu, tout s'effondre autour de Yale, et il ne lui reste plus que Fiona, la petite sœur de son meilleur ami Nico.
Du Chicago des années 1980 au Paris d'aujourd'hui, Rebecca Makkai nous offre une épopée puissante sur le pouvoir de l'amitié face à la tragédie.

« Rebecca Makkai déploie un savoir-faire romanesque impressionnant, qui jamais n'écrase sa puissance émotionnelle, ni la subtilité des sentiments éprouvés par ses personnages. » Raphaëlle Leyris, Le Monde des Livres
« Bouleversant et fascinant. » Gérard de Cortanze, Historia

Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Caroline Bouet.
 

La Femme comestible, Margaret Atwood

La Femme comestible

Marian se cherche, irrésolue. Va se marier, sans passion. Et vit la plus étrange des expériences : peu à peu, elle ne peut plus rien manger. Chez elle, alors, tout se détraque. Car moins elle peut avaler, plus elle se sent elle-même dévorée : comme si, de membre bienveillant de notre société de consommation, elle se retrouvait dans la peau d’un de ses produits…
Publié en 1969, avant même l’essor du féminisme, La Femme comestible traite le thème de l’aliénation de la femme et de sa place dans une société de surconsommation qui en était, elle aussi, à ses prémices. Formidable reflet d’une époque, ce premier roman contient déjà tout ce qui fera de l’auteure de La Servante écarlate, Margaret Atwood, alors tout juste trentenaire, la plus grande romancière canadienne contemporaine : un regard visionnaire, de l’imagination à revendre, une construction narrative brillante et un style plein d’humour, d’ironie et de justesse.

« Diva des lettres à l’humour décapant, la Canadienne Margaret Atwood a tissé au fil des ans une œuvre magistrale, mêlant polar, fantastique, science-fiction et critique sociale, avec une imagination débordante et une grande inventivité d’écriture. » Le Point

Et ton coeur qui bat, Carène Ponte

Et ton coeur qui bat
Roxane est la créatrice d’un blog dans lequel elle raconte ses péripéties dans tous les coins de France. Pétillante dans ses articles, la jeune femme est pourtant rongée par la culpabilité et la haine. Alors qu’elle doit trouver un nouveau sujet, elle dépose ses valises dans un hôtel un peu particulier... Au Meilleur Ami de l’Homme, vous trouverez devant chaque chambre un petit chien abandonné que vous pourrez adopter ou non en partant. Mais dans cet hôtel, il y a également des personnes sages qui, malgré les cruautés du destin, se consolent grâce aux petits bonheurs de la vie... et apprendront peut-être à Roxane à trouver la force d’affronter le lendemain.

Les Imbéciles Heureux, Charlye Ménétrier McGrath

Les Imbéciles Heureux
« Qu’est-ce que le bonheur, selon toi ? »
C’est la question que Camille avait posée à ses amis un soir de juin 1996, immortalisant leurs réponses grâce à sa fidèle caméra. Leur bande de lycée était devenue celle des « Imbéciles Heureux ».
Vingt ans plus tard, lorsqu’elle retrouve ces vieilles cassettes, les Imbéciles Heureux ne le sont plus tout à fait. Florence, Camille et Marie, femmes actives et mères de famille débordées, mènent leur quotidien à mille à l’heure et serrent les dents face à la séparation, au deuil ou au burn-out... Confrontées à leurs anciens rêves et à leurs choix d’aujourd’hui, les trois amies décident de reprendre leur destin en main. En commençant par un nouveau défi fou: réunir la bande !

A charge de revanche, Sophie Kinsella

A charge de revanche
Que faire de la vieillotte quincaillerie familiale ? Abandonnée par sa mère en rase campagne londonienne, pour cause de vacances au soleil, Fixie Farr se débat avec une boutique au bord de la faillite… Son frère, snob à souhait, voudrait en faire une épicerie de luxe. Sa sœur, fashionista émérite, un centre de yoga… Mais après tout, que leur doit-elle, à tous ? À 27 ans, n’est-il pas temps pour Fixie de se débarrasser des loyautés familiales et des dettes en tous genres ? D’autant qu’un bel inconnu vient d’entrer dans la danse. Et question cœur, Fixie est sacrément créditrice…
 

Quoi qu'il arrive, Danielle Steel

Quoi qu'il arrive
Kate Madison a élevé seule ses quatre enfants et les voit faire leurs propres choix, parfois à son plus grand désarroi. Isabelle, avocate, succombe au charme d’un de ses clients impliqué dans une affaire criminelle. Julie croit avoir rencontré l’homme idéal et abandonne tout pour le suivre. Justin désire ardemment un enfant avec son partenaire, au risque de faire vaciller son couple. Quant à Willie, il s’investit dans une histoire d’amour qui les surprendra tous...
Si Kate ne peut empêcher ses enfants de commettre des erreurs, elle apprendra que le plus important est d’être là pour eux, quoi qu’il arrive...

Le chapardeur des coeurs, Melinda Metz

Le chapardeur des coeurs
Après avoir aidé Jamie à trouver l’amour, MacGyver – le Cupidon félin – repère un nouveau cœur en détresse, celui de Briony, « cat-sitter » venue s’occuper de lui.

La jeune femme est désemparée : la veille, elle s’est enfuie en abandonnant son fiancé au pied de l’autel. Et, désormais, il lui faut gérer les escapades de l’intrépide matou.

Toujours prompt à partir en cavale, Mac a en effet pris l’habitude d’aller se promener dans une résidence pour personnes âgées dirigée par Nathan, un célibataire qui doit faire face à un problème de taille...

Quelqu’un a décidé de couler son établissement. Et si Mac démasquait le coupable ? Et aidait ainsi Nathan à enfin regarder Briony avec les yeux de l’amour ?

Summer mélodie, David Nicholls

Summer mélodie
Quoi de plus bouleversant, de plus délicat, de plus amer qu’un premier amour ?
Eté 1997. Son père dépressif et alcoolique, sa mère partie avec sa sœur : les vacances de Charlie, 16 ans, s’annoncent bien mornes... L’adolescent passe ses journées à bicyclette, ou à lire dans les champs – quand apparaît Fran Fischer. Une tornade de beauté dont il ne sait qu’une chose : la jeune fille pratique le théâtre en amateur. Pour la revoir, il bravera tous ses doutes et son manque de confiance en lui pour intégrer la petite troupe. À lui, Shakespeare et le cœur de Fran – la mélodie des premières fois, comme un refrain qu’on n’oublie pas...

Bienvenue à Korototoka, Anne Ostby

Bienvenue à Korototoka
Sina, Maya, Ingrid et Lisbeth reçoivent un jour une lettre qui vient chambouler leur vie monotone. Elle leur a été adressée par Kat, une vieille amie de lycée, aventurière qui n’a eu de cesse de voyager, une fois son diplôme en poche: « Viens ici ! Laisse derrière toi tout ce qui n’a pas marché ! »
Et les voici prêtes à tenter le coup. Après tout, à l’approche de la retraite, pourquoi ne pas oser tout plaquer, se retrouver, recommencer ? À nouveau réunies à l’autre bout du monde, aux îles Fidji, les cinq amies vont se lancer dans la production de chocolat.
Bienvenue à Korototoka, où il n’est jamais trop tard pour réaliser ses rêves

Et la vie reprit son cours, Catherine Bardon

Et la vie reprit son cours
Chaque jour, Ruth se félicite d’avoir écouté sa petite voix intérieure : c’est bien en République dominicaine qu’il lui fallait poser ses valises. Chez elle. Il suffit de regarder sa fille Gaya pour en être sûre. À la voir faire ses premiers pas et grandir aux côtés de ses cousines, elle se sent sereine, apaisée. En retrouvant la terre de son enfance, elle retrouve aussi Almah, sa mère. Petit à petit, la vie reprend son cours et Ruth – tout comme Arturo et Nathan – sème les graines de sa nouvelle vie, loin des bouleversements de son époque : Guerre des Six-Jours, assassinat de Martin Luther King, chute de Salvador Allende… Jusqu’au jour où Lizzie, son amie d’enfance, revient à Sosúa dans des conditions douloureuses…
 
 « Attention, gros coup de cœur en trois tomes ! De longues heures de lecture instructive avec des personnages passionnants et émouvants. »Â Flair
« A lire absolument. Vous ne le lâcherez pas ! »Â Librairie des Grands Chemins, Lisieux

Mrs Caliban, Rachel Ingalls

Mrs Caliban
« J’ai adoré Mrs Caliban… Une parabole impeccable, magnifiquement écrite, du premier paragraphe jusqu’au dernier. »
John Updike

 
Dorothy se languit. D’action, d’amour, d’enfants. Jusqu’à ce qu’une gigantesque créature débarque chez elle. Une créature qui dit s’appeler Larry et avoir besoin d’aide. Une créature qui va bouleverser son existence…
Parue en 1982 aux États-Unis et encore inédite en français, une fable saisissante d’imagination, comparée par les critiques aussi bien à King Kong, à La Belle et la Bête, au Magicien d’Oz, qu’aux récits d’Edgar Allan Poe, aux contes de fées d’Angela Carter ou encore aux œuvres hallucinées de David Lynch. Inspirée par la deuxième vague féministe, Rachel Ingalls brosse le portrait d’une jeune femme qui se libère d’un quotidien monotone et castrateur, se découvre, émotionnellement, sexuellement, et existe enfin.

Une pépite Vintage à redécouvrir au plus vite !

Un été nazi, Léon Cornec

Un été nazi
Des semaines qu’il pleut. Alex, 10 ans, enrage. C’est pas des vacances si on peut même pas sortir dehors. Sortir dehors et jouer au nazi.Ça le fascine, ça, les nazis. Ça fascinait déjà Papi Marcel. Les beaux uniformes. Les croix gammées... Tout l’inverse des « bougnoules »: ici, dans le Nord, personne peut les sentir de toute façon. Ni la mère d’Alex ni son père, gendarme, qui préfère le pastis.
Été 1984. Alex a 10 ans. C’est la saison des primes amourettes, des profanations imbéciles et des premières ratonnades. Un été français.
Un été nazi est un cri du cœur, écrit pour ne pas être hurlé. Récit déguisé de l’enfance de Léon Cornec, il dénonce l’absurdité du racisme à travers les yeux d’un enfant, encore naïf, encore innocent...

 

Lisez
Lisez